Changer d'édition

Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
Sport 3 min. 16.11.2017

Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»

 David Régis (ex-FC Metz de 1998 à 2002) se dit déçu de la situation actuelle du club messin, mais pas forcément surpris...

Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»

David Régis (ex-FC Metz de 1998 à 2002) se dit déçu de la situation actuelle du club messin, mais pas forcément surpris...
Photo: Julien Ramos / Imagify.lu
Sport 3 min. 16.11.2017

Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.

David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.

Propos recueillis par Hervé Kuc

David, que devenez-vous?

Je suis le manager de la sélection de la Martinique, qui a disputé la Coupe des Nations des Caraïbes en juin, puis la Gold Cup aux Etats-Unis. Nous sommes une Ligue et la sélection martiniquaise dépend beaucoup du bon vouloir des clubs. J’avais sollicité le FC Metz pour pouvoir prendre Rivierez, mais le club grenat n’a pas voulu, c’est dommage, car j’aimerais beaucoup mettre en place un partenariat entre nous. En France, Lens et Brest avaient également refusé de libérer certains de leurs éléments.

Le FC Metz, justement, va très mal en Ligue 1. Que pensez-vous de sa situation?

Je suis déçu, mais pas surpris. Pourtant, j’ai trouvé qu’il y avait un certain équilibre dans le recrutement opéré. J’ai vu le match face à Troyes (0-1), et j’estime que le FC Metz n’a pas mal joué. Samedi, les Messins se déplacent à Toulouse, et si j’étais leur entraîneur je n’aurais pas de propos virulents avant cette partie. Je les regarderais dans les yeux et leur dirais qu’avant eux, il y a eu des joueurs qui sont passés ici et qu’il y en aura après. Le football reste un plaisir à prendre. Mais il est vrai que pour le moment, la mayonnaise n’a pas pris au FC Metz.

Vous aviez la réputation d’être un rugueux défenseur sous les couleurs messines. Est-ce vrai et est-ce primordial pour se maintenir en Ligue 1?

Dans le football, pour se faire respecter, il faut avoir de la «gnaque». Dans mon couloir gauche, je voulais que personne ne passe, même si quelquefois cela pouvait déborder, car j’ai toujours eu horreur de perdre. Là où les attaquants mettaient le pied, moi j’utilisais la tête. J'ai connu certains attaquants qui s'engageaient moins face à moi.

D’une manière générale, que pensez-vous du football pratiqué depuis quelques années?

Généralement, à chaque fois que je vais voir un match je me fais «chier» (sic!). J’ai regardé Italie-Suède (0-0) et j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de retenue dans le jeu. A mon époque, il y avait déjà pas mal de phénomènes comme Mbappé (PSG), et on n'en parlait pas plus que ça. Là, un jeune joueur fait deux très bons matches en Ligue 1, et on évoque déjà sa présence en équipe de France. D’autre part, aujourd’hui, on voit des joueurs qui ont à peine le maillot mouillé lorsqu’ils quittent le terrain. On remarque plus le gel dans leurs cheveux.

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (20e, 3 points) s’en va à Toulouse (12e, 15 pts) après avoir pu reprendre, pour certains de ses joueurs, un bon bol d’oxygénation et de recul grâce à la pause internationale. Frédéric Hantz sera privé de Balliu et Philipps, tous les deux suspendus, tandis que Rivière est toujours aux soins et Palmieri en train de gagner en condition physique. Mais, le technicien grenat pourrait compter sur le retour de Jouffre, sacrément ennuyé depuis des mois par un mollet douloureux qui lui gâche la vie sportive comme celle du FC Metz, tant le joueur s'était montré précieux à chacune de ses apparitions sur le terrain. Face à un Téfécé sérieux, les Messins vont devoir sortir enfin le «bleu de chauffe», celui qui pourrait leur permettre encore d'espérer se maintenir parmi l'élite du foot français. La venue d'Amiens puis de l'OM, la semaine prochaine, décideront ensuite, en grande partie, du devenir mosellan en Ligue 1.

Le «prono» de la rédaction

Puisque les Messins vont, un jour ou l’autre, mettre un peu de folie dans leur jeu, précédons-les en prenant le TFC à contre-pied. Optons pour un second succès loin de Saint-Symphorien! Notre pronostic: 2 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Frédéric Antonetti: «Laurent Jans nous intéresse fortement»
Devant la presse réunie au siège du FC Metz le président du club, Bernard Serin a présenté le nouvel entraîneur du club grenat. Mercato, philosophie de jeu et les raisons qui l'ont poussé à rejoindre le club, l'ancien consultant de Canal+ n'a éludé aucune question.
Frédéric Antonetti en compagnie du président Bernard Serin. La révolution est en marche chez les Grenats.