Changer d'édition

Football / BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la quatrième journée
Sport 24.08.2015

Football / BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la quatrième journée

Florian Gaspar est de retour aux affaires mais Grevenmacher ne marque pas. Qui fera sauter les verrous adverses?

Football / BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la quatrième journée

Florian Gaspar est de retour aux affaires mais Grevenmacher ne marque pas. Qui fera sauter les verrous adverses?
Photo: Christian Kemp
Sport 24.08.2015

Football / BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la quatrième journée

Le spleen de Rosport, la disette offensive de Grevenmacher, les clubs qui marquent chaque semaine, la fragilité de la défense ettelbruckoise et la fin de série de Marc Oberweis. Retour en chiffres sur la quatrième journée de BGL Ligue.

(CN) - Le spleen de Rosport, la disette offensive de Grevenmacher, les clubs qui marquent chaque semaine, la fragilité de la défense ettelbruckoise et la fin de série de Marc Oberweis. Retour en chiffres sur la quatrième journée de BGL Ligue.

0

Rosport est le dernier club de BGL Ligue à ne pas encore avoir ouvert son compteur points. Après quatre matches la saison dernière, les joueurs de la Sûre en comptaient neuf. Les saisons changent, les calendriers aussi. De même que les résultats.

5

Cinq clubs ont marqué à chaque match depuis le début de saison: le Fola, Dudelange, le Racing, Rumelange et Strassen.

Sanel Ibrahimovic n'a plus marqué depuis deux matches, mais Dudelange a d'autres arguments à faire valoir offensivement.
Sanel Ibrahimovic n'a plus marqué depuis deux matches, mais Dudelange a d'autres arguments à faire valoir offensivement.
Photo: Fabrizio Munisso

17

Après quatre matches, Etzella a encaissé dix-sept buts depuis le début de la saison. La saison dernière, le club nordiste n'avait atteint ce total qu'après dix matches.

354

Grevenmacher n'a plus trouvé le chemin des filets depuis 354 minutes. Le premier et seul buteur du club mosellan s'appelle Joël Kitenge qui avait ouvert la marque à la sixième minute contre Strassen. Depuis, c'est la disette absolue.

683

Le brevet d'invincibilité de Marc Oberweis en BGL Ligue s'est arrêté après 683 minutes. C'est Kevin Nakache qui a trompé la vigilance du gardien eschois qui ne s'était plus retourné depuis le match contre le Fola la saison dernière et le but de Dallevedove. Soulignons toutefois qu'«Obi» avait fait l'impasse sur le dernier match de la saison dernière contre Differdange.


Sur le même sujet