Changer d'édition

Les cinq chiffres à retenir de la cinquième journée
Sport 31.08.2014 Cet article est archivé
Football / BGL Ligue

Les cinq chiffres à retenir de la cinquième journée

La meilleure défense... c'est la défense à Canach qui a pu compter sur un Jailson Moreira intraitable contre Rosport
Football / BGL Ligue

Les cinq chiffres à retenir de la cinquième journée

La meilleure défense... c'est la défense à Canach qui a pu compter sur un Jailson Moreira intraitable contre Rosport
Photo: Christian Kemp
Sport 31.08.2014 Cet article est archivé
Football / BGL Ligue

Les cinq chiffres à retenir de la cinquième journée

Dudelange consomme les joueurs et reste sur une très rare série de trois matches nuls. Le Fola, lui, n'en finit plus de gagner alors que Canach n'encaisse pas beaucoup, mais marque encore moins.

(CN). Dudelange consomme les joueurs et reste sur une très rare série de trois matches nuls. Le Fola, lui, n'en finit plus de gagner alors que Canach n'encaisse pas beaucoup, mais marque encore moins.

3

Trois points sur neuf. C'est rare comme bilan comptable dans le chef du F91. Il faut remonter à la saison 2012-2013 pour trouver trace d'une telle série. Dudelange avait été contraint trois fois au match nul par le Progrès, Canach et le Fola.

4

Quatre victoires de rang pour le Fola. Le club eschois rejoint le Progrès dans cette série, mais les Niederkornois recommencent à zéro après leur match nul contre Mondorf.

5

Canach (12e, 4 pts) n'a encaissé que cinq buts depuis le début du championnat et possède la troisième meilleure arrière-garde du pays derrière Dudelange et le Progrès, à égalité avec le Fola. Malheureusement, avec trois buts inscrits, les sociétaires de la rue de Lenningen ont la pire attaque de BGL Ligue. Canach a perdu trois matches, toujours par un seul but d'écart. Comme lors du match qu'ils ont gagné!

23

Sébastien Grandjean a déjà donné du temps de jeu à 23 joueurs depuis le début de la saison. A pareille époque la saison dernière, le club de la Forge du Sud avait "usé" 21 éléments. L'infirmerie est bien garnie. Des garçons comme Jahier, Mastrangelo et peut-être Idazza en deuxième partie de saison, pourraient venir gonfler ce total. La saison dernière, 28 Dudelangeois avaient accumulé du temps de jeu.

455

Wiltz est resté 455 minutes sans marquer de but en BGL Ligue. Adis Civic avait marqué le dernier but des Nordistes après 17' lors de la dernière journée de la saison dernière contre Etzella (1-3). Et c'est Kalabic qui a retrouvé le chemin des filets au Fola après 22 minutes. Le premier but wiltzois cette saison.


Sur le même sujet

Le club des six, vous connaissez? Ce sont ces joueurs qui n'ont pas encore manqué une miette du spectacle cette saison. Un temps de jeu complet. Découvrez-les dans nos cinq chiffres avec lesquels on prend congé de cette antépénultième journée.
Mario Pokar, en duel avec l'Eschois Ricardo Peixoto, peut conduire son équipe au titre mais aussi à une superbe série de dix succès de rang.
La disette offensive de Grevenmacher à domicile, les jolis voyages de Rosport, le contraste entre Differdange et Rumelange, l'efficacité de Dave Turpel et le chiffre porte-bonheur du Progrès. Retour en chiffres sur la dernière journée des matches aller en BGL Ligue.
La joie rosportoise contrastait avec le désarroi du CSG dimanche. Les Mosellans n'ont pas inscrit un seul but à domicile depuis le début de saison.
Le spleen de Rosport, la disette offensive de Grevenmacher, les clubs qui marquent chaque semaine, la fragilité de la défense ettelbruckoise et la fin de série de Marc Oberweis. Retour en chiffres sur la quatrième journée de BGL Ligue.
Florian Gaspar est de retour aux affaires mais Grevenmacher ne marque pas. Qui fera sauter les verrous adverses?