Changer d'édition

Football / Coupe des dames: Le Racing, Ell et le Progrès prennent la porte
Sport 16 4 min. 06.12.2015

Football / Coupe des dames: Le Racing, Ell et le Progrès prennent la porte

Wincrange/Troisvierges et Larochette sont les derniers représentants de ligue 2 qui accompagneront six autres équipes de ligue 1 en quart de finale de la Coupe de Luxembourg.

Wincrange/Troisvierges et Larochette sont les derniers représentants de ligue 2 qui accompagneront six autres équipes de ligue 1 en quart de finale de la Coupe de Luxembourg.

Par Daniel Pechon

Aucune surprise n’a émaillé ces huitièmes de finale. La hiérarchie du championnat a été respectée à la lettre jusque dans les duels entre équipes d’un même niveau.

Le Fola (ligue 2) a été le plus proche de l’exploit avec un tableau d'affichage qui indiquait encore 0-0 à l’heure de jeu face au CeBra (ligue 1). Réduite à 10, l’équipe eschoise a cédé ensuite, encaissant cinq minutes plus tard avant que le CeBra ne profite des espaces (0-3).

Larochette, demi-finaliste la dernière édition, reste en course après avoir éliminé Aspelt/Dudelange que le Rupensia avait déjà écarté en quart de finale la saison dernière. Un seul but a été inscrit dans cette rencontre, un tir lointain de Sonia Augusto qui a fait mouche après 25 minutes (1-0).

«Au prochain tour, je souhaite un match à la maison mais plus contre Junglinster, notre adversaire en demi-finale en mai», a raconté Filipe Silveiro, coach de Larochette.

Face à La Petite Suisse, Wincrange/Troisvierges a pris un départ rapide avec deux buts marqués après 6 minutes et un troisième avant la pause (Mara Fernandes (2) et Joy Sassel). La réduction du score est tombée à la 80e (3-1).

Junglinster - Progrès a été longuement indécis. «Si cela avait été un match de championnat, le partage aurait été logique», résumait Daniel Bernard, coach de Junglinster. Pourtant 10 minutes avaient suffi à Sara Olivieri pour ôter les doutes qui restaient après le nul blanc des deux équipes en championnat. Après la pause, Maité Machado a égalisé avant que Sara Olivieri, à nouveau, redonne l’avantage à Junglinster à la 77e.

A l’image du Progrès, deux équipes supplémentaires de ligue 1 sont passées à la trappe dans les duels entre formations de l’élite.

Magali Walsh qualifie Mamer

Finaliste la saison dernière, le RFCUL a mal débuté la rencontre à Mamer, encaissant deux buts sur phase arrêtées par Joëlle Leuchter sur penalty (28e ) et Jeanine Hansen sur coup franc (35e). Une reprise en force du Racing qui effaçait le retard après la pause et en 10 minutes par Tania Lopes sur coup franc et Mia Fukino. A la 71e minute, Magali Walsh a finalement qualifié Mamer (3-2). « Je regrette surtout l’arbitrage mais un match plein de la défense et de Bruna», a tenu à ajouter Steve Senisi, coach du RFCUL.

Après un passage difficile en championnat, Bettembourg s’est refait une santé en coupe. Anouchka Besch (14e) puis Karen Marin (35e) ont mis Bettembourg sur la voie de la qualification face à Ell, vainqueur en 2012 et finaliste en 2014, Andreia Machado scellant le score à la 95e (3-0). «Une victoire qui fait du bien au moral avant d’aller à Colmar-Berg , a résumé Daniel Nunes, coach de Bettembourg.

Schifflange et Itzig/Canach en roue libre

Avec deux doublés de Julia Battisti et de Tammy Anicet, un but de Melissa Teixeira, de Shirin Decker et Lara Bourquel, Schifflange a écarté Pratz/Redange (1-7). En première période, Stephi Procacci avait ramené l’écart à 1-2 pour l’équipe de ligue 2.

Autre qualifié, Itzig/Canach a aussi écarté Mertert/Wasserbillig sur un écart de six buts (6-0).

Exploit de Bissen en Ligue 3

Dans un match d’alignement en Ligue 3, Bissen a infligé sa première défaite au leader Bertrange. Inscrit par Anne Roger, le but de la victoire est tombé à la dernière minute dans une rencontre que le Sporting avait refusé de reporter. Jacira Neto avait ouvert la marque au premier acte pour Bissen (1-2). Une victoire méritée a déclaré Tom Huberty, entraîneur adjoint de Jean Vanek dont le comité de Bissen salue le travail judicieux et énorme.

Ils ont dit

Claude Hilbert (Pratz/Redange): «C’est logique comme résultat. Je m’y attendais. On a fait ce que l’on a pu en évoluant en contre. On était encore en ligue 3 la saison dernière et il faut admettre que l’équipe sort avec les honneurs et a pu marquer un but.» Pratz/Redange - Schifflange 1-7

Daniel Bernard (Junglinster): «Franchement, une équipe du Progrès qui m’a épaté, dirigée par un entraîneur avec qui j’ai joué dans ma carrière. Le tout dans un parfait fair-play. L’équipe la plus solide vue cette saison, en ce qui me concerne. Un match serré. Un match qui m’a plu…» Junglinster - Progrès 2-1

Jhemp Moura (Mamer): «Un match très physique avec le Racing qui avait une forte volonté de l’emporter. En tenant compte de notre point faible, notre condition physique, on a joué tactiquement et sur l’expérience. Il y avait déjà beaucoup de fatigue à la pause mais avec un gros mental.» Mamer - RFCUL 3-2

Joël Reichling (Wincrante/Troisvierges): «Satisfait de la qualification mais pas de l’adversaire qui a mis 11 joueuses dans les 16 mètres et a traversé une seule fois le milieu de terrain pour marquer son but sur un effort individuel. » Wincrange/Troisvierges - Petite Suisse 3-1

Paul Wilwerding (Ell): «Un très bon match de l’équipe, le match aurait pu tourner dans l’autre sens avec plus de réalisme devant mais aussi deux erreurs d’arbitrage. Un but refusé qui avait passé la ligne et un carton rouge non donné pour la faute du dernier défenseur.» Bettembourg - Ell 3-0 


Sur le même sujet