Changer d'édition

Football / Championnat féminin: Ell revient sur le podium, le RFCUL rebondit
Sport 6 min. 10.04.2016

Football / Championnat féminin: Ell revient sur le podium, le RFCUL rebondit

Nathalie Gonzales (Racing) en duel avec Julia Battisti (Schifflange). Le Racing a fini par émerger.

Football / Championnat féminin: Ell revient sur le podium, le RFCUL rebondit

Nathalie Gonzales (Racing) en duel avec Julia Battisti (Schifflange). Le Racing a fini par émerger.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 6 min. 10.04.2016

Football / Championnat féminin: Ell revient sur le podium, le RFCUL rebondit

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Junglinster poursuit sa marche en avant, suivi à distance par Bettembourg. Ell réapparaît sur le podium. Statu quo pour les trois équipes de queue, le CeBra, Schifflange et l’E Wormeldange.

Junglinster poursuit sa marche en avant, suivi à distance par Bettembourg. Ell réapparaît sur le podium. Statu quo pour les trois équipes de queue, le CeBra, Schifflange et l’E Wormeldange.

Par Daniel Pechon

Dans la bataille pour la troisième place, malgré l’ouverture du score par Aline Kupper sur coup franc  à la demi-heure, Mamer conserve son avantage d’un point sur Lintgen (un match de moins) après avoir égalisé à la 74e par Janine Hansen, mais se voit chiper ce troisième rang par Ell, qui était cinquième (1-1).

570 minutes d'invincibilité pour Thill

Avec son but, l’attaquante de Mamer, Janine Hansen a mis fin à 570 minutes d’imperméabilité de Nathalie Thill, la gardienne de Lintgen  (depuis le 27/11) qui a aussi encaissé son  second but… en dix matchs.

Pour s’emparer de la place sur le podium, Ell a mis fin à la série étonnante de trois succès de l’E. Wormeldange mais en ne prenant ses distances qu’après l’heure de jeu. L’avance au score de Virginie Godefroid (34e) avait été annulée sur corner par Anouck Leuchter  à la 50e qui, plus tard, s’est luxé la clavicule. Sarah Cardinali par deux fois (64e et 69e) et Logane Wegnez (81e) ont assommé les Mosellanes (4-1). Ell compte quatre victoires en cinq sorties et met un pied sur le podium!

Bettembourg qui avait remporté ses trois derniers matchs en déplacement sur le même score de 3-0, avait atteint cette marque après…9 minutes au CeBra et a ajouté quatre buts ensuite. Au hit parade des puncheuses de la soirée, Karen Marin a secoué les filets quatre fois (9e, 21e, 50e et 92e), Andreia Machado deux (5e et 70e) et Stéphanie Giaccio une fois (6e). Le CeBra a le mérite d’avoir inscrit deux buts, une première  depuis le 7/11 et face au deuxième classé!

Face à Itzig/Canach, Junglinster a fait progresser son bilan de victoires consécutives à 11 mais dans le plus petit score de ses cinq dernières prestations à domicile (2-0). Malgré une ouverture du score précoce par Hayette Ghodbanne, les championnes en titres ont patienté jusqu’à la 90e minute pour doubler l’avance, par Gabriel Crespo.

Le Progrès solide à domicile

Avec un net succès face à Schifflange (5-1), le RFCUL a probablement assuré sa présence en Ligue 1. Quand il gagne, le Racing est impressionnant avec 100 % de succès dans un écart minimum de trois buts et avec six de ses sept victoires en marquant cinq buts au moins.

Tania Lopes et les filles du Racing ont fait le nécessaire contre le FC Schifflange de Julia Battisti
Tania Lopes et les filles du Racing ont fait le nécessaire contre le FC Schifflange de Julia Battisti
Photo: Michel Dell'Aiera

Mais face à Schifflange, il s’agissait des premiers buts et du premier succès du Racing en trois matchs à domicile. Le score était de 1-1 à la pause avec l’ouverture du score de Juliana Andrade et l’égalisation sur coup franc de Tammy Aniset. Avec la rentrée de Cathy da Silva au second acte, le RFCUL a mis le turbo. Auteur de deux buts, Cathy da Silva a été présente aussi dans les deux autres buts de Mia Fukino et Juliana Andrade.

Le Progrès a fait encore preuve de son efficacité à domicile, 16 de ses 21 points gagnés sur sa pelouse. Niederkorn avait déjà tout marqué à la pause face à Colmar-Berg qui a remanié un peu son équipe au second acte. Le signe indien se poursuit pour Colmar-Berg qui n’est jamais parvenu à marquer un but au Progrès  en  cinq saisons en ligue 1  (2-0 en 2012, 5-0 en 2014 et 3-0 en 2013 et 2016). Premier succès du Progrès en quatre matchs qui dépasse son adversaire au classement.

Sabrina Deda et les Niederkornoises ont surmonté l'écueil de Colmar-Berg
Sabrina Deda et les Niederkornoises ont surmonté l'écueil de Colmar-Berg
Photo: Luc Cordebar


L'E. Wincrange/Troisvierges touche au but

Facile vainqueur de Rodange (9-0), l’E. Wincrange/Troisvierges est virtuellement en Ligue 1 à cinq journées de la fin, avec 15 points d’avance sur le barragiste, Rosport. Battu sans une rencontre à six points face à son poursuivant, le Victoria a laissé en vie l’E. Aspelt/Dudelange/Remich/Bous dans la bataille pour devenir barragiste malgré l’égalisation d’Anke Mohn après la pause (2-1).

A la deuxième place, le Fola Esch profite du faux pas de Rosport mais n’a pris l’avantage à Vianden qu’à la 90e minute. L’Orania avait égalisé sur une belle frappe sur coup franc d’Araujo Conceicao. «Nous méritons mieux sur les deux matchs», a ajouté Dave Carvalho, coach de Vianden, peu impressionné par le niveau du Fola.

ILS ONT DIT

Daniel Nunes (Bettembourg): «Un très bon match de l’équipe mais aussi face à une très bonne équipe du CeBra malgré un score élevé. Notre équipe gagne en maturité. Et tant que le moindre espoir existera, on ne lâchera rien dans la lutte pour la première place.» CeBra - Bettembourg 2-7

Steve Senisi (RFCUL): «Depuis le début de la saison, je n’ai jamais pu jouir de la même équipe. Blessées, vacances, suspensions, ont sans cesse perturbé la sélection. Aujourd’hui, j’ai aligné ma 27e joueuse, âgée de 14 ans et qui a entamé le match. Le Racing peut être comparé à une voiture qui est en réparation constante chaque semaine…Il faut sans cesse l’entretenir et espérer qu’elle tienne le coup chaque semaine. Cathy da Silva, en rentrant à la pause, a été décisive.» RFCUL - Schifflange 5-1

Steve Senisi (Racing)
Steve Senisi (Racing)
Photo: Michel Dell'Aiera

Jean-Claude Kemmer (Lintgen): «Un mauvais match de l’équipe! Mamer aurait pu gagner nettement mais il y avait une défense solide et une gardienne aguerrie ou les attaquantes visiteuses étaient maladroites. Je considère ce point comme un point de gagné!» Lintgen - Mamer 1-1

Frank Bento (Itzig/Canach): «Le score n’est que secondaire. Le plus important est la progression de l’équipe et de retrouver confiance. Et face à la meilleure formation de la série, on a fait un super match. Je dois féliciter les filles! J’étais venu tactiquement pour tenter de prendre un point. Mais une fois le 1-0 marqué, on a eu l’opportunité de revenir au score. Le 1-1 n’aurait pas été volé à ce moment-là. La différence de deux buts est un peu exagérée comparé à la physionomie du match.» Junglinster - Itzig/Canach 2-0

Paul Wilwerding (Ell): «Vingt premières minutes mauvaises. Puis on gère le match sans être surprenant. Une meilleure deuxième mi-temps plus offensive. Trois tirs de Wormeldange sur notre but sur le match. La jeune équipe de Wormeldange a progressé, est plus costaude, gagne plus de duels qu'au premier tour. L'équipe de Ell souhaite un bon rétablissement à Anouck Leuchter.»Ell - E. Wormeldange 4-1

Jhemp Moura (Mamer): «La seule occasion de Lintgen, le but! Je sais que Lintgen est solide derrière mais nous aurions dû gagner ce match avec cinq buts minimum.  Notre meilleur match côté collectif et dans le système de jeu. Notre jeu commence à prendre forme et j'adore voir jouer cette équipe.» Lintgen - Mamer 1-1

Arbitrage !

L’arbitrage est remis régulièrement en question par les entraîneurs de Ligue 1 qui ne s’estiment pas bien considérés par la fédération. Samedi, c’est Nicola Bevilacqua, entraîneur de l’E. Wormeldange qui  tire la sonnette d’alarme.

«Tout le monde peut commettre des erreurs. Ell mérite sa victoire. Mais je ne comprends plus la fédération qui désigne des arbitres d’un certain âge, qui ne bougent plus et qui sifflent des hors-jeu imaginaires du milieu de terrain. Aujourd’hui, nous subissons deux buts hors-jeu. II est urgent que la fédération réagisse!»



Sur le même sujet

Football féminin: Mamer assomme Bettembourg
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2
Football: Bettembourg ou la jeunesse au pouvoir
La très jeune équipe de Bettembourg s'impose en tête et est la dernière équipe à compter le maximum de points. Junglinster pointe à la deuxième place après un réveil tonique à Canach/Bous-Remich. Itzig a forcé Ell au partage des points.
Kimberley Dos Santos.