Changer d'édition

Football / Division 2: Medernach s'adjuge le derby, Itzig perd des plumes
Sport 17 5 min. 05.04.2016 Cet article est archivé

Football / Division 2: Medernach s'adjuge le derby, Itzig perd des plumes

Sport 17 5 min. 05.04.2016 Cet article est archivé

Football / Division 2: Medernach s'adjuge le derby, Itzig perd des plumes

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Steinfort battu en Série 1, Boevange prend la tête d’une meute de cinq équipes regroupées en trois points, alors que Medernach peut dribbler tout le monde s'il remporte son match en retard. En Série 2, Sanem gratte deux points de son retard sur Itzig, toujours leader. Quatrième, le Red-Black Egalité se replace.

Steinfort battu en Série 1, Boevange prend la tête d’une meute de cinq équipes regroupées en trois points, alors que Medernach peut dribbler tout le monde s'il remporte son match en retard, le 27 avril. En Série 2, Sanem gratte deux points de son retard sur Itzig, toujours leader. Quatrième, le Red-Black Egalité se replace.

Par Daniel Pechon

SÉRIE 1: Pratz-Redange continue de briller

Tout tourne rond actuellement pour Boevange, qui vient d'aligner son quatrième succès consécutif, et prend la tête de la série pour la première fois de la saison, avec un gardien, Mike Ewertz, invaincu depuis plus de 400 minutes.

Face à Perlé, la victoire de Boevange (3-0) a été atypique: tout a débuté par un auto-but pour l'ouverture du score, avant un penalty manqué. Par la suite, Boevange a évolué plus d’une mi-temps en supériorité numérique après l’exclusion du gardien visiteur (40e), suivie d’une seconde expulsion après la pause.

L'US Boevange détrône en tête Steinfort, qui a subi une troisième défaite (1-3) à domicile en quatre matches. Le bourreau du Sporting? La formation de Pratz-Redange, intouchable depuis début mars, qui vient de remporter quatre succès consécutifs face à des équipes de la première moitié du tableau. Pratz-Redange a mené 0-3 avec les buts de Mike Schaeffer (30e), Tom Hoffman (70e) et Ivo Correia (80e), avant la réduction tardive du score par le Sporting (1-3).

Paradoxe: Pratz-Redange sauve sa quatrième place d’une courte tête grâce à sa différence de buts (49-29), malgré que Troisvierges (48-28) s’est offert un carton de huit buts à un face à Koerich-Septfontaines, après en avoir déjà inscrit six à ce même adversaire au match aller (6-4). Une lourde défaite qui grève aussi la différence de buts de Koerich-Septfontaines (30-59) engagé dans la lutte pour le maintien.

Medernach leader potentiel

Dans le derby, Medernach a écarté Diekirch (3-1) grâce à une seconde période de meilleure qualité et pourrait repasser en tête du classement à la faveur de son match en retard à Hosingen (prévu le 27 avril).  Alors que les Young Boys menaient à la pause, Michal Mroch - sur penalty -, Bela Varela, de la tête, et Stephan Morgado, avec un bel enchaînement poitrine-pied gauche, ont renversé le score.

Alors qu’Harlange-Tarchamps n’avait inscrit que 13 buts jusque-là, les Green Boys ont connu vingt-cinq minutes de folie à Hosingen, ramenant le score de 4-1 à 4-4. Tout est parti de Mathieu Schon. qui a engagé la poursuite au tableau-marquoir en inscrivant le 4-2, avant un auto-but local, et l’égalisation de Thibault Piette, devenue... inutile avec le but de Steve Birschen marqué sur le fil (5-4, 86e)!

Enfin, Useldange a gratté un point à Gilsdorf, qui a ouvert le score par Daniel Oliveira. Useldange a égalisé via Ismaili Quendrim sur penalty en seconde période. «Nous aurions dû plier le match en première mi-temps. Au final, le point n’est pas démérité pour Useldange», a conclu Carlos Pereira, le coach de Gilsdorf, qui a glané 11 points à domicile, contre 16 à l’extérieur.

Ell aura la possibilité de revenir à trois points de leader, Boevange, en remportant le dernier match de cette 19e journée disputé ce mardi à 20 heures face à Colmar-Berg.

SÉRIE 2:  Sanem en poursuite

A Itzig, Berdorf-Consdorf a connu un départ en fanfare, en menant 0-2 après 35 minutes face à un leader intimidé, sur des buts de Ricardo Nunes et Dany Lopes. Itzig a réagi en réduisant la marque par Sam Felten avant la pause et a recollé au score à quelques minutes du terme par Sven Schiltz (2-2). Itzig perd ses premiers points à domicile, mais maintient l'USBC01 à six points.

Le Syra Mensdorf a cédé juste avant la pause face à Sanem, avec le penalty transformé par Mickael Gollette. Le même buteur a doublé l’avance au retour des vestiaires, avant de servir Steve Bourgadel pour le troisième but. Hakim Boutarene a scellé le score (4-0) à la 81e minute, officialisant le 14e match sans défaite de Sanem, alors que son capitaine et gardien de but, Kevin Straus n’a plus encaissé depuis plus de trois matches.

Le Red-Black Egaité s’est imposé face au Luna Oberkorn grâce au seul but de  Markan Vuksanovic inscrit à la 57e minute, qui place le club de Pfaffenthal sur les talons de Berdorf-Consdorf, l’actuel troisième.

Bonne affaire aussi  pour Biwer, qui a réduit à deux points son retard sur l'USBC01 après un succès (0-3) à Dalheim, avec un doublé de Christian Weis et le but de Pedro Pimenta, pour signer une sixième victoire en déplacement (sur 11 au total). Alors que le gardien de la Jeunesse, Jeff Feller, vient de passer le cap de trois matches sans se retourner.

Merl-Belair était pressé

Dans un début de rencontre très intense, Merl-Belair a inscrit deux buts dans les six premières minutes de jeu face à Lasauvage, et mené 4-2 à la pause. Alex Ribeiro et Paulo Machado ont réduit chaque fois la marque pour la Minière. Un seul but a été inscrit après la pause pour Merl-Belair (5-2).

En visite à l’ASL Porto, Schouweiler a très mal débuté son match, encaissant après deux minutes suite à une déviation d’un de ses défenseurs dans son but et en ratant ensuite un penalty au quart d’heure. Réduit à dix avec un gardien qui avait vu rouge sur le penalty, l’ASL est parvenu à prendre doublement  l'avantage par Kenny Pereira avant la pause, et ajoutait encore deux buts avant la 65e minute, par l'intermédiaire de Mika Ferreira et William da Silva, avant la réduction du score de l'Etoile Sportive (4-1). «A dix pendant 75 minutes, on a dominé le match. Un match très discipliné de notre part», résumait Nuno de Almeida, l'entraîneur de l’ASL Porto.

Enfin aucun but n’a été marqué entre Moutfort et Aspelt, qui conserve quatre points d’avance sur son adversaire.



Sur le même sujet