Changer d'édition

Football / Dimanche à Weidingen: Wiltz et Verbist mettent Grevenmacher dans de sales draps
Sport 3 min. 08.11.2015 Cet article est archivé

Football / Dimanche à Weidingen: Wiltz et Verbist mettent Grevenmacher dans de sales draps

Christopher Verbist et Wiltz ont signé une victoire capitale dans la course au maintien.

Football / Dimanche à Weidingen: Wiltz et Verbist mettent Grevenmacher dans de sales draps

Christopher Verbist et Wiltz ont signé une victoire capitale dans la course au maintien.
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 08.11.2015 Cet article est archivé

Football / Dimanche à Weidingen: Wiltz et Verbist mettent Grevenmacher dans de sales draps

Le match de la peur de la 12e journée de BGL Ligue a vu le succès du FC Wiltz sur le CS Grevenmacher (3-2). Deux équipes en grande disette offensive depuis le début de la saison mais qui ont offert un beau spectacle au public avec à la clé cinq buts.

Le match de la peur de la 12e journée de BGL Ligue a vu le succès du FC Wiltz sur le CS Grevenmacher (3-2). Deux équipes en grande disette offensive depuis le début de la saison mais qui ont offert un beau spectacle au public avec à la clé cinq buts.

Par Thibaut Goetz

Ne jamais défier Henri Bossi au jeu des pronostics! Au micro de nos confrères de RTL avant le match, le technicien nordiste confiait s'attendre à une victoire de ses hommes sur le score de 3-2, et son vœu a été exaucé. «On a mérité de gagner, les deux buts qu'on encaisse sont évitables, on a raté deux trois occasions, et leur gardien a été énorme. Mais on a bien joué, on était bien en place. Si on parvient à éviter quelques erreurs individuelles, on peut encore faire quelque chose cette année», expliquait Henri Bossi, tout sourire à l'issue des 90 minutes.

Pourtant, le match avait idéalement commencé pour Grevenmacher. Sur un corner frappé par l'expérimenté René Peters, Tim Heinz s'élevait plus haut que tout le monde pour battre Ruffier de la tête (0-1). Le capitaine mosellan, de retour dans le onze de départ, pensait mettre son équipe sur la bonne voie, mais c'était sans compter sur un Chris Verbist en très grande forme.

C'est lui qui frappait  un coup-franc aux abords des 25m des buts gardés par Augustyn, sa frappe à mi-hauteur était légèrement touchée (ou pas) par Denis Souza et c'était l'égalisation.  «Certains disent qu'il la touche, d'autres non, je préfère la dédier à Denis il le mérite aussi», déclarait l'homme du match côté wiltzois.

«Le Verbist de l'année passée se réveille»

Wiltz attendait ensuite la fin du premier acte pour prendre les devants. Keita trouvait Verbist aux abords des 6 mètres, ce dernier totalement esseulé croisait sa frappe pour battre un Augustyn qui n'a pourtant pas à rougir de son match.

Mais la plus belle réalisation wiltzoise du jour était sans conteste la troisième. Edis Osmanovic récupérait un ballon sur la droite, repiquait dans l'axe en enrhumant deux défenseurs mosellans, et servait un caviar à Verbist: «Aujourd'hui c'était un pur régal de jouer avec Edis, même aux entraînements c'est un phénomène ce garçon», déclare le numéro 20 nordiste.

Après des moments difficiles en début de saison, Christopher Verbist revient donc sur le devant de la scène. «C'est un peu le Verbist de l'année passée qui se réveille, j'ai eu besoin d'une période d'adaptation avec le nouveau coach, et aux différents systèmes de jeu», dit-il.

Place désormais à la trêve internationale avant la Coupe de Luxembourg, et ensuite viendra un derby du nord importantissime pour le maintien entre Etzella et Wiltz.

Wiltz - Grevenmacher 3-2

Stade am Petz, pelouse en bon état, arbitrage de M.Heinen assisté de MM.Lamas et Mantero. 315 spectateurs payants. Mi-temps: 2-1.

Evolution du score: 0-1 Peters (5e), 1-1 Souza (21e), 2-1 Verbist (43e), 3-1 Verbist (64e), 3-2 Steinmetz (71e).

Cartons jaunes: Trierweiler (15e, faute sur Verbist), Dervisevic (76e), Peters (84e), Augustyn (84e) pour Grevenmacher, Verbist (68e) pour Wiltz.

Corners: 9 (4+5) pour Wiltz, (1+3) pour Grevenmacher.

WILTZ: Ruffier (cap.); Civic, Cheriak, Sene, Souza, Faljic ; Verbist (88e Navarrete), Oliveira, Kouayep, Keita (78e Fernandes); Osmanovic.

Joueurs non-utilisés: Scheilz, Cosic, Kalabic.

Entraîneur: Henri Bossi.

GREVENMACHER: Augustyn ; Ontiveros (78e Reckovic), Heinz (cap.), Feltes, Trierweiler (56e Speller) ; Guettai, Peters, Pazos (56e Dervisevic), Mota ; Makiadi, Steinmetz.

Joueurs non-utilisés: Delaporte, Sehovic.

Entraîneur: Roland Schaak.


Sur le même sujet

Hostert s'offre une première finale de coupe
L'expérience et le réalisme ont permis à Hostert d'assurer sa présence au stade Josy Barthel le 27 mai prochain. Face à de valeureux Wiltzois, les visiteurs ont fait la différence en première mi-temps avant de faire le gros dos en fin de match (1-2).
Hostert feiert nach Finaleinzug - Din Dervisevic (US Hostert #14), Thomas Battaglia (US Hostert #6), Cedric Steinmetz (US Hostert #27), 
/ Fussball Coupe de Luxembourg, Pokal, Halbfinale, Saison 2017-2018 / 09.05.2018 /
FC Wiltz 71 - US Hostert / 
Terrain am Pëtz, Weidingen /
Foto: Ben Majerus
Barrage BGL Ligue - PH: Maurer fils renvoie Canach parmi l'élite
Au nom du père! Tom Maurer, le fils de Patrick, le pilier de la Jeunesse Canach a renvoyé la Jeunesse parmi l'élite en inscrivant le seul but des barrages, vendredi soir contre Wiltz, dans les toutes dernières secondes des prolongations d'un match de piètre qualité.
Tom Maurer torse nu et les Canachois qui courent dans tous les sens. Au bout des prolongations, la délivrance.
Football: Wiltz rate le coche à Rumelange
Ce dimanche après-midi, Rumelange n'a pas confirmé son succès initial à Mondorf en concédant le match nul (1-1) à des Wiltzois revanchards après la correction que leur avait infligée le F91 le week-end dernier. Les visiteurs peuvent même amèrement regretter les six belles occasions manquées.
Après la déconvenue enregistrée face à Dudelange, le FC Wiltz s'est bien repris à Rumelange et aurait pu l'emporter.