Changer d'édition

Football / Dimanche soir: Differdange consolide sa troisième place
Sport 4 min. 03.04.2016 Cet article est archivé

Football / Dimanche soir: Differdange consolide sa troisième place

Marc Oberweis est à terre, Kim Kintziger est furieux. Omar Er Rafik vient de passer par là pour inscrire le premier but differdangeois contre la Jeunesse.

Football / Dimanche soir: Differdange consolide sa troisième place

Marc Oberweis est à terre, Kim Kintziger est furieux. Omar Er Rafik vient de passer par là pour inscrire le premier but differdangeois contre la Jeunesse.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 4 min. 03.04.2016 Cet article est archivé

Football / Dimanche soir: Differdange consolide sa troisième place

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Avec sa victoire dans ce derby du Sud face à la Jeunesse (3-0), ce dimanche soir, Differdange peut entrevoir sereinement la fin de saison bien ancré à la troisième place.

Nouveau chapitre de la course à l’Europe en BGL Ligue. Avec sa victoire dans ce derby, ce dimanche soir, du Sud face à la Jeunesse (3-0), Differdange peut entrevoir sereinement la fin de saison bien ancré à la troisième place.

Par Thibaut Goetz

Le match. C’est la Jeunesse qui va se procurer les premières occasions de cette rencontre. Momar N’Diaye sur coup franc (4e) puis sur une frappe (7e) met Weber à contribution. La réaction differdangeoise arrive par Bastos, bien lancé par Ribeiro il bute sur Oberweis, récupère le ballon mais dans un angle difficile ne peut le rabattre et celui-ci flirte avec la ligne de but (13e)!

Ribeiro montre encore une fois toutes ses qualités de passeur quelques minutes plus tard, mais Bettmer manque le cadre à proximité des six mètres (23e). Differdange se fait de plus en plus menaçant, Jänisch trouve l’intervalle parfait au milieu de la défense eschoise, l’arrière-garde des Bianconeri s’arrête complètement croyant au hors-jeu de Er Rafik, mais il n’en est rien et le numéro 9 va battre Oberweis entre les jambes (27e, 1-0).

Juste avant la mi-temps Er Rafik est tout proche de récidiver mais cette fois le portier de la Jeunesse sort le ballon d’une superbe détente sur la gauche. La deuxième mi-temps démarre avec de nouveau Er Rafik à la baguette. Bien lancé côté gauche, il frappe mais c’est trop croisé (48e). Dommage car Bastos était esseulé au second poteau. Il ne faudra pas longtemps au goleador de la Cité du Fer pour doubler la mise, sur un centre d’Almeida il place une tête imparable (2-0, 55e).

La soirée prend une tournure difficile pour la Jeunesse quand Bastos triple l’addition sur un service de Bettmer (3-0, 63e). Mises à part des tentatives de N’Diaye la Jeunesse est timide en fin de match. Marc Thomé choisit de faire souffler Jänisch en faisant entrer Martin, et c’est un très bon Bettmer aujourd’hui, qui hérite du brassard de capitaine. Ribeiro de la tête aurait pu corser un peu plus l’addition mais il manque le cadre (83e). Les dernières minutes sont anecdotiques même si la Jeunesse tente de sauver l’honneur

La note du match 13/20. Des occasions des deux côtés en première période, mais une Jeunesse en manque de solutions offensives. Et malgré de meilleures intentions dans le jeu en seconde période les Eschois ne se sont pas montrés très dangereux offensivement, mais au contraire plus friable défensivement.

Omar Er Rafik, ici à la lutte avec David Soares, a fait très mal à la défense eschoise.
Omar Er Rafik, ici à la lutte avec David Soares, a fait très mal à la défense eschoise.
Photo: Fabrizio Munisso

Le fait du match. Une réorganisation tactique manquée du côté Bianconeri. Alignée avec cinq défenseurs au coup d’envoi la Vieille Dame a pourtant encaissé trois buts. La réorganisation tactique effectuée par Carlo Weis à la 36e minute avec la sortie de Kintzinger pour Sardarian n’a pas porté ses fruits.

L’homme du match. Omar Er Rafik. L’attaquant a comme souvent répondu présent dans un rendez-vous important, comme dans celui-ci pour la course à l’Europe. Parfaitement situé sur son premier but il a trompé ses adversaires au jeu du piège du hors-jeu. Le second est de la tête, d’un timing parfait il prend le dessus sur Hoffmann.

Yannick Bastos, qui grille ici la politesse à Ricardo Delgado, a inscrit le troisième but des Rouges.
Yannick Bastos, qui grille ici la politesse à Ricardo Delgado, a inscrit le troisième but des Rouges.
Photo: Fabrizio Munisso

FC Differdange 03 - Jeunesse Esch 3-0

Stade municipal d’Oberkorn, pelouse en bon état, temps pluvieux, arbitrage de M. Mesotten (BEL) assisté de MM.Pierart et Bourbon, 1 441 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: Er Rafik (1-0, 27e), Er Rafik (2-0, 55e), Bastos (3-0, 63e).

Corners: 4 (2+2) pour Differdange; 7 (4+3) pour la Jeunesse.

Cartons jaunes: Jänisch (67e faute sur N’Diaye) pour Differdange; Vitali (7e, accrochage sur Rodrigues), Kintzinger (19e, faute sur Bastos), N’Diaye (54e protestation) pour la Jeunesse.

FC DIFFERDANGE 03: Weber; Franzoni, Vandenbroeck, Siebenaler, Rodrigues; Jänisch (cap.) (75e Martin), Bettmer, Ribeiro, Almeida (60e Caron), Bastos (88e Michaux); Er Rafik.

Joueurs non-utilisés: Schaab et Sinani.

Entraîneur: Marc Thomé.

JEUNESSE ESCH: Oberweis (cap.); Delgado, Kintzinger (36e Sardarian), Hoffmann, Vitali (86e B. Soares), Mélisse; Corral, D. Soares, Ménessou, Fernandes; N’Diaye.

Joueurs non-utilisés: Devas, Portier et Westermann.

Entraîneur : Carlo Weis.

Hugo Fernandes bute sur Julien Weber, les attaquants eschois ne trouveront pas la faille face au portier français.
Hugo Fernandes bute sur Julien Weber, les attaquants eschois ne trouveront pas la faille face au portier français.
Photo: Fabrizio Munisso

Réactions

Marc Thomé (FCD03): «Julien nous garde dans le match au début sur leurs deux frappes, mais après on a joué au foot! Eux ils jouaient beaucoup avec de longs ballons avec cinq joueurs derrière. Après il (Carlo Weis) a changé de système mais ça n'a servi à rien. J'ai trouvé qu'en deuxième mi-temps on aurait pu marquer plus parce qu'on a eu de belles occasions».

Omar Er Rafik (FCD03): «Une victoire sans bavure quand on voit le score, ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions, on est resté solides et on a concrétisé assez rapidement, ça nous a mis sur le bon chemin et puis on a déroulé sans être mis réellement en difficulté. C'est plutôt positif pour nous».


Sur le même sujet

BGL Ligue: La Jeunesse fait chuter Differdange
Victoire dans le second choc de la seizième journée de BGL Ligue pour les hommes de Carlo Weis sur la plus petite des marges (1-0). Un succès contre une grosse écurie du championnat attendu depuis longtemps du côté de la Frontière. Stumpf a inscrit le seul but de la rencontre.
Patrick Stumpf, ici à la lutte avec David Vandenbroeck, a libéré la Jeunesse.
BGL Ligue: Le réalisme était differdangeois
Suite et fin de la quatrième journée de BGL Ligue. Et dans ce dernier match Differdange s’est imposé 3-1 face à la Jeunesse. Dominateurs en première mi-temps puis recroquevillés en défense, le FCD03 s’est fait une belle frayeur en fin de match mais a su être réaliste pour l’emporter.
24 Fussball BGL Ligue 2017-17 zwischen dem FC Differdingen 03 und dem AS Jeunesse Esch am 28_08_2016 Milos TODOROVIC (4 ASJ) vor Jordann YEYE (17 FCD03)