Changer d'édition

Football féminin: Mamer s'impose dans la douleur face à Ell
Sport 21 5 min. 11.10.2015

Football féminin: Mamer s'impose dans la douleur face à Ell

Sport 21 5 min. 11.10.2015

Football féminin: Mamer s'impose dans la douleur face à Ell

Dans le championnat des dames, disputé ce samedi, Junglinster est de retour sur le podium, Mamer et Bettembourg conservent leur première et deuxième place alors que le Progrès décolle et que Schifflange a gagné trois points sur tapis vert. Paul Wilwerding, quant à lui, lance un message à l'adresse de la FLF.

Dans le championnat des dames, disputé ce samedi, Junglinster est de retour sur le podium, Mamer et Bettembourg conservent leur première et deuxième place alors que le Progrès décolle et que Schifflange a gagné trois points sur tapis vert. Paul Wilwerding, quant à lui, lance un message à l'adresse de la FLF.

Par Daniel Pechon

Le beau début de saison de Mamer se confirme de semaine en semaine. Mais la dernière victoire de l’équipe de Jeff Besch a été moins retentissante que celle de samedi dernier face au RFCUL. Le leader a dû arracher sa victoire face à Ell, le troisième classé qui a mené par deux fois avec les buts de Virginie Godefroid (0-1, 21e), Sarah Cardinali (1-2, 32e) et a encore égalisé par Virginie Godefroid (3-3, 53e).

Lors des 35 dernières minutes, Mamer a doublé ses buts au marquoir, Ell marquant un dernier but par Patricia Braun (6-4). En 90 minutes, les défenses de Mamer et Ell ont plus encaissé que dans leurs quatre premiers matches!

Ell stoppé, Junglinster remet un pied sur le podium avec des statuts cumulés de meilleure attaque et meilleure défense, un secteur défensif invaincu depuis quatre matches.

A Schifflange, la bande à Pedro Cunha effectuait son deuxième déplacement et a inscrit juste un but de moins que lors du premier avec les trois doublés de Jessica Birkel, Bianca Schmitz et Gabriela de Lemos, un but de Sara Olivieri et Carina Alves (8-0).

Le RFCUL fait douter Bettembourg

Dans une rencontre pas facile, Bettembourg a émergé contre le RFCUL qui tenait le bon bout à la pause. Un but de Cathy da Silva et un autre de Juliana Andrade ont donné l’avantage au Racing après le but d’entrée de Nathalie Kettenhoven. Changement de décor au second acte avec Bettembourg qui a marqué trois fois par Andreia Machado puis puis par Kimberley dos Santos à la 75e et Karen Marin en fin de match (4-2).

Itzig-Canach fait la bonne opération en gagnant deux places et rejoint Ell à la quatrième place. Les Blo-Wäiss ont signé un succès compliqué malgré les trois buts d’Anki Schlink, Kate Fröhlisch et Melissa Irrthum. L’E. Wormeldange, a réduit l’écart deux fois à 2-1 puis 3-2, par Marta Estevez puis Isabel Albert alors que Li Besnard, la gardienne mosellane s’est souvent interposée avec brio.

Fidèle à sa réputation à domicile, Colmar-Berg a écarté le CeBra 2-1 après avoir été mené une bonne partie du match. Anna Jacobs puis Sadine Correia sur penalty ont renversé le score en seconde période au cours d'une rencontre équilibrée.

Lintgen a été piégé au Progrès qui remporte son premier succès de la saison. La victoire a été tardive avec le premier but seulement à un quart d’heure du terme suite à un face à face de Sabrina Deda avec la gardienne du Minerva. Angelique Da Silva, fraîchement rentrée, a conforté l’avance, dix minutes après (2-0).

Schifflange perd mais gagne trois points

Battu sèchement par Junglinster sur le score de 8-0, Schifflange avait été informé 24 heures plus tôt par le Tribunal Fédéral d’une victoire par forfait pour son premier match joué à Colmar-Berg perdu sur le terrain. La feuille de match de Colmar-Berg comptait 17 noms alors que le règlement n’en permet que 16.

Pourquoi, se demande-t-on à Colmarberg, que le système d’encodage de la FLF accepte plus de 16 lignes ou joueurs, si 16 est le maximum autorisé par le règlement?

Les réactions après la cinquième journée

Steve Senisi (RFCUL): «Pas mérité! L’équipe s’est donnée à fond et a fait douter Bettembourg. Dommage pour le carton rouge de Graziela, auteur d’un match superbe en défense. Le changement de système a eu un effet positif.» Bettembourg - RFCUL 4-2

Anne Pye (Colmar-Berg): «Un match équilibré avec un léger ascendant dans la possession de ballon pour Colmar-Berg. Un bon match des deux équipes.» Colmar-Berg - CeBra 2-1

Alex Wolf (Progrès) : «Même si le premier but peut être qualifié de douteux (nous en avons eu deux refusés dans nos rencontres précédentes qui étaient valables), notre prestation méritait les trois points. Un excellent match, probablement notre meilleur. Ce qui ne veut pas dire que nos prestations précédentes étaient médiocres mais on a  été mal récompensées au marquoir.» Progrès - Lintgen 2-0

Yves Block (Itzig/Canach): « Nous avons affronté une équipe de Wormeldange qui était au complet pour la première fois. Un match pas facile. Au retour à 3-2 de notre adversaire, nous avons dû gérer la fin de match. Un de nos pires matches, nous n'avons pas été capables de "tuer" le match après 30 minutes.» Itzig-Canach - E. Wormeldange 3-2

Daniel Nunes, entraîneur, et José Marin, co-entraîneur (Bettembourg) : «Un début de match difficile avec une tactique du RFCUL qui nous a gêné. En seconde période, après des mises au point aux vestiaires, les joueuses sont revenues sur le terrain avec une autre volonté, un autre caractère. Deux cartons rouges, un  de chaque côté, avec une dispute entre deux joueuses.» Bettembourg - RFCUL 4-2

Paul Wilwerding (Ell) : «On méritait mieux parce que nous avons été la meilleure équipe une grande partie du match. On rate le break quand on mère 2-1 à la 47e. Un bon match de mon équipe mis à part les erreurs défensives.» Mamer - Ell 6-4

La désignation d’arbitre mise en question

Paul Wilwerding, le coach de Ell, lance un appel à la fédération.
Paul Wilwerding, le coach de Ell, lance un appel à la fédération.
Photo: Serge Daleiden

«Un arbitre qui n’a pas su suivre le rythme de la rencontre. Résultat trois buts non valables, deux pour Ell et un pour Mamer. Mamer - Ell, c’était le premier et le troisième de Ligue 1. Je n’exige pas la présence de trois arbitres sur le terrain comme d’autres collègues mais un arbitre qui soit apte à suivre le jeu au plus près. Attention, je ne condamne pas l’arbitre du match qui a fait de son mieux. Mais le manque de considération pour le football féminin, avec des équipes qui s’entraînent et jouent trois à quatre fois par semaine, avec tout un staff qui les entoure, et qui voit tous ses efforts envolés sur des erreurs évitables. Il y a de quoi se décourager... Tout le monde fait des erreurs mais ne pas désigner des arbitres aptes, à la hauteur du match, n’est pas une erreur mais un manque de respect. Cette réaction n’est pas motivée par la déception de la défaite mais c'est un sentiment profond. Une opinion partagée par Jeff Besch, l’entraîneur  de Mamer, ce samedi», Paul Wilwerding (entraîneur d’Ell).


Sur le même sujet

Football: Dames: Ell et Colmar-Berg décollent
Junglinster est toujours poursuivi par Bettembourg en tête du classement. Le RFCUL et le Progrès restent dans la course à l'issue des rencontres de la sixième journée disputées ce samedi.
Karen Marin (SC Bettembourg - 7) / Fussball Damen 1. Liga, 6. Spieltag  Saison 2016-2017 / 22.10.2016 / FC FC Mamer 32 - SC Bettembourg / Foto: Yann Hellers