Changer d'édition

Gerson-Payal: rois du milieu
Sport 2 min. 05.09.2015 Cet article est archivé
Football / Le jeu et les joueurs

Gerson-Payal: rois du milieu

Lars Gerson au duel avec Agim Ibraimi. Le joueur de Sundsvall a livré un match plein au centre de l'entrejeu luxembourgeois.
Football / Le jeu et les joueurs

Gerson-Payal: rois du milieu

Lars Gerson au duel avec Agim Ibraimi. Le joueur de Sundsvall a livré un match plein au centre de l'entrejeu luxembourgeois.
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 05.09.2015 Cet article est archivé
Football / Le jeu et les joueurs

Gerson-Payal: rois du milieu

Jonathan Joubert a été déterminant en stoppant un penalty à la 85e minute et Sébastien Thill a inscrit le but de la soirée mais le duo Payal-Gerson a équlibré le jeu du onze luxembourgeois tout au long de la rencontre.

(ER) - Jonathan Joubert a été déterminant en stoppant un penalty à la 85e minute et Sébastien Thill a inscrit le but de la soirée mais le duo Payal-Gerson a équlibré le jeu du onze luxembourgeois tout au long de la rencontre.

Jonathan Joubert 8/10: décisif à plusieurs reprises, le dernier rempart du F91 a été déterminant en seconde période notamment sur le penalty de Abdurahimi.

Laurent Jans 5: positionné sur le flanc gauche, le rendement du joueur de Waasland-Beveren n'a pas été le même.

Maxime Chanot 6,5: le patron de la défense. Le Courtraisien s'est concentré sur sa mission défensive. Son sens de l'anticipation et son jeu aérien ont soulagé ses équipiers.

Ricardo Delgado 6,5: il a signé un début de match timide avant de monter en puissance. Présent tant défensivement qu'offensivement.

Chris Philipps 5,5: replacé au centre de la défense, l'ancien Messin a livré un match sobre, sans prise de risque. Dommage son manque de précision sur certaines relances. Le penalty concédé sur Askovski aurait pu coûter très cher.

Lars Gerson 7: un des Luxembourgeois les plus déterminant au côté de Payal. Le joueur de Sundsvall a été un des pions essentiels du dispositif de Luc Holtz.

Chris Martins 5,5: à cause de son carton jaune à la suite d'une faute commise sur Trajkovski, il manquera le déplacement en Biélorussie. Le "Lyonnais" a manqué de régularité et a compliqué son jeu par moments. Remplacé par Sébastien Thill à la 71e minute. Le joueur du Progrès a inscrit l'unique but de la rencontre.

Ben Payal 7: le joueur du Fola a été omniprésent dans le jeu luxembourgeois. Accrocheur sur le plan défensif, précis dans ses relances et disponible pour ses partenaires, un match plein pour l'ami Ben.

Daniel da Mota 5,5: volontaire et courageux, le Dudelangeois a déjà connu plus de réussite sous le maillot luxembourgeois mais il n'a jamais renoncé.

Maurice Deville 6: un match intéressant pour le joueur de Kaiserslautern. Il a tourné autour de Joachim et s'est montré disponible sur les actions offensives. Remplacé par Stefano Bensi à la 64e minute.

Aurélien Joachin 6: le point d'appui des actions offensives luxembourgeoises. Il a été obligé de décrocher trop souvent pour toucher le cuir. Pas toujours heureux dans ses choix. 

Lire aussi: Luxembourg - Macédoine: et Thill surgit...


Sur le même sujet

Le jeu et les joueurs luxembourgeois
Le Luxembourg a signé une prestation courageuse à défaut d'être séduisante face à la Slovaquie. Les visiteurs ont fait la différence en l'espace de six minutes en première mi-temps. Le baroud d'honneur des hommes de Holtz au cours de la seconde période a relancé le suspense. En vain (2-4).
Aurélien Joachim a pesé sur la défense slovaque mais l'attaquant de Burton n'a pas eu la réussite en zone de conclusion..