Changer d'édition

Football / Belgique (U19) - Luxembourg (U19) 4-0: La volonté n'aura pas suffi
Sport 4 min. 10.10.2014

Football / Belgique (U19) - Luxembourg (U19) 4-0: La volonté n'aura pas suffi

Elvis Lima Sousa tente de s'infiltrer dans la défense belge. Mais les Luxembourgeois sont tombés sur un os.

Football / Belgique (U19) - Luxembourg (U19) 4-0: La volonté n'aura pas suffi

Elvis Lima Sousa tente de s'infiltrer dans la défense belge. Mais les Luxembourgeois sont tombés sur un os.
Yann Hellers
Sport 4 min. 10.10.2014

Football / Belgique (U19) - Luxembourg (U19) 4-0: La volonté n'aura pas suffi

Les lionceaux ont entamé leur premier match de Qualification pour l'Euro des U19, en faisant preuve de courage et d'audace. Parvenant même à alerter les Belges mais pas suffisamment pour mettre en péril une victoire logique des Diablotins.

Les lionceaux ont entamé leur premier match de Qualification pour l'Euro des U19, en faisant preuve de courage et d'audace. Parvenant même à alerter les Belges mais pas suffisamment pour mettre en péril une victoire logique des Diablotins.

• Le match

Face à des Belges costauds mais en manque de percussion et qui ne sont pas pressés de prendre l'initiative du match, les Luxembourgeois se montrent plutôt audacieux dès le coup d'envoi. La formation de Manu Cardoni parvient même à faire transiter le cuir dangereusement aux abords de la surface adverse. Lima (10e) et Thill (14e) ont l'ouverture du score au bout du pied mais leurs frappes passent de peu à côté du cadre. C'est d'ailleurs le mal des joueurs luxembourgeois en début de rencontre. La dernière passe fait défaut et permet aux Belges de s'en sortir à bon compte. Même de monter en puissance après un quart d'heure de jeu.

Les Diablotins se montrent plus pressants sur le porteur du ballon et le jeu des visiteurs devient aussi plus musclé. Trop musclé pour la troupe de Manu Cardoni qui subit. Oulare, le puissant avant-centre belge, finit par faire plier le secteur défensif avant le repos (40e).

Un premier but qui annonce déjà le début de la fin pour les hommes de Manu Cardoni. D'autant plus que Schrijvers double la mise juste avant que l'arbitre n'envoie les deux équipes au repos (45+1).

Au retour des vestiaires, la troupe à Cardoni revient sur la pelouse avec la tête pleine de bonnes intentions. Mais cela n'est pas suffisant pour inquiéter une équipe Belge qui fait preuve d'une impressionnante sérénité pour s'imposer aisément.

• La note du match: 10/20

Pas d'un très bon niveau technique, le duel entre les Luxembourgeois et les Belges aura cependant été très physique. Un peu trop peut-être comme l'ont démontré les nombreuses interventions de l'arbitre danois de la rencontre.

• L'homme du match: Obbi Oulare

Plutôt discret durant les minutes initiales de la rencontre, comme tous ses coéquipiers d'ailleurs, le puissant avant-centre belge a tout de même pesé très lourd sur la défense luxembourgeoise. Cela même si Oulare, qui évolue sous les couleurs du FC Bruges, n'aura joué que la première période de la rencontre.

• Le fait du match

Les Lionceaux de Manu Cardoni ont eu une entame de match qui laissait place à une savoureuse dose d'espoir. Oui, les jeunes Luxembourgeois ont bel et bien entamé leur match face à la Belgique pied au plancher. Sans peur, ni respect pour un adversaire qui s'annonce comme le favori de ce groupe 1. Les Diablotins ont d'ailleurs vite fait de confirmer ce rôle en profitant de la moindre erreur des Luxembourgeois. Ces derniers ont appris à leurs dépens qu'à un certain niveau, la moindre erreur se paye cash.

Dans l'autre rencontre de ce groupe 1, disputée à Grevenmacher,l'Angleterre a battu le Belarus 3-0.

José Coimbra

Frédéric Thill a eu la possibilité d'ouvrir le score après 14 minutes de jeu.
Frédéric Thill a eu la possibilité d'ouvrir le score après 14 minutes de jeu.
Yann Hellers

Belgique - Luxembourg 4-0

Stade Municipal Oberkorn, magnifique pelouse, arbitrage de M. Tykgaard (DEN), assisté par MM. Sabic (DEN) et Margaritov (BUL), 832 spectateurs. Mi-temps: 2-0.

Evolution du score:   1-0 Oulare (40e), 2-0 Schrijvers (45+1), 3-0 Schrijvers (58e s.p.), 4-0 Kawaya (82e).

Cartons jaunes: Matthys (17e), Schrijvers (38e), Kawaya (52e), Dewaele (78e) à la Belgique; Ewert (5e), Skenderovic (32e), Da Graça (57e), Sacras (60e), Mersch (82e) au Luxembourg.

Carton jaune/rouge: Matthys (88e) à la Belgique.

Corners: 4 (2+2) pour la Belgique, aucun pour le Luxembourg

BELGIQUE (4-2-3-1): Jackers; Cools, Bossaerts, Matthys (cap), Scholl; Dewaele, Bastien; Schrijvers (62e Rosenthal), Vandeputte (72e De Sart), Kawaya; Oulare (46e Henen).

Joueurs non-utilisés: Steelant, Dujardin, Caenepeel et Swers.

Entraîneur: Julien Cools.

LUXEMBOURG (4-1-4-1): Amodio; Ewert, Da Graça, Skenderovic, Hall; Sacras; Thill, Mersch, Couto (cap) (72e Thiel), Lima (61e Veiga); Muratovic (86e Oliveira).

Joueurs non-utilisés: Roulez, Kalisa, Mangen et Bohnert.

Entraîneur: Manu Cardoni.

«Une défaite très lourde»

Manu Cardoni (entraîneur du Luxembourg): «C'est une défaite très lourde qui n'était pourtant pas prévisible durant la première période. Nous avons même très bien entamé la rencontre en nous créant plusieurs occasions de but. Malheureusement, nous encaissons deux buts juste avant le repos qui nous font mal et qui ont anéanti tous les efforts de la première période.»


Sur le même sujet

Football / En amical à Weidingen: Le Luxembourg d'attaque face à Sandhausen
Avant le retour de la campagne qualificative pour l'Euro 2016, les hommes de Luc Holtz jouaient un match amical dans les nouvelles installations du FC Wiltz face à Sandhausen, actuellement huitième de la deuxième Bundesliga. Un match nul arraché dans la douleur grâce à un superbe but de Duriatti en toute fin de match.
Chris Philipps a une façon bien à lui de fêter son but
Football / Tour qualificatif U19: Une bien maigre consolation
Les jeunes Luxembourgeois ont été costauds et même dominateurs face à la Biélorussie. Après avoir inscrit le premier but, la troupe de Manu Cardoni a cependant laissé échapper une victoire pourtant toute faite (2-2). Dommage car il y avait mieux à faire.
Repositionné en défense centrale, Cédric Sacras a tiré son épingle du jeu