Changer d'édition

Football / Après le revers à Toulouse: Bernard Zénier: «Le FC Metz peut accrocher le PSG»
Sport 4 min. 12.11.2014 Cet article est archivé

Football / Après le revers à Toulouse: Bernard Zénier: «Le FC Metz peut accrocher le PSG»

Bernard Zénier est persuadé que les Messins vont relever la tête face au PSG.

Football / Après le revers à Toulouse: Bernard Zénier: «Le FC Metz peut accrocher le PSG»

Bernard Zénier est persuadé que les Messins vont relever la tête face au PSG.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 12.11.2014 Cet article est archivé

Football / Après le revers à Toulouse: Bernard Zénier: «Le FC Metz peut accrocher le PSG»

Le cœur partagé entre Metz et Nancy, Bernard Zénier suit la saison du FC Metz de façon très régulière. Il a regardé le FC Metz se faire distancer par Toulouse (0-3) et donne une analyse pointue des difficultés de son ancienne formation à produire du jeu loin de Saint-Symphorien.

Le cœur partagé entre Metz et Nancy, Bernard Zénier suit la saison du FC Metz de façon très régulière. Il a regardé le FC Metz se faire distancer par Toulouse (0-3) et donne une analyse pointue des difficultés de son ancienne formation à produire du jeu loin de Saint-Symphorien.

• Bernard, qu'est-ce qui n'a pas fonctionné du côté messin à Toulouse?

Quand tu prends trois buts sans en inscrire un seul c'est que forcément l'adversaire a été plus adroit. Samedi dernier, le FC Metz a réussi une bonne première période et aurait pu marquer deux buts face à une équipe toulousaine qui était vraiment bonne à prendre. Au final, le TFC n'a pas eu 5.000 occasions mais à l'arrivée, il réussit à trouver par trois fois les filets du but gardé par Carrasso.

• Les Messins n'ont inscrit qu'un but au cours de leurs sept rencontres à l'extérieur. Est-ce inquiétant?

Forcément puisque ce petit but ne permet, au mieux, que de gagner une rencontre, ce qu'ont réalisé les hommes d'Albert Cartier à Guingamp (1-0). A Montpellier, les Mosellans ont fait un bon match mais ils s'inclinent (0-2) car ils n'avaient pas su profiter des deux ou trois opportunités. Un manque d'adresse et de réalisme est à l'origine des mauvais résultats à l'extérieur et il va falloir trouver le bon remède car le FC Metz est en train de gaspiller petit à petit le pactole amassé jusqu'ici (18 points).

• Le système de jeu en 4-4-2 est-il celui qui correspond mieux au FC Metz?

Un système ne veut rien dire et ne donne pas l'assurance de faire plus de jeu et de marquer plus de buts. C'est un schéma de base mais il faut accorder plus d'importance à l'animation que veulent ou que peuvent en faire les joueurs. Lors de son déplacement à Saint-Etienne (1-0), Krivets a eu une énorme occasion de marquer mais le ballon est allé dans le petit filet. S'il marque à cet instant du match, Metz gagne la partie. Cela ne tient à rien et on sait très bien qu'à l'extérieur les occasions ne sont pas si nombreuses.

• Quels ont été les joueurs qui vous ont déçu face à Toulouse?

On ne peut pas dire qu'un joueur plus qu'un autre a flanché. C'est le groupe dans son ensemble qui est à l'origine de ce revers. C'est un scénario qui se répète à l'extérieur: on subit, on défend et au final on finit par craquer et à Evian, on prend même un but casquette qui a précipité la chute (3-0).

• Sergei Krivets est-il fatigué?

Je le pense. Il a commencé fort mais les matchs qu'il dispute avec la sélection biélorusse et les voyages qui vont avec ne l'aident pas. Ce sera encore le cas lors de cette trêve internationale et cela ne va pas faire les affaires messines.

• Juan Falcon (4 buts) peut-il à lui seul remédier aux maux offensifs des Grenats?

Falcon sera-t-il en mesure de jouer? Il ne lui reste que dix jours pour effacer plus de trois semaines d'absence, et c'est très peu. Nous sommes tous tentés de faire jouer un garçon qui marque surtout lorsque l'on éprouve des difficultés dans le domaine offensif. Mais récupérer tous ses moyens après une absence de près de quatre semaines n'est jamais évident.

• Vous y croyez face au PSG le vendredi 21 novembre?

Oui! Le FC Metz a toujours su faire de grosses parties face aux belles écuries du championnat et ce quelle que soit l'époque. Attention, je ne dis pas que les partenaires de Métanire vont l'emporter! Simplement, ce match il est facile à préparer et à jouer: la motivation est naturellement au rendez-vous et si la défaite vient sanctionner les débats, tout le monde trouvera cela logique. Franchement, les Messins ont les moyens d'accrocher le PSG et d'engranger un bon point.

Propos recueillis par Hervé Kuc


Sur le même sujet

Football / Ligue 2: Le FC Metz craque sur la fin à Nîmes
Timide puis plutôt entreprenant, le FC Metz a néanmoins laissé les Nîmois s’emparer de la victoire dans le temps additionnel (2-1). Une issue cruelle pour un ensemble qui avait su redresser la tête en seconde période après avoir souffert. Les Messins vont vite devoir se rattraper ce vendredi en accueillant Brest s’ils veulent éviter de rester définitivement en rade.
Romain Métanire et les Grenats sont repartis bredouilles du Gard. Le podium s'éloigne.
Football / Après la déconvenue des Grenats à Lorient: Jean-Marc Rodolphe: «Le FC Metz, c'est Dr. Jekyll et Mr. Hyde!»
L'ex-gardien messin, Jean-Marc Rodolphe, reste perplexe après la sortie ratée du FC Metz à Lorient. L'incompréhension est palpable et le doute commence à transpirer des propos d'un garçon qui adore le club mosellan. Il faudra faire plus et mieux à Nantes ce mardi (21h) en Coupe de la Ligue puis devant Monaco en fin de semaine à Saint-Symphorien (19e journée de L1).
Falcon sur le banc! Jean-Marc Rodolphe ne remet pas en question les choix d'Albert Cartier.