Changer d'édition

Football / Au coeur de la sélection à Minsk: Dr. Robert Huberty: «Il y a déjà une amélioration chez certains joueurs»
Sport 4 min. 07.09.2015 Cet article est archivé

Football / Au coeur de la sélection à Minsk: Dr. Robert Huberty: «Il y a déjà une amélioration chez certains joueurs»

Le Docteur Huberty (training blanc) en discussion avec le délégué de l'UEFA, Dimitri Bokeria, dans le hall de l'Hôtel Renaissance Minsk

Football / Au coeur de la sélection à Minsk: Dr. Robert Huberty: «Il y a déjà une amélioration chez certains joueurs»

Le Docteur Huberty (training blanc) en discussion avec le délégué de l'UEFA, Dimitri Bokeria, dans le hall de l'Hôtel Renaissance Minsk
Photo: Jean-François Colin
Sport 4 min. 07.09.2015 Cet article est archivé

Football / Au coeur de la sélection à Minsk: Dr. Robert Huberty: «Il y a déjà une amélioration chez certains joueurs»

Le Docteur Huberty, médecin de la FLF, revient plus amplement sur la suspicion d'intoxication alimentaire à la sauce bolognaise dont seize joueurs de l'équipe nationale ont été victimes, dans la nuit de dimanche à lundi à Minsk.

Le Docteur Huberty, médecin de la FLF, revient plus amplement sur la suspicion d'intoxication alimentaire à la sauce bolognaise dont seize joueurs de l'équipe nationale ont été victimes, dans la nuit de dimanche à lundi à Minsk.

Propos recueillis à Minsk par Jean-François Colin

Docteur Huberty, racontez-nous ce qui s'est passé...

Je me suis levé normalement ce dimanche à l'hôtel, puis je suis parti faire quelques longueurs à la piscine. Il était environ 7h15 lorsque le Docteur Marc Reuter m'a informé qu'il avait été appelé par plusieurs joueurs au coeur de la nuit, à partir de 2 3 heures du matin pour des soucis gastriques et intestinaux. Au total, seize joueurs ont été touchés. Et Marc Reuter lui-même est très mal aujourd'hui, il est k.-o., cloué dans son lit...

Qui a été épargné parmi les joueurs?

Ils sont quatre: Mathias Jänisch, Daniel da Mota, Aurélien Joachim et Lars Gerson.

Quels sont les symptômes?

De la diarrhée et des vomissements. Ce qui peut s'avérer très dangereux chez un sportif, car il perd des électrolytes, qui sont des substances conductrices chargées d'ions mobiles. Ils sont très importants chez un sportif.

Quel est le remède?

Il faut boire beaucoup et surveiller de très près ce que l'on mange. On va par exemple éviter à tout prix les crèmes glacées. Et on leur donne des médicaments traditionnels contre la diarrhée, mais nous ne pouvons pas emporter avec nous tout un hôpital. Nous en avions pris quelques-uns, mais ce n'était pas prévu pour seize personnes, Nous devrons sans doute aller en rechercher dans une pharmacie.

Certains joueurs sont-ils plus touchés que d'autres?

Les symptômes sont proportionnels à la quantité du produit incriminé - en l'occurrence de la viande présente dans de la sauce bolognaise accompagnant un spaghetti. Et puis, tout le monde ne réagit pas de la même façon, ni à l'intoxication elle-même, ni aux médicaments prodigués. Jonathan Joubert, par exemple, a été particulièrement affecté.

Peut-on estimer combien de temps cela va-t-il durer?

C'est une question importante, mais encore sans réponse tant qu'on ne connaît pas le germe qui est à l'origine du mal. On ignore tout de la bactérie, qui était vraisemblablement présente dans la viande qui a servi à concocter la sauce bolognaise au menu dimanche soir à l'hôtel. Je ne peux pas dire combien de temps cela va prendre pour se dissiper. Ce que je peux dire, c'est qu'il y a déjà une amélioration chez certains joueurs. Mais je le répète, les réactions sont individuelles dans un cas pareil, c'est très différent d'une personne à l'autre

Luc Holtz veut jouer à tout prix mardi

Au coeur des discussions entre les responsables de la FLF - le président Paul Philipp en tête -, le sélectionneur Luc Holtz et le délégué de l'UEFA, le Géorgien Dimitri Bokeria,  mandaté à l'Hôtel Renaissance Minsk pour faire le point de la situation lundi midi, le report du match Biélorussie - Luxembourg de 24 heures, un moment évoqué par les pontes de la FLF n'entre pas du tout dans les voeux de l'Ettelbruckois.

Luc Holtz en tout cas, n'a en rien modifié son programme de lundi: marche d'oxygénation en matinée, à laquelle a pris part tout le groupe de vingt joueurs, et séance d'entraînement à 18h30 à la Borisov Arena, avec à la clé... deux fois 1h15' de bus pour accomplir le trajet Minsk - Borisov et retour.

«Rien n'est prévu au niveau du règlement de l'UEFA pour un pareil cas de figure, avec les trois quarts de l'équipe touchée par une intoxication alimentaire. Il n'est nulle part fait mention d'un éventuel décalage du match d'un jour. J'ai donc convenu qu'on allait attendre l'issue de la séance d'entraînement de ce lundi soir, car il y a une grosse envie de jouer ce match demain (lisez: mardi). Mais les joueurs veulent voir comment ils se sentent pendant l'effort et comment ils réagissent à l'effort», explique le sélectionneur.

«Moi, personnellement, je veux le jouer mardi, et dans ma tête, c'est clair: on va le jouer mardi. Et la seule réponse positive qu'on pourra donner, c'est de les battre.» Et si cette «affaire» n'avait en définitive servi qu'à décupler la motivation des Roud Léiwen?




Sur le même sujet

Equipe nationale: Les chiffres de Biélorussie - Luxembourg
A peine plus de treize mois après le dernier face-à-face, place ce lundi à Borisov (20h45, 21h45 locales) au neuvième affrontement de l'histoire entre la Biélorussie et le Luxembourg. Voici les dix chiffres-clés de cette troisième étape sur le chemin de la qualification pour le Mondial 2018.
Luxembourg's midfielder Mario Mutsch (L) vies for the ball with Belarus' midfielder Aleksandr Hleb during the Euro 2016 qualifying football match between Belarus and Luxembourg in Borisov, outside Minsk, on September 8, 2015. AFP PHOTO / MAXIM MALINOVSKY
Football / Sélection: Luc Holtz: «Arriver le plus frais possible mardi»
Au lendemain de sa retentissante victoire face à la Macédoine, la sélection luxembourgeoise est arrivée ce dimanche en Biélorussie en vue du match de mardi (20h45) à Borisov. Luc Holtz insiste tout particulièrement sur la récupération et la fraîcheur de ses ouailles, appelées à enchaîner deux rencontres internationales en trois jours.
Luc Holtz (Trainer Luxemburg)

/ Fussball, Saison 2015-2016, Freundschaftsspiel / 12.08.2015 /
Nationalmannschaft Luxemburg - VV St. Truiden (Saint-Trond) / 
Stade Koericherbierg, Hobscheid /
Foto: Ben Majerus