Changer d'édition

Football / La presse croate se déchaîne: Entre «honte» et «déshonneur»
Sport 2 min. 16.07.2015

Football / La presse croate se déchaîne: Entre «honte» et «déshonneur»

Football / La presse croate se déchaîne: Entre «honte» et «déshonneur»

Sport 2 min. 16.07.2015

Football / La presse croate se déchaîne: Entre «honte» et «déshonneur»

Dans les kiosques et sur Internet, la presse croate juge sévèrement «la pauvre prestation» à domicile du Dinamo Zagreb face au Fola Esch (1-1) mercredi au deuxième tour de la Ligue des champions.

Dans les kiosques et sur Internet, la presse croate juge sévèrement « la pauvre prestation» à domicile du Dinamo Zagreb face au Fola Esch (1-1) mercredi au deuxième tour de la Ligue des champions.

Au Jutarnji list, Tomislav Zidak n'hésite pas à parler de «l'un des pires résultats de l'histoire du club en coupe d'Europe» dans un éditorial acerbe dénonçant «un match obscur, pour ne pas dire honteux.»

Dans le Vecernji list, Vanja Dezelic choisit d'évoquer l'histoire du club doyen luxembourgeois pour rappeler qu'il n'a inscrit, au Makismir, que son troisième but européen. Sous le même angle, 24 sata s'applique à ranger cette rencontre parmi «les plus grands déshonneurs du Dinamo en Europe». «373e au classement de l'UEFA», le Fola se retrouve ainsi aux côtés des victoires marquantes de Brann Bergen (2-1), Koper (3-0), Sheriff Tiraspol (6-5) ou encore Lyon (7-1) sur les «Modri».

Le quotidien propose même un sondage en ligne. A midi, le champion du Luxembourg arrivait en deuxième position derrière le club français! Toutefois, Vanja Dezelic n'oublie pas de rendre hommage aux hommes de Jeff Strasser. «Sans Eduardo dans les buts, les visiteurs auraient pu mener 3-0 au bout de vingt minutes de jeu», souligne le journaliste tandis que son collègue Robert Junaci prévoit «un match retour difficile car les Luxembourgeois, même s'ils ne sont que semi-professionnels, ont montré qu'ils ne sont pas naïfs et qu'ils forment une équipe disciplinée et organisée.»

Krznar «comme Jésus sur sa croix»

Ce constat n'a pas non plus échappé à Damir Krznar dont la déclaration de mardi sur «les qualités individuelles» des joueurs du Fola «pas au niveau» de ceux du Dinamo sonne cruellement deux jours plus tard. «Nous sommes toujours favoris mais nous devrons nous employer plus que prévu pour nous qualifier», assure l'entraîneur croate, très critiqué, sur le site officiel du club.

Celui qui a dû reprendre l'équipe en main après le placement en détention de Zoran Mamic passe pour un technicien qui ne contrôle plus les événements. Libéré mercredi après-midi, l'entraîneur principal est même descendu dans les vestiaires à la mi-temps pour tenter de remettre de l'ordre. «Il a souffert contre des amateurs luxembourgeois comme Jésus sur sa croix», poursuit Tomislav Zidak à propos de son remplaçant qui ne sera pas sur le banc au stade Josy-Barthel si Zoran Mamic est autorisé à quitter le territoire croate.

L'éditorialiste voit au moins un avantage à cette situation: «on ne peut pas jouer deux matches aussi mauvais d'affilée.» Au Fola de méditer cette réflexion avant le retour et de prendre ses distances avec les taquineries de la Slobodna Dalmacija, le grand quotidien de Split qui ne manque jamais une occasion de brocarder le club de la capitale: «un 0-0 n'apparaît pas comme une mission impossible pour le Fola face à un tel Dinamo». 

Guillaume Balout


Sur le même sujet

Le F91 Dudelange voyagera à Malte
Le champion du Luxembourg connaît le nom de son premier adversaire sur la scène européenne: le F91 Dudelange affrontera le FC Valletta au 1er tour de qualification de la Ligue des champions 2019-2020.