Changer d'édition

Football: Le FC Metz s’éloigne de la Ligue 1
Sport 4 min. 17.02.2018

Football: Le FC Metz s’éloigne de la Ligue 1

Adama Niane (à g.) en duel avec le Messin Fallou Diagne.

Football: Le FC Metz s’éloigne de la Ligue 1

Adama Niane (à g.) en duel avec le Messin Fallou Diagne.
Photo: AFP
Sport 4 min. 17.02.2018

Football: Le FC Metz s’éloigne de la Ligue 1

Daniel WAMPACH
Daniel WAMPACH
Les Messins ont affiché des lacunes tactiques et un déchet technique trop important pour espérer réaliser un résultat positif à Troyes (0-1).

par Hervé Kuc

Les Messins ont affiché des lacunes tactiques et un déchet technique trop important pour espérer réaliser un résultat positif à Troyes (0-1). Le but du Troyen Niane (88e) va certainement glacer les derniers espoirs de maintien des hommes de Frédéric Hantz.

Le match et sa note. Une première période rythmée, disputée et emplie de belles opportunités offensives. Troyens et Messins n’ont pas ménagé leurs efforts dans une partie à fort enjeu. Si le FC Metz s’est procuré la première occasion franche sur une belle reprise de Milicevic (9e), ce sont les Troyens qui vont cumuler les actions les plus dangereuses.

Heureusement, Kawashima le rempart mosellan va être sauvé par sa barre (15e, tête de Niane et 42e, tête de Hérelle) puis réaliser trois interventions nettes pour protéger son but. Dans une mouture tournée vers l’avant, le onze grenat va néanmoins manquer de cohésion et de justesse technique pour inquiéter un adversaire discipliné.

Le changement d’arbitre, Olivier Thual blessé va céder son costume à Mathieu Vernice (53e), va être le premier fait marquant d’un début de second acte trop tranquille. Ensuite, les débats vont être plus équilibrés et le FC Metz va bénéficier d’une incroyable opportunité de prendre les devants: Roux va servir Mollet au niveau du point de penalty mais le pied droit trop ouvert de ce dernier va l’empêcher de trouver le cadre troyen (74e).

Un loupé aux conséquences importantes pour des Messins aux prestations individuelles trop inégales pour espérer terrasser l’ESTAC. Car Troyes va confier au doué Adama Niane le soin d’aller crucifier un ensemble mosellan touché moralement (1-0, 88e). Un revers aux effets probablement dévastateurs. Un 8/20 pour une formation messine trop poussive.

Les joueurs et leur note. Kawashima (7/10) a été sauvé deux fois par sa barre transversale (15e et 42e), a bien détourné la reprise de Walter (18e) d’une belle claquette pour finir par un dégagement du poing au second poteau (38e) et une parade salutaire (42e). Il a remis ça en seconde période (63e et 86e).

En défense, Rivierez (4) a eu du mal à museler Pelé, le capitaine troyen. Il est apparu mal à l’aise et son positionnement n’a pas été net. Niakhaté (5) s’est montré solide dans les duels et présent dans le jeu aérien face à Niane, un client véloce et physique. Diagne (4) a failli dans une grande majorité de ses relances ce qui a obligé le bloc grenat à fournir des efforts vains pour récupérer ces ballons perdus.

Palmieri (4) a hérité d’un carton jaune logique pour avoir commis une grosse faute sur Deplagne (34e). Il ne fait pas mieux que Assou-Ekotto au poste de latéral gauche. Au milieu, Mollet (4) est plus à son avantage lorsqu’il évolue un peu plus en avant sur l’échiquier grenat. Son positionnement juste devant la défense n’a pas été une grande réussite. Il a «vendangé» un ballon de qualité XXL (74e)!

Cohade (5) a commis une grosse faute sur la cheville de Walter (61e) qui aurait pu lui coûter une expulsion. Actif mais pas assez précis dans ses choix. Dossevi (4) a délivré un centre de qualité sur Milicevic (9e) mais s’est ensuite montré beaucoup trop discret. Sa frappe hors-cadre (69e) résume parfaitement sa partition décevante.

Milicevic (3,5) a eu le ballon qui aurait pu permettre à ses coéquipiers de virer en tête à la pause. Trop peu pour sauver une partition inaboutie. Roux (4,5) a fourni une production discrète mais il aurait pu être passeur décisif sur l’offrande délivrée à Mollet (74e). En attaque, Rivière (3,5) a éprouvé un mal fou à jouer dos au but car ses contrôles n’ont pas été bien réalisés. Il aurait pu trouver le chemin du but adverse (9e) et, en seconde période, il s’est uniquement signalé en envoyant une frappe écrasée (61e).

Troyes  - Metz 1-0

Stade de l’Aube, pelouse correcte, temps froid, arbitrage de M. Thual (53e, M. Vernice), environ 10 000 spectateurs. Mi-temps : 0-0.

Le but: 1-0 A. Niane (88e)

Cartons jaunes: Giraudon (58e) à Troyes; Palmieri (34e), Mandjeck (83e) à Metz

METZ: Kawashima ; Rivierez, Niakhaté, Diagne, Palmieri; Mollet, Cohade (cap.), Milicevic (73e Jouffre), Dossevi (73e Mandjeck), Roux; Rivière. Joueurs non entrés en jeu: Beunardeau ; Selimovic, Balliu, Boulaya, I. Niane.

TROYES: Zelazny ; Deplagne, Giraudon, Hérelle, Traoré; Walter, Bellugou, Khaoui (57e Nivet), Pelé (cap./76e Mbeumo); Grandsir (81e Ben Saada), A. Niane. Joueurs non entrés en jeu: Samassa ; Vizcarrondo, Azamoum, Confais.


Sur le même sujet

Le FC Metz plonge officiellement en Ligue 2
Longtemps devant, le FC Metz a fini par craquer face à Angers (1-2) dans le temps additionnel. Un revers qui envoie pour de bon le club de Bernard Serin en Ligue 2. Les deux prochains matchs de championnat compteront pour du beurre.
Metz' French forward Emmanuel Riviere (R) vies for the ball with Angers' French midfielder Baptiste Santamaria  during the French Ligue 1 football match between Metz (FCM) and Angers (ASCO) on May 6, 2018 at Saint Symphorien stadium in Longeville-Les-Metz, eastern France.  / AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Le FC Metz muselé par Caen
Dominateurs mais longtemps inefficaces, les Messins n’ont su prendre le meilleur sur Caen (1-1). Un résultat fâcheux qui va compliquer singulièrement l’opération maintien en Ligue 1 ou dans l’optique des barrages. Le FC Metz s’en ira à Lille pour l’emporter car il n’a plus le choix.
Emmanuel Rivière avait porté les Grenats au commandement. Une avance de très courte durée.
Coupe de la Ligue française: Le FC Metz étonne mais laisse filer Angers
Avec de jeunes éléments, dont Vincent Thill et Vahid Selimovic, titulaires, une envie intacte et des intentions louables, le FC Metz aurait pu se qualifier à Angers. Mais, son manque d'efficacité offensive a été une nouvelle fois pénalisante et les Angevins ont raflé leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Dommage.
Angers' Malian midfielder Lassana Coulibaly (L) vies with Metz's Luxemburg midfielder Vincent Thill  (R) during the French League Cup round of 16 football match Angers (SCO) between Metz (FCM), on December 12, 2017, in Raymond-Kopa Stadium in Angers, northwestern France. / AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER
Ligue 1: Hein évite le pire au FC Metz face à Guingamp
Auteur d’une très bonne entame de partie (1-0), la formation messine a baissé la tête face à Guingamp avant de réussir à revenir à sa hauteur (2-2). Gauthier Hein a trouvé la faille dans le temps additionnel et les Messins empochent un point qui va leur faire du bien. L’essentiel est préservé.
Souriants après le but d'ouverture, les Messins ont ensuite grimacé avant que Gauthier Hein ne les décrispe en fin de match.