Changer d'édition

Flèche Wallonne: Alaphilippe détrône Valverde, Jungels à la planche
Sport 2 4 min. 18.04.2018

Flèche Wallonne: Alaphilippe détrône Valverde, Jungels à la planche

Deux fois deuxième, le Français Julian Alaphilippe a enfin pris le dessus sur Alejandro Valverde au sommet du mur de Huy.

Flèche Wallonne: Alaphilippe détrône Valverde, Jungels à la planche

Deux fois deuxième, le Français Julian Alaphilippe a enfin pris le dessus sur Alejandro Valverde au sommet du mur de Huy.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 2 4 min. 18.04.2018

Flèche Wallonne: Alaphilippe détrône Valverde, Jungels à la planche

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Invaincu à Huy depuis 2013, Alejandro Valverde (Movistar) s'est fait surprendre par Julian Alaphilippe (Quick-Step) qui s'est imposé ce mercredi dans la Flèche Wallonne. Le Français a mis à profit le superbe travail de ses équipiers dont Bob Jungels qui l'a placé au pied du mur.

Il n'y aura pas de cinquième succès consécutif pour Alejandro Valverde au sommet du Chemin des sept chapelles, le Murcian et sa formation Movistar ont été débordés par la concurrence. Au contraire des années précédentes, la course de mouvement qui a démarré dès le premier passage du Mur a considérablement affaibli les équipiers de Valverde.

Dans l'ascension finale, Julian Alaphilippe a placé son attaque à environ 300 mètres de la ligne pour s'imposer finalement devant Valverde et décrocher la première classique de sa carrière à l'âge de 25 ans. Il est aussi le premier Français vainqueur de la course depuis Laurent Jalabert en 1997. Il s'agit également de son quatrième succès de la saison, son troisième en WorldTour après deux étapes du Tour du Pays basque.

«C'est la troisième fois que je participe à la course, c'est la troisième fois que je monte sur le podium», s'est félicité Alaphilippe, qui avait pris la deuxième place en 2015 et 2016, à chaque fois derrière Valverde. Derrière le duo de tête, le Belge Jelle Vanendert (Lotto) s'est assuré la troisième place devant le Tchèque Roman Kreuziger (4e) et l'Australien Michael Matthews (5e).

L'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur de Milan-Sanremo le mois dernier, a dynamité la course en passant à l'attaque à 45 km de l'arrivée. Un groupe de six coureurs (Nibali, Kangert, Haig, Schachmann, Benedetti et Roux) s'est formé à l'avant et s'est assuré jusqu'à près d'une minute d'avance, à l'entrée des 20 derniers kilomètres.

Valverde, qui ne comptait plus qu'un équipier (Landa), a eu la chance que d'autres formations (Dimension Data, Sky et enfin Lotto) collaborent pour finir à la poursuite. Nibali a été rejoint (avec Kangert) avant la flamme rouge du dernier kilomètre. L'Allemand Maximilian Schachmann, le dernier rescapé (avec Haig) du groupe, a été rejoint seulement dans les derniers hectomètres et débordé aussitôt par Alaphilippe, son coéquipier, et Vandenert, en tête du peloton.

«Je suis super content. Quand j'ai franchi la ligne, je ne savais même pas que j'avais gagné! Je pensais que Nibali était encore devant. C'est mon cousin qui m'a dit après la ligne que c'était bon. Un grand moment de bonheur! Dans le final, ça s'est plutôt bien passé pour nous. Pieter Serry a fait un bel effort dans la côte de Cherave, j'ai eu le renfort de Bob Jungels qui m'a bien placé avec Philippe Gilbert au pied du mur. Une fois devant, je me suis concentré sur mon effort. Vanendert a fait un gros tempo, j'ai vu que ça coinçait un peu derrière. J'ai essayé de me faire le plus mal possible dans les derniers mètres.»

Bob Jungels: «Je devais rester avec Julian»

 

Toujours présent à l'avant et au service de son leader pour le placer dans les meilleures conditions au pied de l'ultime difficulté du jour, Bob Jungels a finalement pris la 41e place à 1'55".  Second Luxembourgeois engagé, Ben Gastauer (AG2R) a pris la 89e position à 10'17" mais il a surtout été obligé de se sacrifier pour son leader Romain Bardet, victime d'une chute à une trentaine de kilomètres de l'arrivée et qui a finalement accroché le Top 10, 9e son résultat au mur de Huy.

Ben Gastauer: «La chance n'était pas de notre côté»

Le Top 10 de l'édition 2018: 1. Julian Alaphilippe (FRA/QST), les 198,5 km en 4h53'37" - moyenne: 40,5 km/h; 2. Alejandro Valverde (ESP/MOV) à 4"; 3. Jelle Vanendert (BEL/LOT) 6"; 4. Roman Kreuziger (CZE/MIT); 5. Michael Matthews (AUS/SUN); 6. Bauke Mollema (NED/TRE); 7. Tim Wellens (BEL/LOT); 8. Maximilian Schachmann (GER/QST); 9. Romain Bardet (FRA/ALM); 10. Patrick Konrad (AUT/BOR).

Dames: van der Breggen puissance 4

Pour la quatrième fois en quatre ans, la Néerlandaise Anna van der Breggen (Boels) a remporté la Flèche Wallonne dames, au sommet du mur de Huy, et s'est offert un cadeau d'anniversaire le jour de ses 28 ans.

La championne olympique de Rio a devancé la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio et sa coéquipière américaine Megan Guarnier au terme des 118,8 kilomètres. Cette saison, «VDB» a gagné deux autres courses du WorldTour féminin, les Strade Bianche et le Tour des Flandres.

Tour de Croatie: coup double pour le Roumain Grosu

Le Roumain Eduard Michael Grosu (Nippo-Vini Fantini) s'est offert un joli doublé lors de la 2e étape qui reliait ce mercredi Karlovac à Zadar sur la distance de 234,5 km. Grosu a devancé sur le fil les Italiens Giacomo Nizzolo (Trek) et Riccardo Minali (Astana) et profite de ce succès pour prendre les commandes du classement général avec 8" d'avance sur Nizzolo. Du côté des Luxembourgeois, Alex Kirsch (WB Aqua Potect) a fini 97e à 1'18" alors que Laurent Didier (Trek) est arrivé 100e à 1'24". A noter encore que cette 2e étape a été neutralisée durant une longue période à cause du vent trop violent dans la descente de la dernière difficulté du jour.  Deux chutes ont émaillé le final de l'étape, 4 km Niccolo Bonifazio s'est retrouvé au tapis et à hauteur de la flamme rouge qui a perturbé le sprint final.


Sur le même sujet

Jungels-Van der Poel: des rookies aux dents longues
A l'instar de Mathieu Van der Poel et Alejandro Valverde, Bob Jungels s'apprête à découvrir ce dimanche l'ambiance de folie du Tour des Flandres. Coup de projecteur sur cinq néophytes ambitieux avant la 103e édition du Ronde van Vlaanderen.
Bob Jungels (L/Deceuninck) - Dwars Door Vlaanderen - Men Elite - Foto: Serge Waldbillig
Sagan double la mise à Quimper, Van Avermaet reste en jaune
Le Slovaque Peter Sagan, porteur du maillot vert, s'est imposé au sprint ce mercredi au terme de la cinquième étape du Tour de France entre Lorient et Quimper (204,5 km). L'Italien Sonny Colbrelli finit deuxième et le Belge Philippe Gilbert troisième. Un autre Belge, Greg van Avermaet conserve le maillot jaune de leader au général.
Slovakia's Peter Sagan (Front C-L) sprints in the last meters to win ahead of Italy's Sonny Colbrelli (R) and Belgium's Philippe Gilbert (2ndR) the fifth stage of the 105th edition of the Tour de France cycling race between Lorient and Quimper, western France, on July 11, 2018.  / AFP PHOTO / Jeff PACHOUD
Cyclisme: Jungels a essayé, Valverde a conclu
Alejandro Valverde a remporté pour la quatrième fois la Flèche Wallonne ce mercredi à Huy. L'Espagnol a devancé Alaphilippe et Martin, deux équipiers de Jungels, qui a tenté sa chance à 13 km de l'arrivée.
Alejandro Valverde encore et toujours