Changer d'édition

Football / Division 1: Yvo Martins: «Je ne m'imaginais pas pointer à la cinquième place»
Sport 3 min. 21.09.2015

Football / Division 1: Yvo Martins: «Je ne m'imaginais pas pointer à la cinquième place»

Yvo Martins aurait signé des deux mains avant la saison pour pointer à la place qu'occupe Mertzig actuellement

Football / Division 1: Yvo Martins: «Je ne m'imaginais pas pointer à la cinquième place»

Yvo Martins aurait signé des deux mains avant la saison pour pointer à la place qu'occupe Mertzig actuellement
Photo: Serge Daleiden
Sport 3 min. 21.09.2015

Football / Division 1: Yvo Martins: «Je ne m'imaginais pas pointer à la cinquième place»

Thomas Berens (Union Mertert/Wasserbillig) surfe sur la bonne vague, Benny Reiter (Junglinster) est tout heureux de laisser la poisse à d'autres, Filipe Vilaverde (Steinsel) se félicite des risques pris et Fabrice Spoiden (Wincrange) voyage un peu mieux, mais il reste du travail.

Thomas Berens (Union Mertert/Wasserbillig) surfe sur la bonne vague, Benny Reiter (Junglinster) est tout heureux de laisser la poisse à d'autres, Filipe Vilaverde (Steinsel) se félicite des risques pris et Fabrice Spoiden (Wincrange) voyage un peu mieux, mais il reste du travail.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Yvo Martins (Mertzig): «Une première mi-temps équilibrée, une seconde avec peu d'occasions mais on les a marquées en étant solides défensivement. A nouveau, les changements ont été gagnants en seconde période. Je m'attendais à une équipe de Schieren plus solide. Honnêtement, je ne m'imaginais pas pointer à la cinquième place après cinq journées. L'objectif était de ne pas perdre les trois premiers matchs.» Mertzig - Schieren 3-1

Jean-Marie Noël (Kehlen): «Un bon match d'un bon niveau mais que l'arbitre a malheureusement mal dirigé par des décisions inopportunes dans les deux camps. Lintgen a été le plus entreprenant en début de match. Kehlen s'est créé ensuite deux bonnes occasions. Le 1-0 tombe sur une erreur défensive puis nous perdons un joueur sur blessure (nez cassé) ainsi qu'un second en deuxième période. Avant la pause, notre gardien sauve un but miraculeusement. Des occasions des deux côtés mais Lintgen l'emporte.» Lintgen - Kehlen 2-1

Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Cela sent bon le foot actuellement à Mertert! Construire une équipe prend beaucoup de temps et de patience. L'équipe travaille dur aussi et n'a jamais été aussi jeune! Pourtant notre début de match a été un des plus mauvais depuis longtemps mais avons eu de la chance. Belvaux en jouant en 3-5-2, a encombré le milieu. Ce qui nous a gênés. Belvaux est ensuite passé en 4-4-2 après la pause. On a pris alors le match en mains. Au final trois points mais on n'en compte encore que 13.» Belvaux - Mertert/Wasserbillig 2-5

Rasim Kalabic (Vianden): «L'équipe avait besoin de temps en ce début de saison. Une victoire à l'extérieur mais pas notre meilleur match. On a dominé même si on est d'abord mené. On a mieux joué en seconde période avec un score qui aurait pu prendre plus de hauteur.» Bastendorf - Vianden 1-2

Benny Reiter (Junglinster): «Ouf! La poisse nous a quittés. Si la victoire est méritée, elle est chanceuse. On n'a pas assez développé un football technique comme j'aime et j'ai envie de voir. L'équipe a douté après ce début de saison catastrophique et cette victoire va faire du bien.» Weiler - Junglinster 1-2

Romain Jean (Bettembourg): «Un premier but pour nous sur penalty dans un match assez disputé lors duquel on a dénombré huit cartons jaunes et un rouge. Sur contre, nous avons eu l'occasion en fin de rencontre d'aggraver le score.» Echternach - Bettembourg 0-2

Filipe Vila Verde (Steinsel): «Un nul aurait été plus équitable. Une belle équipe de Feulen, bien organisée qui nous a privés d'espace en première mi-temps. Peu d'occasions des deux côtés et on a été incapables d'élever le rythme. Avec un minimum de combinaisons réussies, on égalise avant la pause. Le repositionnement tactique s'est avéré gagnant. Le score aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre mais on a pris plus de risque… et on a été récompensé.» Steinsel - Feulen 2-1

Fabrice Spoiden (Wincrange): «J'avais prévenu que l'on allait subir une grosse pression durant le premier quart d'heure. Et malheureusement on a été ballotés et c'est 2-0 en 12 minutes. Ensuite on s'est arraché et on a prouvé que l'on pouvait gêner tout le monde. Bissen a dû se résoudre à évoluer par de longs ballons, preuve qu'on les a gênés. Pas grand-chose à reprocher aux gars. A domicile, on joue bien, c'est moins bon à l'extérieur mais Bissen a été notre meilleure prestation en déplacement.» Bissen - Wincrange 2-1

Claude Leogrande (Munsbach): «On a dominé toute la rencontre. Le CSO n'a pratiquement pas eu d'occasion. Une belle victoire dédiée à notre gardien victime d'un accident ce week-end. Sa saison est terminée même s'il pensait jouer encore trois matchs et se consacrer ensuite à l'université.» Munsbach - CS Obercorn 2-1


Sur le même sujet

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.