Changer d'édition

Football: Le Fola se complique la vie face au RM Hamm Benfica
Sport 5 min. 20.09.2015 Cet article est archivé

Football: Le Fola se complique la vie face au RM Hamm Benfica

En fin de rencontre, alors que le Fola peinait, Stefano Bensi s'est retrouvé à point nommé pour offrir les trois points à sa formation.

Football: Le Fola se complique la vie face au RM Hamm Benfica

En fin de rencontre, alors que le Fola peinait, Stefano Bensi s'est retrouvé à point nommé pour offrir les trois points à sa formation.
Photo. Fabrizio Munisso
Sport 5 min. 20.09.2015 Cet article est archivé

Football: Le Fola se complique la vie face au RM Hamm Benfica

Après un légitime avantage de deux buts après 20 minutes, le Fola, ce dimanche au Cents, s'est endormi sur ses lauriers face au RM Hamm Benfica qui est revenu au score en deuxième période avant de s'incliner après un nouveau but de Bensi (2-3).

Après un légitime avantage de deux buts après 20 minutes, le Fola, ce dimanche au Cents, s'est endormi sur ses lauriers face au RM Hamm Benfica qui est revenu au score en deuxième période avant de s'incliner après un nouveau but de Bensi (2-3).

Par Didier Hiégel

Le match et sa note. - Les Aigles ont tardé à prendre leur envol et se sont fait plumer après seulement vingt minutes de jeu. Hadji et Françoise sont passés par là. Après seulement 37 secondes de jeu, le premier nommé, tout près de la ligne de but, profitait d'une incursion du deuxième, le centre du Français, qui avait profité à plein d'une glissade de Da Mata, sur le flanc gauche, servait son avant-centre, le ballon était tout juste effleuré et le grand numéro 15 n'avait plus qu'à le pousser au fond du but de Clement pour l'ouverture du score .

Apathiques, le joueurs de Dino Toppmöller n'offraient que trop peu de résistance pour inquiéter un leader qui déroulait. Hadji était tout proche d'inscrire son cinquième but de la saison sur le premier corner des visiteurs mais sa reprise ne trouvait pas le cadre. Il se faisait ensuite accrocher dans la surface de réparation par Arantes. Françoise ajustait sa frappe et doublait la mise sur penalty (0-2, 20e).

Le coup était rude pour le promu qui attendra la seconde période pour enfin se montrer plus pressant sur le porteur du ballon et surtout plus dangereux devant le but de Hym. Mertinitz, par trois fois (32e, 34e, 44e) avait bien essayé de sonner la rébellion mais sans conséquence pour la troupe de Jeff Strasser qui gérait tranquillement son avance jusqu'à la pause.

Ribeiro et Stumpf relancent le suspense

Strassen s'était permis le luxe de faire chuter le Fola avant la trêve internationale (4-2) en proposant beaucoup d'engagement, de solidarité et et de tranchant dans ses contre-attaques. Le RM Hamm Benfica allait s'en inspirer au cours d'une seconde période beaucoup plus enlevée. Les Rouges du Cents réaménageaient leur défense avec la sorties des deux latéraux et surtout donnaient du poids en attaque avec l'entrée  en jeu de Stumpf, à la reprise, et de l'entraîneur-joueur lui même, après l'heure de jeu.

Cette envie d'aller vers l'avant allait rapidement se traduire au tableau d'affichage d'autant plus que le champion en titre se montrait à son tour endormi. Martino, préféré à Kirch ("victime de la concurrence", d'après son coach) , concédait un coup franc à 20 mètres. Ribeiro se chargeait d'expédier une frappe chirurgicale qui trompait Hym (48e) et remettait sa formation dans le sens de la marche.

Si Souto faisait sa rentrée pour stabiliser un milieu de terrain visiteur en difficulté, si Rani se montrait percutant c'est encore Ribeiro qui faisait des siennes par un centre rentrant que Toppmöller ne pouvait reprendre mais que Stumpf poussait au fond des filets ( 2-2, 75e). Une réalisation peut-être entachée d'une faute de main.

Thomas Hym ne peut que constater les dégât, Patrick Stumpf va égaliser pour les Aigles.
Thomas Hym ne peut que constater les dégât, Patrick Stumpf va égaliser pour les Aigles.
Photo: Fabrizio Munisso

Le coup était rude pour le Fola qui ne devait s'en prendre qu'à lui même. Rani avait apporté du sang neuf en attaque, inquiété Clement aussi, et c'est lui qui prolongeait de la tête un ballon qui allait décider du sort du match, à l'entrée du dernier quart d'heure, quand Bensi le poussait hors de portée du portier des locaux.

Les derniers rushes des locaux avortaient et le Fola s'en tirait finalement à bon compte après avoir fait le plus difficile en début de rencontre.

Une note de 12/20 vient sanctionner le duel entre les deux champions de la saison dernière (BGL et PH), un débat au cours duquel chaque équipe a eu sa mi-temps.

Le fait du match. - L'apathie est-elle communicative? Après avoir mis 45 minutes pour entrer dans la rencontre le promu s'est rappelé au bon sens commun et a retrouvé les vertus qui font sa force depuis le début de saison pour inquiéter un champion en titre qui a hérité des défauts de son adversaire en deuxième période: manque d'impact dans les duels, d'intelligence de placement et de présence devant le but.

L'homme du match. - Si Françoise, à l'origine du premier but du Fola et buteur sur le deuxième, et si Ribeiro, buteur sur coup franc et passeur décisif pour Stumpf, pouvaient légitimement revendiquer ce titre d'homme du match, c'est Stefano Bensi, au final, qui met tout le monde d'accord. Sa justesse technique et son opportunisme permettent au Fola de revenir du Cents avec les trois points. "C'est bien là le plus important!"

Ronny Souto, qui a fait son entrée en seconde période, s'oppose à Ribeiro.
Ronny Souto, qui a fait son entrée en seconde période, s'oppose à Ribeiro.
Photo: Fabrizio Munisso

Ils ont dit

Dino Toppmöller (RMHB): "Nous avons dormi toute la première mi-temps, nous n'avons pas joué, n'avons rien montré et manqué cruellement d'agressivité. La deuxième période a été toute autre et le 2-2 est venu récompenser tous nos efforts mais je regrette la facilité avec laquelle le Fola a inscrit ses buts."

Jeff Strasser (Fola): "Nous n'étions pas assez agressifs au cours de la seconde période. J'avais l'impression que ce n'était qu'une question de temps pour encaisser les buts. Chapeau quand même aux joueurs qui ont redressé la barre pour finalement s'imposer et prendre les trois points. Au final, c'est ce qui compte"

RM Hamm Benfica - Fola 2-3

Stade du Cents, bonne pelouse, arbitrage de M. Heinen assisté de MM. da Costa et J. da Silva, environ 500 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Hadji (1re), 0-2 Françoise (20e s.p.), 1-2 Ribeiro (48e), 2-2 Stumpf (75e), 2-3 Bensi (75e).

Corners: RMHB 6 (4+2); Fola (4 3+1).

Cartons jaunes: Manstrangelo (17e faute sur Hornuss), Stumpf (78e faute sur Payal), Gomes (85e, faute sur Hadji), Umlauf (87e antijeu sur Rani) et Ribeiro (90e antijeu sur Souto) pour le RMHB; Martino (47e, faute sur Ribeiro),.

RMHB (4-1-4-1): Clement; Mastrangelo (46e Umlauf), Arantes, Veiga (cap.), Da Mata (46e Stumpf); Gomes;  Schneider (64e Toppmöller), Mertinitz, Ribeiro, Ontiveros;  Pinna .

Joueurs non utilisés: Theis et Rizzi.

Entraîneur-joueur: Dino Toppmöller.

FOLA (4-1-4-1): Hym; Laterza, Klein (cap.), Keita, Martino; Payal; Hornuss (58e Souto),  Dallevedove (79e Klapp), Bensi,  Françoise (72e Rani); Hadji.

Joueurs non utilisés: Peiffer et Bernard.

Entraîneur: Jeff Strasser.


Sur le même sujet

Europa League: Le Fola tout près de l’exploit
Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).
Football / BGL Ligue: Le RM Hamm Benfica enfonce Etzella
Après deux lourdes défaites face à Strassen et la Jeunesse, Etzella se devait de réagir sur sa pelouse du Deich. Mais au contraire, miné par la fébrilité, Ettelbruck concède une troisième défaite consécutive cette saison face à une équipe du RM Hamm Benfica qui rejoint le Fola en tête du classement.
Patrick Stumpf a retrouvé ses réflexes de buteur. L'attaquant allemand trompe ici Luka Lazitch