Changer d'édition

Football / Avant le derby eschois: Tom Laterza: «On va mettre la pression d'entrée sur la Jeunesse»
Sport 3 min. 14.04.2015

Football / Avant le derby eschois: Tom Laterza: «On va mettre la pression d'entrée sur la Jeunesse»

Tom Laterza a perdu son duel avec Joël Pedro (F91) mais compte bien s'imposer contre Aydine Correia (Jeunesse), le troisième ancien Sedanais.

Football / Avant le derby eschois: Tom Laterza: «On va mettre la pression d'entrée sur la Jeunesse»

Tom Laterza a perdu son duel avec Joël Pedro (F91) mais compte bien s'imposer contre Aydine Correia (Jeunesse), le troisième ancien Sedanais.
Photo: Fernand Konnen
Sport 3 min. 14.04.2015

Football / Avant le derby eschois: Tom Laterza: «On va mettre la pression d'entrée sur la Jeunesse»

Eliminés en Coupe de Luxembourg, Tom Laterza et le Fola ont laissé échapper un de leurs objectifs. Battus par Differdange en championnat, le week-end dernier, ils entendent bien repartir de l'avant en s'imposant à la Frontière dimanche.

Eliminés en Coupe de Luxembourg, Tom Laterza et le Fola ont laissé échapper un de leurs objectifs. Battus par Differdange en championnat, le week-end dernier, ils entendent bien repartir de l'avant en s'imposant à la Frontière dimanche.

Eliminé en Coupe par Dudelange, battu en championnat par Differdange, le Fola marque le pas. Comment expliquez-vous cette baisse de régime?

Je ne crois pas que l'équipe connaisse actuellement une baisse de régime, le mal se situe davantage au niveau de l'efficacité car nous nous créons quand même pas mal d'occasions. Le gros problème est que nos derniers adversaires ont marqué davantage de buts que nous. Nous voulions mettre Differdange à huit points, ça ne s'est pas fait. On ne peut pas dire non plus que c'est une question d'envie, nous n'avons simplement pas su trouver les bonnes solutions et Differdange a eu ce petit plus qui lui a permis de s'imposer (3-1). C'est dommage car nous avons largement les moyens de battre cette équipe.

Le groupe a-t-il complètement digéré l'élimination en Coupe par le F91 (1-3)?

La Coupe est oubliée, il faut désormais se focaliser sur le championnat pour décrocher le titre. Nous n'avons plus qu'un point d'avance, essayons de le conserver jusqu'au bout.

On vous a vu très énervé au coup de sifflet final contre Dudelange...

Si on n'est pas énervé après un match comme celui-là et si on rigole ensuite à la buvette on n'a rien à faire sur un terrain de sport. Nous aurions dû mener deux ou trois à zéro à la pause, et au final on se fait sortir... Il était donc normal que je sois furieux au niveau du résultat et fâché contre moi-même car un de nos objectifs de la saison s'est envolé. C'est rageant!

Le derby eschois de ce dimanche est-il le genre de match à même de relancer le Fola?

On va prendre ce match comme tous les autres, même s'il a quand même un caractère particulier et qu'il va attirer du monde, ce qui est toujours plaisant pour nous les joueurs. Ce sera l'occasion de montrer le vrai visage du Fola et prouver que les deux dernières défaites que nous avons concédées sont vraiment exceptionnelles.

Une victoire relancerait donc le Fola dans la course au titre?

De toute façon, nous sommes déjà lancés vers le titre! Nous allons montrer aux gens qui pensent que le Fola est «mort» que nous sommes toujours là.

Que devrez-vous faire pour vous imposer sur la pelouse de la Frontière?

Marquer un but de plus! (rire)

En terme de jeu?

On va mettre la pression d'entrée sur la Jeunesse, à nous ensuite de concrétiser les occasions que nous allons nous procurer pour gagner ce match.

A titre personnel, ces derniers temps vous n'apparaissez plus comme une option prioritaire pour Luc Holtz...

En équipe nationale, il faut toujours être à fond, montrer de l'envie et ensuite le coach vous fait confiance. Il faut que je lui démontre qu'il peut miser sur moi. J'essaye toujours de la faire à l'entraînement, on verra bien.

Avez-vous toujours envie de passer le cap et devenir professionnel?

Tout le monde veut partir à l'étranger et y avoir un contrat professionnel, donc c'est bien entendu un autre de mes objectifs.

Propos recueillis par Didier Hiégel


Sur le même sujet

Football / Après le 7e titre du Fola: Jeff Strasser: «L'équipe a grandi mentalement»
L'entraîneur du Fola suivra des cours pendant dix mois en Allemagne Le Fola a dignement fêté le septième titre de son histoire dimanche soir. Retour avec Jeff Strasser sur une saison qui n'a pas été de tout repos. «Mais je veux bien connaître ce genre de saison difficile tous les ans», indique celui qui se prépare à des vacances studieuses pour préparer sa licence UEFA Pro.
Jeff Strasser passera sa licence UEFA Pro au cours des dix prochains mois et, à la reprise, passera le relais à Cyril Serredszum en début de semaine