Changer d'édition

Football: Dudelange l'emporte dans les arrêts de jeu
Sport 6 min. 28.09.2014

Football: Dudelange l'emporte dans les arrêts de jeu

Niklas Bürger est à terre. Grâce à Alex Karapetian, le F91 prend la totalité de l'enjeu à Rosport.

Football: Dudelange l'emporte dans les arrêts de jeu

Niklas Bürger est à terre. Grâce à Alex Karapetian, le F91 prend la totalité de l'enjeu à Rosport.
Photo: Fernand Konnen
Sport 6 min. 28.09.2014

Football: Dudelange l'emporte dans les arrêts de jeu

Dudelange, réduit à dix, est allé chercher la victoire dans le temps additionnel. Karapetian a profité du laxisme défensif pour offrir une victoire inespérée à ses couleurs. Battu mais joueur, le Victoria Rosport perd son brevet d'invincibilité qui durait depuis dix-huit matches au stade du camping. Tout a une fin.

Dudelange, réduit à dix, est allé chercher la victoire dans le temps additionnel. Karapetian a profité du laxisme défensif pour offrir une victoire inespérée à ses couleurs. Battu mais joueur, le Victoria Rosport perd son brevet d'invincibilité qui durait depuis dix-huit matches au stade du camping. Tout a une fin.

Le match: ciel bleu, soleil agréable, public au rendez vous, le Victoria ambitionnait frapper un grand coup au stade du camping ce dimanche. Le nul (1-1) entre Differdange et le Fola servait sa cause. Un succès face au F91 et le rêve devient réalité: premier de classe en BGL Ligue au nez et à la barbe des prétendants.

«Le sujet n'a pas été abordé», sourit Claude Osweiler. Il restait à dompter Dudelange, habitué à occuper la... première place. L'enjeu était de taille, en tout cas suffisamment pour voir les deux formations, joueuses et ambitieuses, prendre des risques tout en veillant à ne pas à laisser trop d'espaces dans le secteur défensif.

Maury et Prempeh osent des longs ballons pour surprendre la défense rosportoise compacte. Le Dudelangeois Pedro a pour consigne de trouver l'homme libre. C'est aussi le cas du Rosportois Förg. Les buteurs, Lascak et Karapetian, espèrent alimenter leur compteur personnel. Ils répondront présents.

 Une déviation de Lascak provoque la première occasion: Dos Santos récupère le ballon et prend sa chance. Son tir lèche le poteau de Joubert (30e). La réplique est immédiate. Centre de Benajiba vers Karapetian. Le gardien Bürger écarte le danger (33e). L'action suivante est teintée de succès. Prempeh adresse un ballon dans la profondeur, Bürger manque d'intransigeance dans sa sortie. Il relâche le cuir. Karapetian prend un malin plaisir à débloquer la situation (0-1).

Ce but oblige le Victoria à sortir, à calculer encore moins, ce qui permet au F91 d'avoir des espaces incroyables. Lancé en profondeur, Laurienté voit son envoi terminer sur le poteau (59e). Schulz se heurte à Bürger (62e). Le K.-O. est dans l'air. Steinbach contraint Joubert à se détendre (64e). Rosport n'est pas mort. Schulz (66e) et Maury (70e) manquent de la plus élémentaire précision. Les deux gaillards peuvent s'en mordre les doigts. Leurs coéquipiers De Sousa et Cruz tergiversent. Ramiro Valente décale Lascak qui fait exploser la tribune centrale (1-1).

Les dix dernières minutes sont passionnantes. Dudelange perd Maury exclu mais continue à aller de l'avant. Rosport, lui aussi, ne calcule pas. Quel fin de match. Le but de la victoire inscrit par Karapetian (1-2, 90+1) l'est dans les arrêts de jeu.

A l'image de Pedro Dos Santos, qui tente de prendre de vitesse Romain Ney, le Victoria a osé face à Dudelange.
A l'image de Pedro Dos Santos, qui tente de prendre de vitesse Romain Ney, le Victoria a osé face à Dudelange.
Photo: Fernand Konnen

 La note du match. 14/20. Un début en mode mineur. L'ouverture du score était la meilleure chose pour ouvrir des brèches et laisser les deux équipes s'en donner à cœur joie. Le F91 gaspille des occasions. Bousculé, Rosport, au fonds de jeu réel, ne lâche rien et égalise. Le suspense qui était entier à 0-1 est à son comble à 1-1. 1-2 score final. Les spectateurs en ont eu pour leur argent.

L'homme du match: Alexandre Karapetian. Inscrire deux buts n'est pas une chose facile. Le Géorgien a exploité une erreur du gardien Bürger et, surtout, n'a pas tremblé dans les arrêts de jeu. Dudelange empoche les trois points de la victoire. Merci qui?

Le fait du match: nous sommes dans les arrêts de jeu. Rosport obtient un corner. Steinbach est à la réception du cuir, le contrôle, tergiverse et finit par perdre le ballon. Le contre part à 200 à l'heure. La couverture défensive de Rosport est... absente. Karapetian n'en croit pas ses yeux, déboule vers Bürger et l'ajuste pour le 1-2.

 Victoria Rosport - F91 Dudelange 1-2

Stade du camping, pelouse en bon état, arbitrage de M. Krueger assisté par MM. Mantero et Deltour, 660 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Karapetian (37e), 1-1 Lascak (78e), 1-2 Karapetian (90+1).

 Corners: 5 (1+4) pour Rosport; 2 (1+1) pour Dudelange.

Cartons jaunes: Lickes (23e, altercation avec Benajiba), Schuster (55e, pied en avant sur Benajiba) à Rosport; Benajiba (23e, altercation avec Lickes), Laurienté (34e, simulation), Maury (77e, antijeu) à Dudelange.

Carton jaune-rouge: Maury (86e, tacle par derrière) à Dudelange.

ROSPORT (4-5-1): Bürger; Lickes, Vogel (90+2 Raf. Valente), Steinbach, N. Dücker (72e Jakob); Schuster (66e Ram. Valente), G. Gaspar, Dos Santos, Adams, Förg; Lascak.

Joueur non alignés : F. Gaspar et Lieser.

Entraîneur: Claude Osweiler.

DUDELANGE (4-1-4-1): Joubert; De Sousa, Prempeh, Maury, Ney; Cruz, Pedro, Laurienté (81e Betorangal), Benajiba (58e Da Mota), Schulz (68e Turpel); Karapetian.

Joueur non alignés: R. De Sousa et Mastrangelo.

Entraîneur: Sébastien Grandjean.

Jeff Lascak, taclé ici par Stelvio Cruz, a inscrit son sixième but de la saison. Un but qui aurait dû offrir le point du nul à ses couleurs.
Jeff Lascak, taclé ici par Stelvio Cruz, a inscrit son sixième but de la saison. Un but qui aurait dû offrir le point du nul à ses couleurs.
Photo: Fernand Konnen

Ils ont dit

Claude Osweiler (Rosport): «Mon équipe a démontré qu'elle a les qualités requises pour jouer avec Dudelange. Elle ne lorgne pas la première place mais ambitionne, modestement, d'assurer son maintien en BGL Ligue. D'un autre côté, tu joues toujours pour gagner et perdre de la sorte ne fait pas plaisir. On encaisse deux buts sur des fautes cruelles. C'est le football. Sur la phase qui amène le but du 2-1 de Karapetian, on a la balle et on a un corner. J'ai demandé trois hommes derrière et ce n'était pas le cas. Le groupe est jeune et doit encore apprendre pour progresser. Je n'ai pas vu une grande différence avec Dudelange, c'est pourquoi je suis optimiste pour les prochaines rencontres.»

Sébastien Grandjean (F91): «On empoche la totalité de l'enjeu dans les arrêts de jeu mais la logique est respectée. Nous devions mener 3-0. J'ai assisté à un bon match de football. Je félicite mes joueurs qui, malgré l'exclusion de Maury, ont affiché un état d'esprit remarquable et ont cherché à inscrire le but victorieux. Il a fallu s'arracher pour obtenir cette victoire dans le fief rosportois. Pour être honnête, je ne m'attendais pas à autant de naïveté défensive de Rosport alors qu'il avait un corner en sa faveur. Laisser de l'espace à Karapetian est dangereux. Un groupe se crée au F91 et, à l'heure actuelle, je ne regarde pas trop le classement. Chapeau au Victoria. L'équipe de Claude Osweiler joue bien au foot et possède un vrai fonds de jeu.»

Le point après la 8e journée

 


Sur le même sujet

Mené 1-3 par Rosport, le Progrès sauve un point sur le fil
Décevant à Ettelbruck la semaine dernière, le Progrès a confirmé être à la recherche de la meilleure carburation. Très vite mené au score suite à un but contre son camp de Hall (9e), il a attendu les arrêts de jeu pour sauver le point inespéré du partage (3-3).
Jakob Dallevedove prend le meilleur sur Sebastien Thill. Rosport a laissé filer les trois points dans les dernières minutes.
Etzella distance un concurrent direct pour le maintien
Dans une rencontre qui s’annonçait équilibrée, Etzella n’a fait qu’une bouchée de son concurrent, le FC Victoria Rosport. Dominant de la première à la dernière minute, le club nordiste s’est adjugé trois points très importants dans l’optique du maintien.
Jader Soares et Sven Kalisa savourent un court instant après l'ouverture du score.