Changer d'édition

Football / Ce dimanche au Deich: Etzella émerge à la 87e minute
Sport 5 min. 02.11.2014 Cet article est archivé

Football / Ce dimanche au Deich: Etzella émerge à la 87e minute

Marin Jurina a inscrit le but libérateur des Ettelbruckois à trois minutes du terme.

Football / Ce dimanche au Deich: Etzella émerge à la 87e minute

Marin Jurina a inscrit le but libérateur des Ettelbruckois à trois minutes du terme.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 02.11.2014 Cet article est archivé

Football / Ce dimanche au Deich: Etzella émerge à la 87e minute

Le derby du nord entre Etzella et Wiltz a longtemps été indécis. Sousa avait ouvert la marque pour les visiteurs. Bousculés en deuxième mi-temps, ils ont fini par céder puis rompre. Rocha (66e) et Jurina (87e) ont inscrit deux jolis buts synonymes de succès.

Le derby du nord entre Etzella et Wiltz a longtemps été indécis. Sousa avait ouvert la marque pour les visiteurs. Bousculés en deuxième mi-temps, ils ont fini par céder puis rompre. Rocha (66e) et Jurina (87e) ont inscrit deux jolis buts synonymes de succès.

• Le match

Avant de recevoir la semaine prochaine Grevenmacher pour un match important dans la course au maintien en BG Ligue, Wiltz se devait d'arracher un premier point en déplacement à l'occasion de son plus court déplacement de la saison. Cinq sorties depuis le début de saison et autant de revers, le sixième est effectif après cette défaite à Ettelbruck. Le derby n'allait pas être celui du siècle. Les deux équipes nourrissaient pourtant le même objectif: vaincre.

Désireuses de jouer vers l'avant plutôt que de se cantonner dans leur partie de terrain, elles alternent les périodes fastes à celles de moindre conjoncture en première période. Les premières opportunités sont en faveur des locaux Mesec (5e) et Augusto (9e). Ruffier est vigilant. Le pied droit du gardien permet aux siens de ne pas être menés au score sur le vicieux envoi d'Augusto (19e) lequel avait laissé sur place Sene. Wiltz l'a échappé belle.

Le moment est venu d'enfin sortir les crocs. Certaines séquences démontrent d'évidentes qualités techniques mais le dernier geste fait défaut. L'essai de Conrad (25e) file à côté. Jurina s'y risque (34e) juste avant l'ouverture du score. Coup franc de Toure, reprise de Conrad, à charge de Sousa de faire le reste (0-1, 38e). Les supporters sont ivres de bonheur. Il reste à tenir de longues minutes pour les visiteurs.

L'entraîneur Claude Ottele les a mis en garde de la rébellion locale. Elle a lieu. Une reprise de la tête de Rocha (52e) passe inaperçue. Pour le reste, dominer n'est pas gagner jusqu'au moment où Holtz, monté au jeu à la mi-temps, adresse un centre parfait. Rocha s'élève le plus haut dans les airs (1-1, 66e). Ragaillardi, Etzella ne s'en contente pas, surtout qu'il évolue en supériorité numérique au cours des dix dernières minutes. Il fait le siège devant le but visiteur. Mesec, Rocha et Augusto manquent de précision au contraire de Jurina (2-1, 87e). Une victoire obtenue sur le fil mais incontestable.

• La note du match. 11/20

Ces deux équipes ne sont pas des ténors de la BGL Ligue. La mainmise d'Etzella sur Wiltz était évidente, surtout en deuxième mi-temps. Un match intéressant avec ses hauts et ses bas, ses gestes techniques de haut vol mais aussi ses imprécisions. Le suspense était de la partie.

• L'homme du match: Marin Jurina

Exclu contre le Fola il y a quinze jours, Jurina a du tempérament à revendre et il n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Il a écopé d'un carton jaune à l'heure de jeu. Sa frappe enroulée à l'entrée du grand rectangle est un véritable petit bijou. Il permet à Etzella de ravir la totalité de l'enjeu.

• Le fait du match

L'exclusion du visiteur Mersch à dix minutes du coup de sifflet final était évitable. Le joueur s'est rebellé à proximité du point de corner alors qu'il n'avait pas le droit de le faire. Acculée, son équipe a encaissé le but fatidique par après.

Vincent Lommel

Francois Augusto prend le meilleur sur Dennis Souza. Les locaux ont mis à profit la seconde période pour renverser la vapeur.
Francois Augusto prend le meilleur sur Dennis Souza. Les locaux ont mis à profit la seconde période pour renverser la vapeur.
Photo: Ben Majerus

Etzella - Wiltz 2-1

Stade Deich, superbe pelouse, arbitrage de M. Bourgnon assisté par MM. Morais et Mateus, 385 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Sousa (38e), 1-1 Rocha (66e), 2-1 Jurina (87e).

Corners: 5 (2+3) pour Etzella; 3 (2+1) pour Wiltz.

Cartons jaunes: Bastos (31e pied en avant sur Mersch), Jurina (58e, anti-jeu), Augusto (75e, pied en avant) à Etzella; Sousa (60e, anti-jeu), Strkalj (61e, faute de main) à Wiltz.

Carton rouge: Mersch (80e, rébellion) à Wiltz.

• ETZELLA: Clément; Bastos (46e Holtz), Pietrasik, Kühne (cap.), Da Mota; Adrian, Mesec, Fernandes (62e Santos puis 89e Valletta), Jurina, Rocha; Augusto.

Joueurs non-utilisés: Hahm et Agovic.

Entraîneur: Niki Wagner.

• WILTZ: Ruffier (cap.); Conrad (73e Peiffer), Sene, Souza, Civic; Strkalj, Toure, Sousa Felix, Kouayep, Kalabic; Mersch.

Joueurs non-utilisés: J. Scheilz, P. Scheilz, Gasper et Cardoso.

Entraîneur: Claude Ottelé.

«Aucun reproche à adresser aux joueurs»

Claude Ottelé (entraîneur Wiltz): «Etzella a poussé dès la reprise, ce qui est normal quand tu perds. Je m'y attendais. Nous n'avons pas su garder suffisamment le ballon et avons abusé de longues balles vers l'avant. Les locaux revenaient trop vite, trop souvent dans notre partie de terrain. L'égalisation de Rocha résulte d'une erreur de marquage incroyable! Il est seul au point de penalty. Sur le 2-1 de Jurina à trois minutes de la fin, il n'y a rien à dire. Le tir est magnifique. Mes joueurs ont fait le maximum et, franchement, je n'ai aucun reproche à leur adresser. OK, on menait 1-0 mais, au bout du compte, tu rentres à maison avec zéro point. Le championnat observe un break de deux semaines, ce qui est une bonne chose pour, éventuellement, récupérer certains garçons pour le dernier match de l'année.»

Niki Wagner savoure la victoire des siens. Etzella occupe la 7e place après 12 journées de championnat.
Niki Wagner savoure la victoire des siens. Etzella occupe la 7e place après 12 journées de championnat.
Photo: Ben Majerus

Niki Wagner (entraîneur Etzella): «Je redoutais Wiltz. Cette formation avait partagé l'enjeu avec la Jeunesse le week-end dernier. Sa défense est solide. Toutefois, on a eu deux voire trois superbes occasions en première mi-temps sans parvenir à en tirer profit. J'ai demandé, au repos, de jouer plus vite, entre les lignes, plus en profondeur mais également sur la largeur du terrain. Le message est passé. Rocha a été titularisé plus haut sur l'échiquier. Il égalise d'une reprise de la tête alors qu'il n'est pas le plus grand par la taille. Je suis content pour Jurina. Il n'a pas toujours la vie facile et le voir marquer un superbe but est une excellente chose pour nous et pour… lui.»


Sur le même sujet

Hostert s'offre une première finale de coupe
L'expérience et le réalisme ont permis à Hostert d'assurer sa présence au stade Josy Barthel le 27 mai prochain. Face à de valeureux Wiltzois, les visiteurs ont fait la différence en première mi-temps avant de faire le gros dos en fin de match (1-2).
Hostert feiert nach Finaleinzug - Din Dervisevic (US Hostert #14), Thomas Battaglia (US Hostert #6), Cedric Steinmetz (US Hostert #27), 
/ Fussball Coupe de Luxembourg, Pokal, Halbfinale, Saison 2017-2018 / 09.05.2018 /
FC Wiltz 71 - US Hostert / 
Terrain am Pëtz, Weidingen /
Foto: Ben Majerus