Changer d'édition

Football : Marco Achten (Äischdall): «Le match le plus catastrophique de la saison»»
 Äischdall s'est imposé sur la pelouse de la Luna mais Marco Achten est resté sur sa faim.

Football : Marco Achten (Äischdall): «Le match le plus catastrophique de la saison»»

Photo: Michel Dell'Aiera
Äischdall s'est imposé sur la pelouse de la Luna mais Marco Achten est resté sur sa faim.
Sport 3 min. 13.04.2015

Football : Marco Achten (Äischdall): «Le match le plus catastrophique de la saison»»

Samuel Scholer a connu son premier match nul ce week-end. Marco Achten a tout juste remarqué une légère amélioration après la pause mais la prestation d'ensemble de ses hommes reste médiocre. Zéro sur toute la ligne pour Patrick Leogrande alors qu'à l'opposé Tino Marasco tire un coup de chapeau à ses joueurs.

Samuel Scholer (Schifflange): «Le score est logique avec une mi-temps pour chaque équipe. Esch marque contre le cours du jeu à la 17e. Une première mi-temps à notre avantage avec une avance qui aurait pu se chiffrer à trois ou quatre buts à la pause. A force de pousser, nous avons laissé plus d'espace et Esch a hérité de deux ou trois belles occasions après la pause. Mais nous égalisons et conservons le score jusqu'à la fin du match. Un match que l'on aurait perdu il y a quelques temps. L'équipe gagne en maturité pour le premier nul de la saison!»

Schifflange - US Esch 1-1 

Marco Achten (Äischdall): «Le match le plus catastrophique de la saison. Un début de match en dessous de tout. On se ressaisit un peu après la pause mais la seconde période est à peine meilleure que la première! Pas d'envie de jouer. On a été mené à deux reprises (0-1 et 1-2) avant d'inscrire trois buts dans les 10 dernières minutes. On va faire le maximum pour accrocher la place de barragiste.»

Luna Oberkorn - Äischdall 2-4

René Roller et Jorge Freitas (Berdorf/Consdorf): «Un match nul mérité mais qui n'arrange personne. Nous avons joué avec sept absents et deux cadets qui sont rentrés en cours de match. Mais on a réussi à prendre un point. Par contre, le terrain est un vrai champ de patates. Dommage ce contraste avec un club qui dispose de belles installations et doit mériter une pelouse en meilleure condition. A noter qu'un officiel de Bertrange a dû prendre le drapeau en l'absence d'un juge de touche.»

Bertrange - Berdorf-Consdorf 1-1. But de Razvan Badui pour Berdorf-Consdorf 

Joël Reichling (Wincrange): «Je pense que le match nul est logique. Kehlen a eu plus de possession de balle mais les occasions de but les plus dangereuses ont été de notre coté. On peut bien vivre avec ce point. Maintenant il faut poursuivre pour tenter de terminer cinquième ou sixième.»

Kehlen - Wincrange 0-0

Tino Marasco (Remich-Bous): «Une victoire très précieuse d'autant qu'elle a été acquise face à une solide et bonne équipe de Weiler. Robuste et disciplinée, mon équipe a respecté les consignes et je lui tire mon chapeau pour sa prestation. Luis Soares ponctue une belle action collective à la 40e. Puis Jérémy Manfrin a encore marqué de son empreinte la victoire en mettant le second but à la 85e minute.»

Remich-Bous – Weiler 2-0

Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «On aurait pu mener 2-0 après huit minutes. Mais après avoir manqué ce 2-0, on a arrêté de jouer au foot. Je suis énormément déçu par mes joueurs. Un zéro sur toute la ligne. Si on ne veut pas courir et pas lutter dans les duels pendant 90 minutes, il faut peut-être choisir un autre sport. En plus, la première place n'est pas très loin. Apparemment, mes joueurs ne l'ont pas compris.»

Walferdange - Lorrentzweiler 5-1

Patrick Gloden (Wormeldange): «Les deux équipes ont favorisé l'aspect défensif, comme dans un match de la peur. Une première mi-temps en notre faveur, la seconde pour Mertert. Mais je tiens à souligner la bonne mentalité du groupe surtout qu'il faut tenir compte des nombreux absents (blessés, vacances, suspendus…). Les joueurs disponibles ont fait un match correct. Mais il nous faut bosser, améliorer notre animation offensive car on ne parvient pas à se créer d'occasions.»

Wormeldange - Mertert-Wasserbillig 0-0

Mike Varnier (Weiler): «Je suis déçu du résultat alors que ce 1-0 est un vrai hold-up. On se fait surprendre après un dégagement. Soares marque avec une belle frappe (1-0). Jusque-là, le match est équilibré. En seconde période, on prend des risques avec trois défenseurs mais notre punch offensif était absent. Un beau match tactique et une belle prestation de la troupe à Tino (Marasco).»

Remich/Bous – Weiler 2-0

Propos recueillis par Daniel Pechon

Le point de la 20e journée



Sur le même sujet

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.