Changer d'édition

Finale de la Coupe de Luxembourg: Dudelange termine la saison en apothéose
Sport 5 min. 28.05.2017

Finale de la Coupe de Luxembourg: Dudelange termine la saison en apothéose

Jonathan Joubert et Dan Da Mota soulèvent le trophée. Le F91a réalisé le triplé.

Finale de la Coupe de Luxembourg: Dudelange termine la saison en apothéose

Jonathan Joubert et Dan Da Mota soulèvent le trophée. Le F91a réalisé le triplé.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 5 min. 28.05.2017

Finale de la Coupe de Luxembourg: Dudelange termine la saison en apothéose

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Après la Coupe de la Ligue, en début de saison, le championnat, la semaine dernière, le F91 Dudelange a remporté la Coupe de Luxembourg en disposant du Fola sur le score de 4-1. L'entrée d'Ibrahimovic a été déterminante.

Après la Coupe de la Ligue, en début de saison, le championnat, la semaine dernière, le F91 Dudelange a remporté la Coupe de Luxembourg en disposant du Fola sur le score de 4-1. L'entrée d'Ibrahimovic a été déterminante.

Par Didier Hiégel

Le match. Le Fola devra encore patienter pour soulever la Coupe de Luxembourg. 68 ans après son dernier succès, le club doyen s'est incliné devant un ensemble dudelangeois qui n'a jamais été réellement mis en difficulté. 

Auteur d'un coup de patte magique, Rodrigues avait pourtant relancé les siens, quelques minutes après son entrée en jeu (1-1, 51e), mais cette égalisation ne sera qu'un feu de paille. La bonne volonté des hommes de Jeff Strasser était pourtant palpable mais Joubert n'a pas eu à s'employer au contraire du jeune Cabral qui perd ainsi sa quatrième finale après trois Coupes du Prince.

Edisson Jordanov vient d'ouvrir la marque. Le F91 est lancé.
Edisson Jordanov vient d'ouvrir la marque. Le F91 est lancé.
Photo: Fabrizio Munisso

S'il s'était jeté avec courage dans les pieds de Turpel (34e), il n'avait rien pu faire sur la frappe de Jordanov qui ouvrait le score à une poignée de minutes de la pause. De Sousa avait chipé le ballon dans les pieds de Françoise pour lancer l'offensive relayée par Stolz et Turpel. Da Mota était contré mais la recrue hivernale venue d'Allemagne profitait à plein de l'aubaine.

«Ibra» est magique

Sous une chaleur écrasante, Klapp devait quitter prématurément ses partenaires et le but de Rodrigues offrait un semblant d'espoir au club  doyen qui ne parvenait pas à inquiéter l'arrière-garde dudelangeoise même si un coup franc de Bensi passait de peu à côté (80e). Trop peu pour mettre à mal une formation redynamisée par un Ibrahimovic des très grands jours. 

Dès sa mise en action, «Ibra» décalait Stolz dans la surface eschoise. Le coup de rein du vif allemand, initiateur de la contre-attaque, pour se défaire de son adversaire, lui permettait d'ajuster Cabral via le poteau (2-1, 71e). Le F91 venait de prendre une très sérieuse option sur un sixième doublé Coupe-championnat, et un premier triplé avec la Coupe de la Ligue en début de saison contre Mondorf.

David Turpel face à Emanuel Cabral pour le 3-1.
David Turpel face à Emanuel Cabral pour le 3-1.
Photo: Fabrizio Munisso

Le récital d'Ibrahimovic venait de débuter. Sa lumineuse ouverture du milieu de terrain pour la course de Turpel permettait à l'attaquant international de marquer cette finale de son empreinte (3-1, 82e). «Ibra» gardait le meilleur pour la fin avec un geste somptueux pour le cinquième et dernier but de cette rencontre. Schnell, à la relance, trouvait l'ex-Wiltzois dans le rond central. Dos au sens du jeu, il se retournait et jugeait la position du portier du Fola. Sa prise de décision était aussi soudaine que son coup d'oeil, et son lob aussi fantastique que le chef-d'oeuvre de Rodrigues. 

Dudelange pouvait fêter ce nouveau trophée qui ponctue une saison couronnée de succès.

Une note de 13/20 vient récompenser le courage des acteurs qui ont souffert de la chaleur mais inscrit cinq buts de toute beauté.

Le fait du match. Gerson Rodrigues doit encore trouver davantage de régularité dans ses performances au cours d'une saison, mais on ne peut  reprocher au jeune international de manquer ses rendez-vous avec Dudelange. Auteur d'un but fantastique, en championnat, le 10 décembre au stade Emile Mayrisch (2-2), il a récidivé ce dimanche au Josy Barthel. Six minutes après son entrée en jeu à la place de Klapp, il a logé sa première frappe au but dans la lucarne gauche de Joubert. Un exploit insuffisant toutefois pour renverser le sens de cette rencontre.

Gerson Rodrigues, auteur à nouveau d'un superbe but.
Gerson Rodrigues, auteur à nouveau d'un superbe but.
Photo: Fabrizio Munisso

L'homme du match: Sanel Ibrahimovic. L'ex-attaquant de la Jeunesse s'est rappelé aux bons souvenirs de ceux qui le trouvaient moins performant que ces dernières années. Auteur de deux passes décisives pour les réalisations de Stolz et de Turpel, il a couronné sa prestation d'un lob gagnant depuis le milieu de terrain. Du très grand art. Et il n'a disputé que 19 minutes...

Les supporters du Fola ont gagné le match des tribunes.
Les supporters du Fola ont gagné le match des tribunes.
Photo: Fabrizio Munisso

Dudelange - Fola 4-1

Stade Josy Barthel, bonne pelouse, chaleur caniculaire, arbitrage de M. Tropeano assisté de MM. Torres et C. Ries, 1989 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0  Jordanov (42e), 1-1 Rodrigues (51e), 2-1 Stolz (72e), 3-1 Turpel (82e), 4-1 Ibrahimovic (89e). 

Corners: Dudelange2  (0+2); Fola 4 (2+2).

Cartons jaunes: Da Mota (66e contestation) et Ibrahimovic (89e, il a enlevé son maillot pour célébrer son but) pour Dudelange;  Muharemovic (41e, faute sur Da Mota) pour le Fola.

DUDELANGE (4-4-2):  Joubert (cap.); De Sousa (59e Malget),  Schnell, Prempeh, Mélisse; Stolz Dikaba, Pokar (81e Cruz) , Jordanov (71e Ibrahimovic); Turpel, Da Mota. 

Joueurs non utilisés: Frising; Laurienté.

Absents: Deligny, Benzouien (blessés),  Humbert, Couto Pinto, Nakache, Benajiba, Pedro, Quercia et N'Diaye (choix de l'entraîneur).

Entraîneur:  Dino Toppmöller.

FOLA (4-3-3): Cabral;  Klein, Mahmutovic, Bernard (81e Kirch;  Muharemovic, Dallevedove,  Souto (cap.) (79e Camerling); Klapp (46e  Rodrigues),  Bensi, Françoise.

Joueurs non utilisés: Hym; Sacras.

Absents: Hadji, Laterza et Martino (blessés),  Theis, Lacroix,  Bechtold, Cvetkovic (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Jeff Strasser.

Ronny Souto tire sa révérence sur un échec en finale.
Ronny Souto tire sa révérence sur un échec en finale.
Photo: Fabrizio Munisso

Ils ont dit

Rodrigue Dikaba (F91): «On avait faim! Tant qu'on gardera une équipe merveilleuse comme celle-ci on continuera de gagner. Il y a beaucoup de solidarité dans cette équipe malgré ce qu'il se dit dans le pays. Depuis que je suis là c'est que du plaisir. C'est pas facile de gagner des titres et encore plus de les conserver surtout contre une belle équipe du Fola.»

Pascal Welter (Fola): «On a perdu notre meilleur joueur à la mi-temps. Ryan Klapp était pris de vertiges dans cette chaleur tropicale. Le score est sévère je pense que 2-1 ou 3-1 aurait été plus logique.»

Dave Turpel (F91): «A 2-1 un match n'est jamais fini on l'a vu dans des matchs comme Barça - PSG tout est possible au foot et même à 3-1 on ne sait jamais. Il fallait continuer et marquer encore pour se mettre à l'abri.»

Septième Coupe de Luxembourg pour le F91 Dudelange.
Septième Coupe de Luxembourg pour le F91 Dudelange.
Photo: Fabrizio Munisso



Sur le même sujet

Dave Turpel coule le Fola
Lors d'un choc qui a tenu toutes ses promesses, dimanche soir, Dudelange s'est imposé 3-2 dans le fief du Fola. Un succès signé Dave Turpel auteur des trois buts de sa formation.
 Dave Turpel a décidé seul du sort de cette rencontre face au Fola.
BGL Ligue: Le chef-d'oeuvre de Rodrigues n'a pas suffi
Le but venu d'une autre planète de Gerson Rodrigues n'a pas permis au Fola d'infliger un premier revers à Dudelange dans la compétition. Le champion en titre n'a vacillé que cinq minutes et Turpel a offert un point (2-2) tout à fait mérité à un F91 qui maintient son adversaire du jour à distance.
Joubert tente de faire le ménage dans ses seize mètres.
BGL Ligue: Dudelange s'en sort très bien contre le Racing
Sans Schnell ni Da Mota, le F91 a ouvert la marque via De Sousa avant de caler puis retrouver des couleurs dans le final. Le Racing est revenu au score grâce à un joli but de Jahier avant de louper le coche lors du quart d’heure de reprise. Il peut s’en vouloir car Turpel le crucifiera à huit minutes du coup de sifflet final.
Clayton de Sousa Moreira (F91 Duedelingen - 2) erzielt das 0-1 - Ricardo Diomisio (RFCU Luxemburg #29) kommt zu spaet
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 8. Spieltag, Saison 2016-2017 / 01.10.2016 /
Racing FC Union Luxemburg - F91 Duedelingen / 
Stade Achille Hammerel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus