Changer d'édition

Football /Division 1: Samuel Scholer (Schifflange): «La bataille du milieu a été perdue»
Samuel Scholer, le coach de Schifflange, a été très déçu par la prestation de ses hommes.

Football /Division 1: Samuel Scholer (Schifflange): «La bataille du milieu a été perdue»

Photo: Nicolas Bouvy
Samuel Scholer, le coach de Schifflange, a été très déçu par la prestation de ses hommes.
Sport 5 min. 22.09.2014

Football /Division 1: Samuel Scholer (Schifflange): «La bataille du milieu a été perdue»

Marco Achten cherche des buteurs, Frédéric Cicchirillo a été séduit par son adversaire, Thomas Berens va mieux, René Rippinger a été patient et Patrick Leogrande a un effectif qui s'effiloche.

(DP) - Marco Achten cherche des buteurs, Frédéric Cicchirillo a été séduit par son adversaire, Thomas Berens va mieux, René Rippinger a été patient et Patrick Leogrande a un effectif qui s'effiloche.

Marco Achten (Äischdall): «On aurait pu "tuer" le match en première période. Mais c'est notre problème depuis des semaines, on ne parvient pas à concrétiser nos occasions. On a ensuite souffert en seconde période sur un terrain difficile. Bertrange est une équipe très combative et composée d'individualités qui savent faire la différence.»

Bertrange - Äischdall 0-1: but d'Andy Perl.

Samuel Scholer (Schifflange): «Je suis très déçu! Nous n'avons pas été présents dans les duels. La bataille du milieu a été perdue. Pourtant, nous avions ouvert le score très vite, comme à notre habitude. Ensuite, on a offert l'égalisation, été absents sur le second et on a ensuite balancé trop nos ballons avant de se faire prendre en contre. Un gros match, au sommet, mercredi face à Äischdall. Cette défaite doit venir à point pour nous faire réagir et revenir sur terre.»

Mike Varnier (Weiler): «Un bon et beau petit match de notre part, surtout point de vue collectif. Un début un peu nerveux en début de match car on se fait prendre à la gorge avec un but dès la 4e minute. Mais j'adore cette équipe pour son caractère. Une fois digérée l'entame de match, nous avons su gêner Schifflange en phase de construction et marquer au bon moment, certes avec la réussite sur un auto-goal d'abord, et prendre ensuite l'avantage dès la 20e. Une victoire collective avec le troisième but à la 65e. Un bel arbitrage du jeune arbitre M. Sabotic, son évolution fait plaisir.»

Schifflange - Weiler 1-3: buts de Helder Neves et Claudio Da Luz pour Weiler.

Frédéric Cicchirillo (Walferdange): «Une victoire très difficile face à une belle équipe de Schieren qui joue un beau football mais de manière bien trop agressive à mes yeux.»

Walferdange - Schieren 2-1: buts de Lucas Prime (44e) et Sebi Szari (50e) pour Walferdange.

Joël Reichling (Wincrange): «Les deux équipes auraient pu gagner. On marque en première mi-temps sur une de nos rares occasions. Norden est revenu en seconde période avec une volonté énorme avec une pression forte durant 25 minutes. Et on était heureux que de n'avoir encaissé qu'un seul but.»

Norden02 - Wincrange 1-1: but de David Pauly (55e) pour Norden02; Johann Losciuto (33e) pour Wincrange.

Daniel Santos (Beggen): «Un match physique contre un adversaire coriace. Notre avantage à la pause est mérité (2-1) après une ouverture du score précoce (14e) d'Harlange. Mais, en seconde période, c'est Harlange qui a pris la main mais sans être dangereux. Harlange est revenu à 3-2 et a eu la balle du 3-3 à la 82e.»

Harlange/Tarchamps - Beggen 2-4: buts de Feller (17e), Ntabala (44e), Demeyer (72e) et Nimsgern (87e) pour Beggen.

Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Notre jeu s'améliore et cela aide à reprendre confiance car notre souci est dans la tête, pas dans le jeu. Le gardien de Junglinster a empêché le marquoir de monter à 3-0 avant la pause. Résultat on ne mène que d'un but. En seconde période, on perd un peu notre jeu et Junglinster est revenu sur le terrain avec d'autres intentions mais sans se montrer dangereux.»

Mertert/Wasserbillig - Junglinster 1-0: but de Christian Braun (35e).

René Rippinger (Lorentzweiler): «Un joli contre pour le premier but de Boevange. Ensuite, Max Thein nous a sauvés du 0-2 d'un beau réflexe. A la mi temps, j'ai expliqué qu'il n'était pas suffisant de mieux faire circuler le ballon que l'adversaire mais nous ne devenions aussi être décisif devant leur but. En deuxième mi-temps Boevange n'a opéré que sur de longs ballons pour jouer à fond la carte de leur attaquant vif et rapide (José Monteiro). Nous avons joué pendant 20 minutes dans leur moitié sans réussite. Boevange aurait pu décider le match à la 65e mais la transversale était là.»

Serge Breyer (Boevange): «On s'est battu comme des lions contre une équipe de Lorentzweiler qui nous a mis la pression pendant 93 minutes. Avec un peu de chance on aurait même pu gagner ce match que l'on perd en sept minutes.»

Lorentzweiler – Boevange 3-2: buts d'Adriano Pires (77e), Dan Lopes (84e) et Eder Cardoso (88e) pour Lorentzweiler; José Monteiro (2) pour Boevange.

Patrick Leogrande (Kehlen): «Trop d'absents, trois joueurs suspendus et une infirmerie bien remplie... Mercredi on aura un quatrième suspendu et les trois universitaires absents. Cela va être très, très dur cette saison. Mersch a mérité ses trois points. Mais c'est le troisième match que nous perdons sur le score de 1-0.»

Kehlen - Mersch 0-1

Weiler s'offre le leader schifflangeois

 

 


Sur le même sujet