Changer d'édition

Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché
Sport 4 min. 27.02.2016 Cet article est archivé

Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché

Les Racingmen Nenad Dragovic (g.) et Fine Bop (d.) essayent de stopper Mickael Garos.

Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché

Les Racingmen Nenad Dragovic (g.) et Fine Bop (d.) essayent de stopper Mickael Garos.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 4 min. 27.02.2016 Cet article est archivé

Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché

Daniel WAMPACH
Daniel WAMPACH
Après sa déroute differdangeoise de la semaine passée, le Racing recevait un Progrès Niederkorn qui a besoin de points pour rester dans la course à l'Europe. Un match accroché au final et qui a vu le Progrès partager une nouvelle fois les points sur le score de 2-2.

Après sa déroute differdangeoise de la semaine passée, le Racing recevait un Progrès Niederkorn qui a besoin de points pour rester dans la course à l'Europe. Un match accroché au final et qui a vu le Progrès partager une nouvelle fois les points sur le score de 2-2.

Par Thibaut Goetz

Le match. Peu de choses à se mettre sous la dent lors de cette première période entre le Racing et le Progrès. Un début de partie à l'avantage de Niederkorn, mais les offensives restent timides. C'est Lacroix en position d'avant-centre qui va se procurer la première occasion, sa frappe est captée par Flauss (5e). Le Progrès possède la maîtrise du ballon mais à l'instar de Rossini se retrouve souvent pris au piège du hors-jeu.

Ramdedovic tente sa chance de loin mais le jeune Goncalves est vigilant dans les cages. La plus chaude occasion intervient pour les Racingmen par l'intermédiaire de Bop, qui perd son face à face avec Flauss (30e). On joue la dernière minute et un coup franc sur la gauche, lorsque l'arbitre siffle un penalty pour le Progrès, visiblement pour un accrochage entre Bernardelli et Rossini. Rigo ne tremble pas pour le convertir (45e+1).

Thill expulsé

Après un retour tendu aux vestiaires le jeu reprend. Pas très longtemps pour Rossini puisqu'il cède sa place à Menaï, absent la semaine dernière face au RM Hamm Benfica (54e). Bop et Poinsignon voient ensuite chacun à leur tour leur frappes échouer près des montants (59e, 61e). Une occasion de faire le break que le Progrès va regretter, Bernardelli parvient à égaliser sur un corner de Sinani (67e) après une talonnade intelligente de M'Boup.

L'homme du match: Gautier Bernardelli (RFCUL) a inscrit les deux buts du Racing
L'homme du match: Gautier Bernardelli (RFCUL) a inscrit les deux buts du Racing
Photo: Fabrizio Munisso

La joie sera de courte durée pour le RFCUL puisque le Progrès prend la tête grâce à Olivier Cassan (75e). Le match devient complètement débridé lorsque Olivier Thill se voit expulser dans la foulée après un deuxième carton jaune récolté. Le Progrès va ensuite concéder un penalty pour une faute sur Bop dans la surface! Bernardelli ne se fait pas prier pour remettre les pendules à l'heure (2-2, 79e). Le Progrès pressera pour l'emporter lors des dernières minutes mais devra une nouvelle fois se contenter d'un match nul.

La note. 11/20. Branchées sur courant alternatif, les deux équipes vont multiplier les imprécisions et les maladresses en première période, et les occasions de faire la différence se montrent naturellement rare. Les duels sont âpres et disputés avec des jeunes Racingmen remuants. La deuxième mi-temps est à l'avantage du Racing qui arrive à mieux exploiter les espaces en défense.

Le fait du match. 23 ans de moyenne d'âge dans le onze de départ du RFCUL. C'est peu dire que la jeunesse se retrouve au pouvoir du côté du Racing. Face aux nombreuses défections, Fabien Matagne aligne donc de nombreux joueurs du cru. Des jeunes qui à l'image de Sinani et da Graça n'ont pas à rougir de leur prestation face à un Progrès en manque d'inspiration.

L'homme du match. Gautier Bernardelli. Le défenseur se souviendra de cette soirée. Fautif en première mi-temps où il offre un penalty au Progrès, il s'est rattrapé en signant un doublé, plutôt rare pour un défenseur central. Une égalisation digne d'un véritable renard des surfaces et un penalty frappé sans trembler.

Olivier Thill pris en sandwich entreKevin Lacroix et Pape M'Boup, a été expulsé après avoir reçu un carton jaune/rouge.
Olivier Thill pris en sandwich entreKevin Lacroix et Pape M'Boup, a été expulsé après avoir reçu un carton jaune/rouge.
Photo: Fabrizio Munisso

ILS ONT DIT

Yannick Da Graça (RFCUL): «C'était bien. La première mi-temps on est bien entré dans le match et la défaite de la semaine dernière est un peu effacée. Je trouve que défensivement on a été meilleurs que la semaine passée. Je suis satisfait.»

Hakim Menaï (Progrès): «Je pense que le match nul est logique vu notre prestation de la première mi-temps, on s'en tire avec un 0-1 très heureux. On a mis du temps à rentrer dedans. On se fait ensuite égaliser logiquement avec les occasions qu'ils ont. Après on fait le plus dur en marquant le deuxième but et on se fait égaliser sur une erreur de débutant.»

Racing FC- Progrès Niederkorn 2-2

Stade Achille Hammerel, pelouse en bon état, arbitrage de M.Kopriwa assisté de M. Hansen et Mateus. 214 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1

Evolution du score: 0-1 (45e+1, s.p. Rigo), 1-1 (67e Bernardelli), 1-2 (75e Cassan), 2-2 (79e s.p. Bernardelli)

Corners: 2 (1+1) pour le RFCUL, 1 (0+1) pour le Progrès.

Cartons jaunes: Bernardelli (45e), Vilmain (45+1), Lacroix (85e), Bop (86e) pour le RFCUL. Cassan (39e, protestation) O. Thill (65e, faute sur M'Boup) pour le Progrès.

Carton Jaune/rouge: O. Thill (76e, faute sur da Graça).

RFCUL: Gonçalves; Rodrigues, Bernardelli, Lacroix (cap.), da Graça; M'Boup, Skrijelj, Dragovic, Vilmain (55e Schreiner), Sinani (84e Shala); Bop.

Joueurs non-utilisés: Hahm, Carlson et Tavares.

Entraîneur: Fabien Matagne

PROGRÈS: Flauss; Rigo, Bouzid (cap.), Ferino, Fiorani; Poinsignon (69e S. Thill), Ramdedovic, Garos, O. Thill, Bossi (33e Cassan); Rossini (54e Menaï).

Joueurs non-utilisés: Castellani, Lehnen, Dog.

Entraîneur: Pascal Carzaniga



Sur le même sujet

Football: La bonne opération du Progrès
Le Progrès, qui a encore manqué son entame de match, s'est fait surprendre par Strassen mais est parvenu à arracher un précieux succès face au promu sur le score de 4-2. Un résultat qui lui permet de passer son adversaire du jour au classement pour prendre la cinquième place et revenir à un point de la Jeunesse.
Dzenid Ramdenovicet ses partenaires du Progrès ont pris la cinquième place à l'UNA Strassen d'Edis Agovic.
Football: Yéyé fait swinguer Differdange
Pour la quatrième fois consécutivement le FC Differdange 03 est venu s'imposer sur la pelouse du Progrès, ce vendredi soir en ouverture de la 9e journée de BGL Ligue. Le derby de la Cité du Fer est tombé dans l'escarcelle des hommes de Marc Thomé grâce à un exploit individuel.
Almeida devant Ferino. Le FCD03 parviendra à ses fins mais le Progrès aurait mérité le partage des points.
Football: Le Racing offre trois points au Progrès
Lors des 45 premières minutes, les promus ont inscrit un but dans leur propre camp et ont ensuite galvaudé plusieurs grosses occasions de revenir au score. Tant mieux pour la formation d'Olivier Ciancanelli qui n'était pourtant pas dans un grand jour.
Paul Bossi, ici devant Jonathan Hennetier, et ses partenaires du Progrès ont pu compter sur une bonne dose de chance pour s'imposer.