Changer d'édition

Football / Après Metz - Lens (3-1): Jean-Marc Rodolphe: «Bouna Sarr est trop individualiste»
Sport 4 min. 20.04.2015 Cet article est archivé

Football / Après Metz - Lens (3-1): Jean-Marc Rodolphe: «Bouna Sarr est trop individualiste»

Bouna Sarr? Son jeu est de la poudre aux yeux selon Jean-Marc Rodolphe.

Football / Après Metz - Lens (3-1): Jean-Marc Rodolphe: «Bouna Sarr est trop individualiste»

Bouna Sarr? Son jeu est de la poudre aux yeux selon Jean-Marc Rodolphe.
AFP
Sport 4 min. 20.04.2015 Cet article est archivé

Football / Après Metz - Lens (3-1): Jean-Marc Rodolphe: «Bouna Sarr est trop individualiste»

Ravi du succès messin face à Lens (3-1), Jean-Marc Rodolphe ne s'enflamme pourtant pas et relativise la qualité de l'opposition lors des deux dernières parties. L'ancien gardien messin est fan de Krivets qui ne joue plus mais n'est pas un inconditionnel du jeu déployé par Bouna Sarr. Décryptage.

Ravi du succès messin face à Lens (3-1), Jean-Marc Rodolphe ne s'enflamme pourtant pas et relativise la qualité de l'opposition lors des deux dernières parties. L'ancien gardien messin est fan de Krivets qui ne joue plus mais n'est pas un inconditionnel du jeu déployé par Bouna Sarr. Décryptage.

• Jean-Marc, le FC Metz est-il transformé?

Nous venons d'affronter Toulouse (3-2) et Lens (3-1), des adversaires qui sont ou ont été en grandes difficultés dans le jeu. Face au TFC, les Messins avaient su mettre de l'envie, de l'application et une certaine forme de «furia» dans toutes leurs actions. Devant Lens, il y a eu moins de rythme, moins de folie mais l'adversaire a été aussi très faible. Les deux succès des hommes d'Albert Cartier ne se discutent pas.

• Quels ont été les trois meilleurs Messins face aux Lensois?

J'ai adoré la prestation fournie par Ahmed Kashi. Florent Malouda a été très bon et enfin je placerai Guido Milan dans le tiercé gagnant.

• Et Bouna Sarr?!

Je le trouve trop individualiste. Je trouve que son jeu, c'est de la poudre aux yeux. En seconde période, il réussit un très beau geste technique mais derrière il perd le ballon. Il ne produit pas assez ou alors que pour lui. Ce n'est pas suffisant en Ligue 1.

• Vous lui préférez Sergei Krivets?

Cela m'attriste de constater qu'il ne joue plus. C'est un choix d'Albert et du staff et je le respecte. Mais pour moi, Krivets est un joueur exceptionnel. Il a connu une saison compliquée et il aurait certainement dû être ménagé à un moment bien précis. Sa grande qualité? Il sait faire jouer et se mettre au service des autres. Il respire le football mais il est mal payé de ses efforts.

• Le duo Malouda-Maïga peut-il être le détonateur de cette fin de saison?

Oui. Florent Malouda est irréprochable tant dans le comportement que sur le terrain. Il a évolué à de nombreux postes depuis son arrivée au FC Metz et il a été impressionnant depuis à de nombreuses reprises. De plus, je sais qu'il est remarquable au sein du vestiaire et qu'il y tient une place prépondérante. Face à Lens, je l'ai trouvé étincelant. Modibo Maïga est l'archétype même du joueur en fin de contrat: ses prestations sont importantes pour son avenir et il sait que les résultats de Metz conditionneront également l'ambiance de cette fin d'exercice. Malouda et Maïga vont être précieux lors des six dernières rencontres.

• Fakhreddine Ben Youssef (23 ans) a fait ses premiers pas sous le maillot grenat…

C'est apparemment plus un attaquant de couloir qu'un élément axial alors qu'il avait été présenté ainsi à son arrivée. Il faudra le revoir dans d'autres conditions pour se faire une réelle idée sur son potentiel.

• Le FC Metz comptabilise 29 points au compteur. Evian et Bastia (37), premiers non relégables, peuvent-ils être rejoints?

Le supporter que je suis a envie de croire que c'est réalisable. Mais, cela passe par de véritables exploits. Nous allons à Bordeaux en fin de semaine puis à Paris trois jours plus tard. Il va falloir obtenir un succès sur ces deux matchs. Ensuite, à la maison, nous sommes capables d'inquiéter Marseille (2 mai) et dans la foulée de distancer Lorient (9). De toute façon, il faudra dépasser la barre des 42 points pour s'en sortir. Le FC Metz doit donc gagner quatre de six dernières parties. C'est compliqué.

• Dans le bas de tableau, quelle est l'équipe qui peut craquer?

La seule équipe dont je sois certain qu'elle possède les armes pour lutter est Evian-Thonon. Elle, elle ne lâchera rien. Ces joueurs vivent avec le couperet de la relégation sur la tête depuis trois saisons.

• Vous avez été arbitre. Ne pensez-vous pas qu'il faudrait réformer la «double peine» lorsqu'une faute est commise en pleine surface de réparation (penalty et carton rouge)?

C'est l'interprétation qui est mauvaise et qui n'est pas la même partout. Le carton rouge est légitime lorsque la faute annule une vraie occasion de marquer un but. L'expulsion ne doit pas être systématique. Je reconnais que tout le monde n'est pas à la même enseigne. 

• Il paraît que vous vous occupez des gardiens d'un club luxembourgeois…

Je m'occupe de Michaël Ménétrier gardien du RFCUL car depuis février ce club se retrouve sans responsable des gardiens. J'y vais quand mes disponibilités me l'autorisent. Pour moi c'est intéressant car cela me permet de garder un niveau de pratique de qualité par rapport à ma fonction d'entraîneur des gardiens de l'équipe de France (U19). J'y vais une à deux fois par semaine mais je n'ai rien signé pour la saison prochaine. Je rends service à Michaël.

Propos recueillis par Hervé Kuc


Sur le même sujet

Football / Avant le déplacement en Gironde: François Zdun: «Le FC Metz peut s'imposer à Bordeaux»
François Zdun (60 ans) a porté pendant plus d'une décennie le maillot du FC Metz (1973/1983). Latéral gauche de talent aux centres affinés, le natif d'Hayange où il gère depuis un café, préface le déplacement grenat à Bordeaux (samedi 20h). Il nous livre ses pronostics pour les six dernières rencontres des hommes d'Albert Cartier. Selon lui, Metz sera en Ligue 1 la saison prochaine!
François Zdun baigne dans l'optimisme. Pour lui, le maintien du FC Metz n'est pas une utopie.
Football / Après la déconvenue des Grenats à Lorient: Jean-Marc Rodolphe: «Le FC Metz, c'est Dr. Jekyll et Mr. Hyde!»
L'ex-gardien messin, Jean-Marc Rodolphe, reste perplexe après la sortie ratée du FC Metz à Lorient. L'incompréhension est palpable et le doute commence à transpirer des propos d'un garçon qui adore le club mosellan. Il faudra faire plus et mieux à Nantes ce mardi (21h) en Coupe de la Ligue puis devant Monaco en fin de semaine à Saint-Symphorien (19e journée de L1).
Falcon sur le banc! Jean-Marc Rodolphe ne remet pas en question les choix d'Albert Cartier.