Changer d'édition

Football / BGL Ligue: Rosport et Wiltz se neutralisent
Sport 4 min. 19.09.2015 Cet article est archivé

Football / BGL Ligue: Rosport et Wiltz se neutralisent

Pedro dos Santos (Rosport) aurait pu marquer un but à la 56e, mais la balle n'a touché que la barre transversale.

Football / BGL Ligue: Rosport et Wiltz se neutralisent

Pedro dos Santos (Rosport) aurait pu marquer un but à la 56e, mais la balle n'a touché que la barre transversale.
Photo: Yann Hellers
Sport 4 min. 19.09.2015 Cet article est archivé

Football / BGL Ligue: Rosport et Wiltz se neutralisent

Rosport n'a pas réussi à prendre la première victoire de la saison lors de la 7e journée en BGL Ligue. Contre Wiltz, l'équipe de Dan Theis a fait match nul.

(TG) - Malheur au vaincu cet après-midi au stade du Camping à Rosport. Les Mosellans défaits 6 fois pour autant de matchs depuis le début de la saison, se devaient de réagir face à une équipe de Wiltz, pas vraiment mieux lotie avec une seule unité au compteur. Résultat des courses, un match nul qui n'arrange personne.

par Thibaut Goetz

Le match

Aligné dans une composition défensive à 5 arrières, Wiltz joue très bas en ce début de match. Les joueurs d'Henri Bossi vont clairement s'installer dans une posture de contre-attaquants. Durant toute la première partie de cette mi-temps on entend beaucoup le capitaine wiltzois Romain Ruffier, hurlant ses consignes à une défense peu en confiance (19 buts encaissés). Le portier des visiteurs effectue sa première intervention sur un coup-franc (6e). Le Victoria Rosport affiche une belle maîtrise du ballon et joue le plus souvent possible en première intention, notamment avec Poloshenko et Werdel. Recroquevillé dans sa moitié de terrain, le FC Wiltz est ultra-dominé. Jeff Lascak tente sa chance mais fait preuve de gourmandise en essayant de lober Ruffier (22e). C'est ensuite Florian Weirich qui frappe, mais ça passe au-dessus (24e). A force de dominer le Victoria tombe dans la facilité et négocie mal ses opportunités. Il y a également du mieux côté wiltzois après une première demi-heure délicate. On arrive plus facilement à trouver Chris Verbist sur le côté gauche.

Dès la reprise du second acte, la défense des nordistes voit Florian Weirich heurter le montant du droit du but de Ruffier (46e). C'est ensuite une action à trois entre Poloshenko, Schuster et Weirich qui oblige encore une fois Ruffier à intervenir. Pour Wiltz la réaction vient ensuite de Verbist parti en contre et met Bürger à contribution. Rosport continue d'aller de l'avant, Ben Vogel place une tête sur corner mais facilement captée par Ruffier. Après le poteau droit c'est ensuite la transversale du portier qui va sauver Wiltz, sur un centre tendu de Lascak au deuxième poteau arrive Dos Santos mais sa reprise touche la barre (56e) ! Wiltz semble encore plus en difficulté qu'en première période et s'en remet encore une fois à Ruffier sur un coup-franc de Steinbach (68e). Les locaux croient ouvrir le score à la 70ème minute mais l'arbitre annule le but de Dos Santos car le ballon était sorti des limites du terrain, au grand dam des spectateurs du stade du Camping.

Rosport se procure plusieurs occasions dans le dernier quart d'heure mais le rythme du match baisse en d'intensité. Lascak s'essaye à nouveau mais sa frappe est trop molle (83e). Au final le partage des points n'arrange personne, Rosport a multiplié les occasions mais a trop péché dans le dernier geste. Les joueurs de Wiltz peuvent eux se féliciter d'avoir affiché une belle solidarité.

La note. 11/20

Un début de match encourageant des locaux face à une équipe de Wiltz pas venue pour faire le spectacle. La seconde mi-temps sera identique à la première et si le jeu s'est concentré dans le camp nordiste, ceux-ci repartent tout de même avec le partage des points, un moindre mal.

L'entraîneur de Wiltz, Henri Bossi.
L'entraîneur de Wiltz, Henri Bossi.
Photo: Yann Hellers

Le fait du match

Le poteau de Patrick Weirich. Le numéro 9 du Victoria a manqué de peu de cueillir à froid la défense adverse dès la reprise des hostilités. Symbole du manque de réussite du Victoria, son coéquipier Dos Santos touchera lui la barre transversale.

L'homme du match

Romain Ruffier. Si Wiltz a ramené de Rosport son deuxième point de la saison, l'équipe peut remercier son ange gardien. N'hésitant pas à répéter inlassablement ses consignes à ses coéquipiers il a joué pleinement son rôle de capitaine et brillamment celui de gardien de but avec plusieurs belles parades.

Ils ont dit

Henri Bossi (Wiltz): Que ce soit pour Dan ou pour moi, ce résultat fait du bien au moral. Au moins on n'a pas encaissé, c'est un point de pris. On doit faire mieux offensivement et pour cela on va mettre quelque chose en place.

Dan Theis (Rosport): On a fait notre match, on était la meilleure équipe sur le terrain. Les occasions manquées, voila c'est comme ça, le groupe est jeune et possède une bonne mentalité, je suis heureux de travailler avec lui. On voit que l'équipe progresse, c'est la première fois que je vis une situation pareille en tant qu'entraîneur mais ça rend plus fort mentalement.

Victoria Rosport – FC Wiltz 71 0-0

Stade du Camping, pelouse en bon état, arbitrage de M.Richartz assisté de MM Genin et Medina. 305 spectateurs payants. Mi-temps : 0-0

Corners : 4 (2+2) pour Rosport, 0 (0+0) pour Wiltz

Cartons jaunes : Cheriak (22e, tacle par derrière), Oliveira (75e bousculade), Faljic (82e, tacle dangereux), Albanese (88e) pour Wiltz.

ROSPORT: Bürger ; Vogel, Steinbach, Förg (cap.) Werdel (88e Dücker); Weirich, Schuster, Dos Santos, Poloshenko (66e Pott); Lascak, Schulz

Joueurs non-utilisés :Lickes, Petersch, Ramsden et D.Vogel

Entraîneur : Dan Theis

WILTZ: Ruffier (cap.) ; Fernandes (59e Faljic), Sène, Souza, Kouayep, Oliveira; Conrad, Cheriak, Mujkic (72e Bilus), Verbist (80e Albanese); Osmanovic

Joueurs non-utilisés: Kalabic et Scheilz

Entraîneur : Henri Bossi



Sur le même sujet

Etzella distance un concurrent direct pour le maintien
Dans une rencontre qui s’annonçait équilibrée, Etzella n’a fait qu’une bouchée de son concurrent, le FC Victoria Rosport. Dominant de la première à la dernière minute, le club nordiste s’est adjugé trois points très importants dans l’optique du maintien.
Jader Soares et Sven Kalisa savourent un court instant après l'ouverture du score.