Changer d'édition

Football: La Jeunesse ne profite pas de circonstances favorables
Sport 4 min. 24.04.2016 Cet article est archivé

Football: La Jeunesse ne profite pas de circonstances favorables

Scène plutôt confuse à la Frontière mais Niklas Bürger, le portier de Rosport, verra le ballon convoité par Ricardo Delgado filer à côté de son but.

Football: La Jeunesse ne profite pas de circonstances favorables

Scène plutôt confuse à la Frontière mais Niklas Bürger, le portier de Rosport, verra le ballon convoité par Ricardo Delgado filer à côté de son but.
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 24.04.2016 Cet article est archivé

Football: La Jeunesse ne profite pas de circonstances favorables

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Accrochée par Rosport (1-1), dimanche en clôture de la 22e journée de BGL Ligue, la Jeunesse ne profite pas des défaites conjuguées de Strassen face au Racing et de celle du Progrès, surpris par Mondorf.

Accrochée par Rosport (1-1), dimanche en clôture de la 22e journée de BGL Ligue, la Jeunesse ne profite pas des défaites conjuguées de Strassen (1-2) face au Racing et de celle du Progrès, surpris par Mondorf (0-1).

Par Thibaut Goetz

Le match. Les premières minutes sont plutôt tranquilles. C’est le Victoria Rosport qui va tenter sa chance le premier, Vogel place une tête sur corner mais elle n'est pas cadrée (5e). N’Diaye lance ensuite Molnar, Bürger lit bien la trajectoire du ballon et anticipe devant le numéro 9 (9e). C’est au tour de Lascak de tenter sa chance mais sa frappe trop molle n’inquiète pas Oberweis (10e).

La Jeunesse a du mal à relancer le ballon au milieu, gênée par le bloc haut proposé par les hommes de Claude Osweiler.

Rapides en contre, les Dos Santos, Weirich et consorts réalisent une bonne première mi-temps sur la lancée de leur belle prestation face à Strassen la semaine passée (2-2). Dos Santos est très actif côté gauche, mais son centre est trop fuyant pour Karapetian (25e). La Jeunesse se procure des demi-occasions, à l’image de Molnar qui place au-dessus un centre tendu de Corral (35e). Juste avant la pause N’Diaye et Molnar se retrouvent successivement en position de frappe à l’entrée de la surface mais aucun ne tente sa chance (43e). Molnar conclut cette première mi-temps par un nouvel essai non cadré (45e).

La deuxième mi-temps démarre avec une bonne séquence des joueurs de la Sûre, mais qui n’aboutit sur aucune occasion nette. Et la délivrance arrive enfin pour les Bianconeri: bien lancé côté gauche Mélisse adresse un ballon en profondeur dans l’intervalle, Molnar est alors très altruiste en passant à N’Diaye qui ne laisse aucune chance à Burger (1-0, 62e). Lascak fait ensuite passer un frisson dans les travées de la Frontière avec une superbe frappe enroulée qui met Oberweis à contribution (70e). La Jeunesse n’est pas loin de faire le break à la 75e mais N’Diaye bute sur Bürger.

Le Victoria n’abdique pas et sur un ballon en profondeur Lascak sème l’arrière-garde de la Vieille Dame et égalise en ajustant Oberweis (1-1, 81e) !

La Jeunesse est toute proche ensuite de prendre l’avantage mais N’Diaye et Delgado touchent tour à tour la barre (87e). Les hommes de Carlo Weis tentent d’arracher la totalité de l’enjeu pendant les dernières minutes mais la rencontre s’achève sur un nul logique.

La note: 11/20. Triste première mi-temps ! Aucune des deux équipes n’arrive à prendre le dessus, et elles se laissent tour à tour l’initiative du jeu pour tenter leur chance en contre. La Jeunesse plus cohérente en deuxième mi-temps arrive à prendre l’avantage mais elle finit par craquer.

Le fait du match. Deux barres transversales en l’espace de quelques secondes. On joue la 87e minute lorsque Mélisse sur la gauche adresse un centre parfait pour N’Diaye, la frappe du Sénégalais s’écrase sur la barre, rebondit sur Delgado qui frappe à son tour sur la transversale. Incroyable!

Momar N'Diaye a trouvé l'ouverture après l'heure de jeu mais n'a pu inscrire un doublé qui aurait offert les trois points à la Jeunesse.
Momar N'Diaye a trouvé l'ouverture après l'heure de jeu mais n'a pu inscrire un doublé qui aurait offert les trois points à la Jeunesse.
Photo: Fernand Konnen

L’homme du match. Jeff Lascak. Le futur differdangeois a marqué un but très important pour le Victoria aujourd’hui, le jeune international U21 n’a pas tremblé lors de son face-à-face avec Oberweis.

Jeunesse Esch - Victoria Rosport 1-1

Stade de la Frontière, pelouse en bon état, arbitrage de M.Llewellyn (FRA) assisté de MM. Da Costa et Jans, 759 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 N’Diaye (62e), 1-1  Lascak (81e).

Corners: 7 (4+3) pour la Jeunesse; 8 (5+3) pour Rosport.

Cartons jaunes: Portier (40e, tacle en retard sur Lascak), N’Diaye (90+3, tacle par derrière ) pour la Jeunesse; Adams (65e, tacle par derrière sur N’Diaye), Pott (90+2, tacle en retard) pour Rosport.

JEUNESSE (4-5-1): Oberweis (cap.) ; Delgado, Portier, Hoffmann, Todorovic ; Corral, N’Diaye, D. Soares (38e Sardarian), Menessou, Mélisse ; Molnar (87e Deidda).

Joueurs non-utilisés: Devas, Kintziger, B. Soares.

Entraîneur: Carlo Weis.

ROSPORT (4-4-2) : Bürger ; Adams (81e Poloshenko), B. Vogel, Steinbach (cap.), Dücker ; De Sousa, Weirich, Schulz (76e Foerg), Dos Santos ; Lascak (88e Pott), Karapetian.

Joueurs non-utilisés: Werdel, D. Vogel.

Entraîneur: Claude Osweiler.

Gregory Molnar à la lutte avec Ben Vogel.
Gregory Molnar à la lutte avec Ben Vogel.
Photo: Fernand Konnen

Réactions

Claude Osweiler (Rosport): "Dommage que le championnat s'arrête bientôt! Je crois que sur l'ensemble du match on a fait jeu égal avec la Jeunesse. En deuxième mi-temps, je pense même qu'on a fait plus de jeu. On était venu pour prendre un point c'est ce qu'on a fait."

Carlo Weis (Jeunesse): "Je pense qu'on a fait un très bon match contre une bonne équipe, une équipe qui est solide. Malheureusement, et cela n'est pas nouveau, on n' arrive pas à concrétiser nos occasions. Juste à la fin on tape deux fois la barre... C'est dommage car on a vu une Jeunesse à 75%, très vivante et bien en jambes. On a vu qu'il y avait une équipe sur le terrain qui voulait absolument la victoire mais c'était compliqué".


Sur le même sujet