Changer d'édition

Football / Le jeu et les joueurs: Une première mi-temps calamiteuse
Sport 2 min. 27.03.2015

Football / Le jeu et les joueurs: Une première mi-temps calamiteuse

Duel aérien entre Adam Nemec et Maxime Chanot. Les Luxembourgeois ont manqué de présence physique en première période.

Football / Le jeu et les joueurs: Une première mi-temps calamiteuse

Duel aérien entre Adam Nemec et Maxime Chanot. Les Luxembourgeois ont manqué de présence physique en première période.
Photo: Reuters
Sport 2 min. 27.03.2015

Football / Le jeu et les joueurs: Une première mi-temps calamiteuse

Le Luxembourg a manqué d'arguments pour contester la suprématie de la Slovaquie. Mais le scénario aurait pu être différent si les hommes de Luc Holtz avaient fait preuve de plus d'engagement au cours de la 1re période.

Le Luxembourg a manqué d'arguments pour contester la suprématie de la Slovaquie. Mais le scénario aurait pu être différent si les hommes de Luc Holtz avaient fait preuve de plus d'engagement au cours de la 1re période.

Jonathan Joubert (6/10): une rencontre frustrante pour le dernier rempart de la sélection. Trois ballons, trois buts et une sortie autoritaire en 1re période. Au cours du second acte, le portier dudelangeois a été très peu sollicité.

Laurent Jans (5): le défenseur du Fola a alterné les bonnes et les mauvaises actions. Ses relances n'ont pas toujours été efficaces et il a été submergé à plusieurs reprises sur son flanc. Il a tenté d'apporter un plus sur le plan offensif.

Maxime Chanot (5): un manque de présence sur le 2e but slovaque. Le Courtraisien n'a pas livré sa meilleure prestation sous le maillot luxembourgeois.

Tom Schnell (5): fautif sur le 3e but à la suite d'une mésentente avec Jans, le défenseur du F91 a souffert sur la pelouse de Zilina face à Nemec et Hamsik. Ces longs ballons ont manqué de précision mais on ne peut pas lui reprocher son manque d'engagement.

Mario Mutsch (5): repositionné au poste d'arrière gauche après le forfait de Jänisch, le capitaine de la sélection s'est souvent retrouvé assis entre deux chaises. Mauvais placement et relance approximative, le joueur de St-Gall a passé une soirée difficile.

Dwayn Holter (5): repositionner sur le flanc droit, le "Bavarois" n'a pas eu son habituel rendement mais il a livré un match sérieux. Remplacé par Da Mota à la 51e minute. Le Dudelangeois a tenté d'apporter sa vivacité à quelques reprises, sans beaucoup de réussite.

Lars Gerson (6): bon défensivement mais irrégulier en reconversion offensive, le joueur de Sundsvall n'a pas ménagé sa peine entre les lignes.

Chris Philipps (6): le Messin a livré une rencontre sans éclat mais sans faute. Une prise de risque réduite, un placement intéressant, une des satisfactions de la soirée. 

Stefano Bensi (5,5): fidèle à son habitude, le joueur du Fola s'est mis au service de la collectivité. Moins tranchant que lors de ses dernières sorties avec la sélection, il s'est éteint au fur et à mesure des débats. Remplacé à la 78e minute par Laterza.

Maurice Deville (4,5): averti à la 36e minute. Le joueur de Kaiserslautern a débuté timidement mais il aurait pu signer le 2-1 sur une reprise de la tête. Sur ce que nous avons vu, pas sûr qu'il dispose des qualités pour évoluer sur le flanc. Remplacé à la 64e minute par Payal.

Aurélien Joachim (5,5): pas évident de se farcir Skrtel et Durica durant 90 minutes. L'attaquant du CSKA Sofia s'est beaucoup dépensé. En pure perte.

Eddy Renauld



Sur le même sujet