Changer d'édition

Football / Le CS Grevenmacher devant le TAS: Maître Frank a plaidé... face à un écran
Sport 04.11.2014 Cet article est archivé

Football / Le CS Grevenmacher devant le TAS: Maître Frank a plaidé... face à un écran

C'est devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) que Maître Frank a défendu les intérêts du CS Grevenmacher

Football / Le CS Grevenmacher devant le TAS: Maître Frank a plaidé... face à un écran

C'est devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) que Maître Frank a défendu les intérêts du CS Grevenmacher
Photo: AFP
Sport 04.11.2014 Cet article est archivé

Football / Le CS Grevenmacher devant le TAS: Maître Frank a plaidé... face à un écran

Lynn Frank a plaidé devant le TAS ce vendredi matin. Deux bonnes heures pour défendre les intérêts du CSG dans l'affaire des indemnités de formation que réclament deux clubs portugais pour le joueur Daniel da Silva. Une partie adverse absente et qui a argumenté via visioconférence.

(CN). Lynn Frank a plaidé devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne ce vendredi matin. Deux bonnes heures pour défendre les intérêts du CSG dans l'affaire des indemnités de formation que réclament deux clubs portugais pour le joueur Daniel da Silva. Une partie adverse absente et qui a argumenté via visioconférence.

«C'est délicat de donner un sentiment, mais on a tout donné», reconnaissait Maître Frank à l'issue de l'audience. «Je suis partie du fait que les 350 euros que versait le CS Grevenmacher à Daniel da Silva lui permettait exclusivement de couvrir ses frais et rien d'autre.» Daniel da Silva s'était engagé en janvier 2012 avec Grevenmacher et y a joué... 45 minutes. 

En toile de fond de ce débat figure bien sûr le statut du joueur. Maître Almeida, qui défend les intérêts du Deportivo Recreativa Pasteleira et du Sport Clube Vila Real, était absent et a plaidé via visioconférence. L'avocat portugais se réfugie derrière l'article 2, alinéa 2* du statut de la FIFA pour faire valoir les droits des clubs lusitaniens qui espèrent récupérer 50.000 euros dans l'aventure.

Lynn Frank, appuyée par son père Henri en présence de Guy Fusenig (CSG) et Marc Diederich (FLF) s'est aussi appuyée sur le droit du travail au Luxembourg et sur le droit européen (article 45 sur la libre circulation des travailleurs) pour convaincre l'organe basé en Suisse. Il faudra désormais attendre jusqu'à la mi-janvier pour connaître le verdict.

*Est considéré comme joueur professionnel tout joueur ayant un contrat écrit avec un club et qui perçoit, pour son activité footballistique, une rétribution supérieure au montant des frais effectifs qu’il encourt. Tous les autres joueurs sont considérés comme amateurs


Sur le même sujet

Football / Devant le TAS: Grevenmacher ne paiera pas d'indemnités
Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne a décidé que le CS Grevenmacher ne devrait pas payer les indemnités de formation réclamées par deux clubs portugais, Recreativa Pasteleira et Vila Real, concernant le joueur Daniel da Silva, qui n'est apparu qu'à deux reprises sur une feuille de match du club mosellan.
CYCLING-ESP-CONTADOR-CAS-DOPING