Changer d'édition

Football: Face à Wiltz, Abdullei préserve l'essentiel pour Käerjéng
Amodou Abdullei, le buteur providentiel pour l'UNK.

Football: Face à Wiltz, Abdullei préserve l'essentiel pour Käerjéng

Photo: Jim Gras
Amodou Abdullei, le buteur providentiel pour l'UNK.
Sport 5 min. 22.02.2015

Football: Face à Wiltz, Abdullei préserve l'essentiel pour Käerjéng

Gérard Mersch pensait bien avoir offert la victoire au FC Wiltz, ce dimanche à Käerjéng, mais Abdullei, en toute fin de match, a permis à la troupe d'Angelo Fiorucci de ne pas connaître la défaite (1-1) lors de cette reprise du championnat de BGL Ligue.

Gérard Mersch pensait bien avoir offert la victoire au FC Wiltz, ce dimanche à Käerjéng, mais Abdullei, en toute fin de match, a permis à la troupe d'Angelo Fiorucci de ne pas connaître la défaite (1-1) lors de cette reprise du championnat de BGL Ligue.

Le match et sa note: après une entame de match prometteuse, l'UNK version Fiorucci semblait prendre la rencontre à son compte mais le manque de percussion en phase décisive, qui lui avait déjà coûté cher au cours de la première partie de saison, allait une fois de plus être trop handicapante pour mettre à mal la défense de la lanterne rouge. Deux demi-occasions: Abdullei, de près (16e), et Benhamaza, d'une frappe aux 18m (59e) bien détournée par Ruffier, voilà en tout et pour tout, à l'heure de jeu, le maigre bilan de l'équipe locale. Skenderovic avait bien essayé de tirer les ficelles depuis son poste devant la défense mais en vain.

Tout au contraire, Wiltz avait tiré le maximum de ses moyens. Les six corners collectionnés en première période étaient bien le signe d'un allant retrouvé et le but de l'opportuniste Gérard Mersch, dès la 12e minute, avait récompensé la formation la plus opportuniste.

Ni les tentatives de Fournier (62e) et Verbist (70e) pour les visiteurs, ni les entrées en jeu de Terzic, Stumpf et Bernard, pour l'UNK, n'avaient d'influence sur le tableau de marque avant qu'en toute fin de match Abdullei ne soit à la conclusion suite à un cafouillage devant le but de Ruffier (1-1, 88e).

Winckel devait se montrer vigilant juste avant le coup de sifflet final sur un ultime rush de Verbist et Käerjéng arrachait un point sur le fil et laissait son adversaire du jour à la dernière place.

La note de8/20 vient sanctionner un match de petite envergure qui n'a finalement valu que par son suspense.

Le duo du match: Gérard Mersch - Haris Faljic. Wiltz a révisé ses classiques au cours de la trêve hivernale et n'a pas tardé à les mettre en pratique. Pour les Nordistes, qui ne peuvent s'appuyer sur un jeu léché, le contre reste l'arme de prédilection. C'est ainsi qu'à la douzième minute, Haris Faljic déboulait sur son flanc gauche, prenait de vitesse Noe Ewert et centrait pour la tête plongeante de Gérard Mersch qui trompait Jérôme Winckel de près. Déjà décisif contre Grevenmacher (1-0, le 23 novembre), Faljic se montrait à nouveau décisif pour les Rouges et Mersch démontrait une belle efficacité.

Gérard Mersch a fait preuve de réalisme mais son but n'a pas suffi au FC Wiltz pour battre l'UNK.
Gérard Mersch a fait preuve de réalisme mais son but n'a pas suffi au FC Wiltz pour battre l'UNK.
Photo: Jim Gras

Le fait du match: un but venu quasiment de nulle part qui sauve la première rencontre de l'UNK version Angelo Fiorucci. Amadou Abdullei, après le coup de sifflet final, ne savait pas qui remercier mais il a eu le geste juste, une frappe du droit, au meilleur moment pour sa formation.

Didier Hiégel

Käerjéng - Wiltz 1-1

Stade Um Dribbel, pelouse abimée, arbitrage de M. Reisch assisté de MM. D. Mateus et Da Costa; 246 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 G. Mersch (12e), 1-1 Abdullei (88e).

Corners: UNK 3 (0+3); Wiltz 7 (6+1).

Cartons jaunes: Peireira (40e, contestation), Fiorani (60e, faute sur G. Mersch), Stumpf (90+2, faute sur G. Mersch) pour l'UNK; Faljic (33e, tacle par derrière sur N. Ewert), Fournier (43e, tacle trop appuyé sur Skenderovic) pour Wiltz.

• KÄERJÉNG (4-2-3-1): Winckel; N. Ewert (67e Stumpf), Brix, Hess, Da Graça (67e Terzic); Skenderovic, Benhamza; Fiorani (cap.), Pereira, Alunni (77e Bernard); Abdullei.

Joueurs non utilisés: Ivesic; Mota.

Absents: Do Rosario, Cunha, Arsenovic (choix de l'entraîneur), Marcolino (blessé).

Entraîneur: Angelo Fiorucci.

• WILTZ (4-4-2): Ruffier (cap.); Souza, Doyennel, Sène, Conrad; Faljic (61e Kalabic), Strkalj, Kouayep, Verbist; Fournier (69e Gasper), G. Mersch.

Joueurs non utilisés : J. Scheilz, P. Scheilz, E. Mersch.

Absents: Pina Cruz, Civic, Mujkic et Touré (choix de l'entraîneur); Osmanovic et Cosic (blessé).

Entraîneur: Claude Ottelé.

Ils ont dit

Amodou Abdullei (UNK): «Mon but est une question de chance, je ne sais pas comment le ballon me parvient, je le vois et je frappe d'instinct. C'est un but important car il nous permet d'égaliser mais je ne suis pas content pour autant. Nous avons un nouvel entraîneur qui doit mettre ses idées en place et notre groupe est jeune. Il nous faut travailler dur».

Rodrigue Kouayep (Wiltz): «C'est dommage de se faire reprendre en toute fin de match comme ça. Nous avions choisi d'attendre notre adversaire et d'évoluer comme nous l'avons fait en fin de premier tour, c'est-à-dire ne pas faire le jeu et nous projeter rapidement vers l'avant. Cela nous a réussi, enfin presque... Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir pour nous en sortir, mais il faut continuer comme ça».

Le point de la quatorzième journée

Le classement des buteurs


Sur le même sujet