Changer d'édition

Football féminin: Mamer assomme Bettembourg
Sport 24 5 min. 29.11.2015

Football féminin: Mamer assomme Bettembourg

Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.

Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.

Par Daniel Pechon

Le mois de novembre se termine sans victoire pour Bettembourg, giflé par une équipe de Mamer ragaillardie. Pressée, l’équipe de Jemp Mourra avait déjà fait la différence en marquant trois fois après 18 minutes et menait 4-1 à la pause alors que l’équipe n’avait secoué les filets qu’une fois en trois déplacements. Le marquoir s’est arrêté à 6-1 avec une Jeannie Hansen efficace, auteur de quatre buts. Mamer a mis fin à une période très difficile (4 sur 15 points) et s’est réveillé en punissant Bettembourg qui reste trois matchs sans succès (6-1).

«On ne joue plus notre foot-passion. Et notre infirmerie est pleine. Vive la trêve…», a résumé Daniel Nunes, le coach de Bettembourg.

En conséquence, Junglinster s’envole en tête après s’être échappé au marquoir après 16 minutes à Ell avec deux buts inscrits par Hayette Ghodbanne et un de Jessica Birkel. Après le troisième but de Sara Olivieri, Ell a réagi par Sarah Cardinelli à la 85e minute (3-1) , mais un but insuffisant pour prolonger une série de trois succès de rang.

Lintgen fonce

Surprenant deuxième, Lintgen est intouchable depuis le 17 octobre. Le Minerva a terminé en boulet de canon ce premier tour, c'est la seule équipe, avec Junglinster, à avoir aligné cinq succès dans ses cinq dernières sorties. A Itzig/Canach, le Minerva a marqué une fois par mi-temps, par Jessica Heintz et Aline Kuffer, alors qu’un réflexe de Nathalie Thill dans les buts et un tacle in extremis et  judicieux de Nora Gibéryen ont évité… deux buts (0-2). Si Junglinster a la meilleure attaque, Lintgen, qui n’a encaissé qu’une fois en cinq matches, est la plus solide derrière avec 7 buts.

Gain d’une place, la huitième, pour Colmar-Berg qui remporte son premier succès en déplacement à l’E. Wormeldange. Malgré un classement très différent, les deux équipes présentaient avant la rencontre le même nombre de sept buts marqués. A la pause le score était toujours vierge avant que trois buts des visiteuses ne tombent en rafale et que Marta Estevez pour l’Entente marque le but de l’honneur (1-4).

«Dix minutes de black out nous coûtent le match», a résumé Nicola Bevilacqua.

Le Racing roi de la capitale

Dans le derby de la capitale, le RFCUL a confirmé son retour en forme. Avec deux buts de Juliana Andrade et un de Bruna Sant’ana, le Racing a dominé le CeBra (3-0) et prend le statut de meilleure attaque à domicile (23 buts). Celle du CeBra reste la plus faible en déplacement (3 buts).

Le Progrès a changé de rythme. Dans une rencontre importante en bas de tableau, le Progrès, avec des buts de Noémie Tiberi, Alexia Moock et Angélique Alonso da Silva, a triomphé de Schifflange (3-1) alors que le marquoir n’était que de 1-0 à la 70e. Une seule défaite en six sorties pour le Progrès qui avait pourtant perdu ses quatre premiers matches.

Ligue 2 : Wincrange intenable

Avec un plantureux succès à Diekirch 6-2, en doublant simplement le score à la pause, l’E. Wincrange/Troisvierges s’isole un peu plus en tête suite au match nul du Fola Esch à Hosingen. Les Eschoises sont rejointes à la deuxième place par Larochette.

Ligue 3

Ils ont dit

Jean-Claude Kemmer (Lintgen) : «Au football, il faut d'abord tenter de ne pas encaisser. Quand on n'encaisse pas, on est sûr de prendre au moins un point. Quand on marque, on n'est sûr de rien. Mes trois premiers mois ici se sont bien passés. L’équipe est soudée avec une présence de 17, 18 joueuses aux trois entraînements par semaine. Itzig/Canach est une très bonne équipe mais on a su profiter des côtés en étant efficace et solide derrière, comme d’habitude.» Itzig/Canach - Lintgen 1-3

Steve Senisi (RFCUL) : «Pour nous, c’était un match important. Ce qui me réjouit, c’est de n’avoir rien encaissé. Un match physique qui a provoqué des blessées des deux côtés. J’ai dû remplacer Cathy da Silva après 10 secondes! Nathalie Gonzalez rentrée à la 30e… est sortie sur blessure en fin de match.» RFCUL - CeBra 3-0

Jemp Moura (Mamer) : «Après une semaine de travail, mon premier objectif était de redonner le moral et de faire revenir la confiance dans l’équipe. J'ai apporté quelques changements tactiques mais aussi dans la philosophie de jeu, ce qui a été appliqué à la lettre ce samedi. La victoire est largement méritée. Lynn Bei, notre gardienne, sort deux belles occasions de Bettembourg mais le match était déjà joué. Un exploit qui met l’équipe à l’honneur. Quatre buts de Jeannine Hansen, Anne-Lyse Dick et Celia Pinto. Le physique sera notre travail principal avant d’entamer le deuxième tour.» Bettembourg - Mamer 1-6

Joël Reichling (Wincrange/Troisvierges ) : «Au vu des occasions, le score aurait pu être plus élevé. Buts de Pia Berscheid (3), Lynn Justen, Joy Sassel et Carolina Ferreira.» Diekirch - Wincrange 2-6

Cédric Fulat (Schifflange) : «Trop de lacunes dans notre jeu pour gagner ce match. Alors que le score était encore de 1-0 à 20 minutes du terme, j’ai décidé de  jouer notre va-tout en attaque. Mais malheureusement on encaisse deux fois (75e et 82e). Un sursaut d’orgueil en fin de match une tête victorieuse de Melissa Muacho Teixeira . Il nous reste un second tour que nous jouerons comme onze finales.» Schifflange - Progrès 1-3


Sur le même sujet

Football / Championnat féminin: Bettembourg en trouble-fête, le CeBra promu
Seul vainqueur dans les quatre premiers en battant Junglinster et après avoir déjà fait chuter Mamer la semaine dernière, Bettembourg a effacé ses six points de retard. Battu à Lintgen, Mamer ne profite pas de la défaite de Junglinster. En bas de tableau, Itzig et surtout le Progrès et Canach ont creusé l'écart sur Wincrange.
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2
Football: Bettembourg ou la jeunesse au pouvoir
La très jeune équipe de Bettembourg s'impose en tête et est la dernière équipe à compter le maximum de points. Junglinster pointe à la deuxième place après un réveil tonique à Canach/Bous-Remich. Itzig a forcé Ell au partage des points.
Kimberley Dos Santos.