Changer d'édition

Football: City assomme United et la Premier League
Raheem Sterling et les «Citizens» ont dominé Ashley Young et les «Red Devils» pour obtenir leur quatorzième succès consécutif.

Football: City assomme United et la Premier League

Photo: AFP
Raheem Sterling et les «Citizens» ont dominé Ashley Young et les «Red Devils» pour obtenir leur quatorzième succès consécutif.
Sport 3 min. 10.12.2017

Football: City assomme United et la Premier League

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Et si ce Manchester City-là était imbattable? Les «Citizens» se sont ouvert la voie royale en battant chez lui leur principal rival Manchester United au terme d'un derby disputé (2-1) en clôture de la 16e journée de Premier League.

(AFP) - Et si ce Manchester City-là était imbattable? Les «Citizens» se sont ouvert la voie royale en battant chez lui leur principal rival Manchester United au terme d'un derby disputé (2-1) en clôture de la 16e journée de Premier League.

Non contents de prendre onze points d'avance sur leurs seuls adversaires crédibles pour le titre, avant même la fin de la phase aller, Pep Guardiola et ses joueurs ont égalé le record de victoires consécutives en Premier League avec un quatorzième succès de suite. Ils font même mieux que l'Arsenal de 2002, qui avait réalisé cette performance, mais à cheval sur deux saisons, entre février et août.

A moins d'un accident industriel, il est difficile d'imaginer les «Citizens» s'écrouler, tant ils sont dominateurs et confiants dans leur jeu, transformé par Guardiola: après United à onze longueurs, le troisième Chelsea est perdu à 14 points!

A Old Trafford, ils ont encore fait feu de tout bois, même s'ils ont parfois été bousculés par des «Red Devils» peu portés vers l'attaque mais qui n'avaient pas non plus, même sans Pogba, fait une croix sur l'idée de marquer des buts.

Sous la neige de Manchester, il n'y a pas eu vraiment débat et la domination de City a fini par payer sur deux coups de pied arrêtés. Sur un corner, Lukaku, à la lutte avec Otamendi aux six mètres, déviait le ballon devant le but: David Silva marquait à bout portant juste avant la pause (43e).

Moins de cinq minutes plus tard, un ballon manqué par Otamendi puis Delph profitait à Rashford, qui lui aussi battait De Gea de près (45+2) pour égaliser et donner un peu d'espoir à José Mourinho et ses ouailles.

Mais si «City» avait du mal à régler la mire, Guardiola pouvait encore compter sur un Lukaku malchanceux, auteur d'une nouvelle passe décisive pour l'adversaire. Sur un coup franc excentré, le dégagement du grand Belge trouvait le dos de l'un de ses coéquipiers et Otamendi se jetait pour crucifier De Gea, à nouveau à bout portant (54e). Ederson réalisait ensuite un double arrêt parfait sur Lukaku et Mata pour sauver le match (85e) et clouer le bec aux «Red Devils».

D'un point de vue personnel, Guardiola s'adjuge un neuvième succès en vingt confrontations avec Mourinho, pour seulement quatre défaites.

Liverpool coince

Liverpool a concédé le match nul dans son derby contre Everton (1-1), restant au pied du podium de la Premier League. Les «Reds» (4es avec 30 pts) n'ont pas su profiter du revers de Chelsea à West Ham samedi (0-1) pour doubler les «Blues» (3es avec 32 pts).

Derrière, Arsenal (5e avec 29 pts), tenu en échec à Southampton un peu plus tôt (1-1), n'a pas su trouver la faille pour s'immiscer dans le top 4 synonyme de Ligue des champions.

Serie A: le grand statu quo

Rien ne bouge: tous les leaders du championnat d'Italie ont fini le week-end avec un seul point, Naples et l'AS Rome ne profitant pas dimanche du match nul 0-0 de samedi entre la Juventus et l'Inter Milan, qui reste leader.

L'occasion était belle pourtant pour Naples, qui avec un succès sur sa pelouse face à la Fiorentina aurait repris les commandes de la Serie A. Mais l'équipe de Maurizio Sarri est fatiguée et n'avance plus guère, avec une défaite la semaine dernière face à la Juventus et ce triste match nul 0-0 dimanche.

Au bout du compte et de la série de 0-0 qui ont difficilement égayé le week-end, les positions restent figées en tête. L'Inter reste devant avec un point d'avance sur Naples et deux sur la Juventus. Trois longueurs derrière les Turinois, on retrouve l'AS Rome (4e) qui a elle aussi dû se contenter d'un 0-0 sur la pelouse du Chievo Vérone.

A l'occasion de la 15e journée du Championnat des Pays-Bas, l'Ajax a battu le PSV Eindhoven sur le score de 3-0 mais le PSV reste leader du classement avec 39 points, cinq de mieux que l'AZ Alkmaar et sept de mieux que l'Ajax.


Sur le même sujet

Premier League: Arsenal s'accroche grâce au chef-d'oeuvre de Giroud
Arsenal, victorieux 2-0 de Crystal Palace grâce à une ouverture du score magistrale de son Frenchie Olivier Giroud dimanche, continue de s'accrocher en Premier League, troisième du classement à l'issue d'une 19e journée étalée sur trois jours qui a vu Manchester City perdre quasiment toute chance de titre.
Britain Football Soccer - Arsenal v Crystal Palace - Premier League - Emirates Stadium - 1/1/17 Arsenal's Olivier Giroud celebrates scoring their first goal  Action Images via Reuters / John Sibley Livepic EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 45 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account representative for further details.
Premier League: Chelsea dense, Manchester United valse
Derrière Chelsea, le champion en titre à l'effectif toujours dense, le club des prétendants au sacre en Premier League ne devrait pas s'agrandir, avec Arsenal et Manchester City restés calmes au mercato tandis que Manchester United s'est démené tout l'été, sans lever toutes les questions.
Manchester United  a dépensé sans compter, mais pour l'heure Wayne Rooney  est le seul attaquant axial de l'effectif de Louis van Gaal.