Changer d'édition

Football /Commentaire: Silenzio stampa ou battage médiatique
Sport 31.03.2015 Cet article est archivé

Football /Commentaire: Silenzio stampa ou battage médiatique

Football /Commentaire: Silenzio stampa ou battage médiatique

Photo: FLF
Sport 31.03.2015 Cet article est archivé

Football /Commentaire: Silenzio stampa ou battage médiatique

Le surréalisme à la belge aurait-il fait des émules au sein des joueurs de l'équipe nationale?

Scène surréaliste lundi en fin d'après-midi à l'occasion de la conférence de presse de l'équipe nationale luxembourgeoise avant la réception, mardi soir, de la Turquie sur la pelouse du stade Josy Barthel.

Au nom des joueurs de la sélection nationale, Maxime Chanot est venu expliquer le ras-le-bol du groupe sur la manière dont la presse luxembourgeoise relatait les rencontres. «Nous sommes déçus par les critiques que nous lisons ou entendons sur l'équipe nationale. Et pas uniquement sur la rencontre en Slovaquie où c'est vrai nous avons mal joué, moi le premier. Mais cela fait pas mal de temps que cela dure et les joueurs sont touchés par cela.»

Et le défenseur de Courtrai de poursuivre: «Il ne faut pas oublier d'où on vient. Le Luxembourg ne pourra jamais se qualifier pour une Coupe du monde. En Belgique, on entend des louanges positives sur notre fond de jeu et ici (au Luxembourg), on nous cartonne».

Inutile de dire qu'au sein de la presse sportive, c'était l'incompréhension, la stupéfaction même. Depuis le début de la campagne de qualification pour l'Euro 2016, les médias luxembourgeois, dans leur ensemble, ont toujours mis en avant le jeu pratiqué par les joueurs de Luc Holtz.

Que ce soit face à la Biélorussie, l'Espagne ou encore l'Ukraine, la presse s'est montrée enthousiaste. Si critique il y a eu, elle concernait principalement le manque d'efficacité offensive. Pour le reste, la mentalité affichée par le Club Luxembourg a souvent été mise en évidence.

Pour être honnête, cette sortie a été très mal perçue par les journalistes présents sur place. Personne n'a compris cette manoeuvre. A moins qu'elle ne visait d'autres personnes? Une manière détournée en quelque sorte. Un silenzio stampa à la sauce luxembourgeoise. Désolé pour Maxime et les joueurs, mais ils se trompent de cible.

Eddy Renauld


Sur le même sujet

Football : Un FIFA 16 en mode Roud Léiwen
Si la sélection n'est pas encore présente dans l'édition 2016 du célèbre jeu FIFA, les Luxembourgeois n'ont cependant pas été oubliés par les développeurs du jeu puisque sept éléments de la sélection de Luc Holtz figurent dans cet opus. On y retrouve notamment le défenseur droit de Waasland-Beveren Laurent Jans.
Laurent Jans ou plutôt son avatar
Football / Commentaire: Un acte isolé, une solidarité affichée
On a vécu un début de semaine atypique dans le microcosme de la sélection nationale. Au lendemain d'une conférence de presse stratosphérique, l'équipe de Luc Holtz s'est inclinée d'une courte tête face à la Turquie (1-2), se rachetant de sa sortie bâclée de Zilina (0-3) et montrant surtout des vertus de solidarité.
Jans, Chanot, Philipps, Malget, Schnell, Joachim: on a besoin de tout le monde en sélection!