Changer d'édition

Football: Grâce à Nakache, le F91 écarte difficilement la Jeunesse
Sport 6 min. 23.08.2015

Football: Grâce à Nakache, le F91 écarte difficilement la Jeunesse

En inscrivant un superbe but, Kevin Nakache a délivré le F91.

Football: Grâce à Nakache, le F91 écarte difficilement la Jeunesse

En inscrivant un superbe but, Kevin Nakache a délivré le F91.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 6 min. 23.08.2015

Football: Grâce à Nakache, le F91 écarte difficilement la Jeunesse

Victorieux de la Jeunesse, dimanche, sur le score de 1-0, grâce à une réalisation de Kevin Nakache (17e), le F91 a repris sa marche en avant. Les Bianconeri, qui n'ont pas démérité, enregistrent ainsi leur premier revers de la saison.

Victorieux de la Jeunesse, dimanche, sur le score de 1-0, grâce à une réalisation de Kevin Nakache (17e), le F91 a repris sa marche en avant. Les Bianconeri, qui n'ont pas démérité, enregistrent ainsi leur premier revers de la saison.

Le match et sa note: pour repartir de l'avant après son match nul à Strassen, Michel Le Flochmoan avait conservé la même ossature que dimanche dernier, seul Pedro remplaçant Benajiba. Cette stabilité revendiquée, avec notamment le tandem Dikaba-Nakache devant la défense, ne tardait pas à rapidement  porter ses fruits. Du moins le croyait-on lorsqu'Ibrahimovic, sur service de Da Mota, s'en allait dribbler Oberweis pour pousser la balle au fond du but eschois et inscrire son cinquième but de la saison (7e). La joie des locaux était toutefois de courte durée. Après discussion avec M. Morais, son assitant côté droit, M. Bourgnon sanctionnait le buteur pour un hors-jeu.

M. Bourgnon consulte M, Morais, le but de Sanel Ibrahimovic sera refusé pour un hors-jeu.
M. Bourgnon consulte M, Morais, le but de Sanel Ibrahimovic sera refusé pour un hors-jeu.
Photo: Fabrizio Munisso

Bien en place, la défense des Bianconeri ne laissait que peu d'espaces et misait sur la vitesse de Deidda (bien malheureux ce dimanche, voir ci-dessous) et de Corral et la vista et le jeu de tête de N'Diaye pour porter le danger et revenir à parité car, à la 17e minute, Nakache avait expédié une merveille de frappe pour ouvrir le score, obligeant ainsi les Eschois à prendre davantage de risques.

Et si Ibrahimovic et Pedro se marchaient sur les pieds, le premier nommé tirant finalement au dessus (31e), les actions les plus dangereuses étaient l'apanage des visiteurs mais Deidda (21e et 35e) ne parvenait pas à conclure. Il n'allait pas être plus heureux à l'heure de jeu en ne cadrant pas sa frappe.

Menessou touche du bois

Auparavant, la Jeunesse aurait pu revenir au score si la frappe enroulée de Menessou n'avait été repoussée par la transversale d'un Joubert battu pour l'occasion (56e). Par contre, les arrêts-réflexes d'Oberweis sur la lourde frappe de Dikaba (52e) et sur la tête plongeante de Cruz (68e) ne doivent rien à personne si ce n'est aux belles qualités du jeune retraité international.

Dudelange semblait se contenter de ce court avantage, Cruz et Malget entraient pour muscler le milieu de terrain du F91 qui perdait Nakache (adducteurs douloureux). Turpel avait aussi droit à son quart d'heure de jeu mais le score en restait là malgré une belle occasion pour Cruz (88e) et une autre pour Do Rosario (90+1).  C'est ainsi que le F91  écartait son rival sur ce maigre avantage de 1-0 au terme du partie engagée et plaisante qui mérite la note de 13/20.

Le fait du match:  frustrés pour le but refusé à Ibrahimovic dix minutes auparavant, les Dudelangeois ont pris l'avantage suite à un geste de toute beauté signé Kevin Nakache. Le joueur box to box, venu à la demande de Sébastien Grandjean la saison dernière, a exploité au mieux un ballon décalé par Laurienté sur le côté gauche. En première intention, et en fouettant sa frappe de l'extérieur du pied droit, l'ancien milieu du White Star Bruxelles a expédié un "missile" qui a frappé le dessous de la barre transversale avant de retomber derrière la ligne de but eschoise. Exceptionnel!

L'homme du match: Andrea Deidda aurait pu faire basculer le sort du match au sommet de cette quatrième journée, mais le jeune attaquant placé à la pointe de l'attaque pour jouer sur sa vitesse et sa technique n'a pas été heureux dans le dernier geste. Placé en excellente position par Corral (21e), il ne parvenait pas à tenter sa chance correctement. Le jeune papa Kintziger lui offrait ensuite un "caviar" à la 35e mais son coup de tête acrobatique filait au dessus. Avant de quitter ses partenaires (76e), il s'offrait un dernier essai, encore une fois pas cadré. Malheureux, il n'a pas été récompensé de ses nombreux efforts mais a reçu les félicitations de Carlo Weis.

Andrea Deidda, ici aux prises avec Rodrigue Dikaba, a réalisé un bon match seul à la pointe de l'attaque eschoise. Il lui a juste manqué la précision nécessaire devant le but.
Andrea Deidda, ici aux prises avec Rodrigue Dikaba, a réalisé un bon match seul à la pointe de l'attaque eschoise. Il lui a juste manqué la précision nécessaire devant le but.
Photo: Fabrizio Munisso

Un duel du match: Sébastien Do Rosario s'est chargé de d'annihiler les actions de Grégory Adler sur le flanc droit. L'ancien de l'UNK, malgré un physique pas forcément adapté, a tenu en respect l'ex-attaquant d'Hostert avec bonheur puisque ce dernier n'a pas été en mesure d'offrir de bons ballons à Ibrahimovic avant sa sortir avant l'heure de jeu. Ce duel n'a pas manqué de faire quelques étincelles: comme ce tacle bien appuyé du n°18 à la 15e ou la réplique du Dudelangeois quatre minutes plus tard. Les deux joueurs se connaissent bien mais n'ont jamais évolué ensemble, Do Rosario étant déjà parti d'Amnéville lorsque Adler y a évolué. De l'autre côté, Alexandre Laurienté et Ken Corral se sont aussi tirés une "belle bourre."

Ils ont dit

Michel Le Flochmoan (F91): Nous sommes super bien entrés dans la partie. Nous marquons rapidement et il faudra regarder les images pour voir s'il y avait hors-jeu ou pas d'Ibrahimovic. Une fois que nous avons mené au score, nous sommes un peu partis "en vrille". Comme explications, il y aussi le fait que nous sommes tombés sur une valeureuse équipe de la Jeunesse, bien organisée, qui possède de belles individualités bien coachée par Carlo (Weis). Notre adversaire était de qualité, c'est pour cela que nous avons eu du mal à faire le jeu que nous proposons habituellement. A propos du but de Kevin Nakache, ce sont des frappes qu'il tente régulièrement à l'entraînement. Il a une réussite totale, tant mieux pour lui. En plus, il a eu un gros abattage pendant une heure. Ensuite, il a commencé à "piquer du nez" en raison d'une blessure aux adducteurs, c'est pour cela que, contraint et forcé, j'ai effectué son changement. Les entrées de Stelvio Cruz et Kevin Malget répondent au besoin de muscler l'entre-jeu et au besoin de rivaliser sur le plan du jeu aérien. Il fallait donc que j'apporte du poids et de la taille à l'équipe.

Carlo Weis (Jeunesse): Nous avons très bien joué, montré beaucoup de caractère et nous nous sommes procurés beaucoup d'occasions. A la finition, nous avons été malchanceux. J'avais choisi de placer Andrea Deidda en pointe pour ses qualités techniques et sa faculté à jouer dos au but. Les deux grands gabarits dudelangeois en défense ont eu pas mal de problèmes pour lui prendre le ballon. Il nous a permis de sortir et d'entamer nos actions offensives. Il a peut-être manqué des occasions mais il faut souligner que c'est la première fois depuis trois ou quatre mois qu'il commence un match et c'est aussi la première fois depuis trois ou quatre ans qu'il possède un niveau compétitif. Je suis très content de sa prestation. Nous étions venus prendre les trois points et tous les spectateurs ont pu le constater.

Dudelange - Jeunesse 1-0

Stade Jos Nosbaum, bonne pelouse rendue glissante par la pluie, arbitrage de M. Bourgnon assisté de MM. J. da Silva et R. Morais,  935 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Le but: Nakache (17e).

Corners: Dudelange 2 (0+2); Jeunesse 7 (6+1).

Cartons jaunes: Pedro (36e, grossière faute sur Do Rosario), Dikaba (41e faute sur N'Diaye), Ibrahimovic (antijeu sur Zydko), Joubert (90e antijeu) pour Dudelange; Menessou (55e, faute sur Adler), Corral (66e faute sur Da Mota) pour la Jeunesse.

DUDELANGE (4-2-3-1): Joubert (cap.); C. de Sousa, Schnell, Humbert, Laurienté; Dikaba, Nakache (77e Turpel); Adler (58e Cruz), Pedro (67e Malget), Da Mota; Ibrahimovic.

Joueurs non utilisés: Clepkens et Benajiba.

Entraîneur: Michel Le Flochmoan.

JEUNESSE (4-2-3-1): Oberweis (cap.); Kintziger, Delgado, Hoffmann, Do Rosario;  Zydko, Menessou; Corral, N'Diaye, Mélisse; Deidda (76e Tonini).

Joueurs non utilisés: Devas; Sardaryan, Soares et Todorovic.

Entraîneur: Carlo Weis.

Carlo Weis et Michel Le Flochmoan avant le coup d'envoi.
Carlo Weis et Michel Le Flochmoan avant le coup d'envoi.
Photo: Fabrizio Munisso



Sur le même sujet

Football / Coupe de Luxembourg: Dudelange en mode rouleau compresseur
Le F91 a facilement composté son billet pour les quarts de finale de la Coupe de Luxembourg en giflant la Jeunesse ce dimanche à La Frontière (5-0). Avec une puissance offensive impressionnante, les Dudelangeois ont joué les rouleaux compresseurs et restent plus que jamais en course pour le doublé.
Le collectif dudelangeois a fait merveille ce dimanche