Changer d'édition

Finale de l'US Open: Cilic croque Nishikori et New York
Sport 3 min. 09.09.2014

Finale de l'US Open: Cilic croque Nishikori et New York

Marin Cilic: "Ce succès doit être une source d'espoir pour les autres: le travail paye."

Finale de l'US Open: Cilic croque Nishikori et New York

Marin Cilic: "Ce succès doit être une source d'espoir pour les autres: le travail paye."
Photo: AFP
Sport 3 min. 09.09.2014

Finale de l'US Open: Cilic croque Nishikori et New York

Pour sa première finale en Grand Chelem lundi, Marin Cilic n'a pas tremblé et a balayé Kei Nishikori en moins de deux heures 6-3, 6-3, 6-3 pour remporter l'US Open 2014.

(AFP) - Pour sa première finale en Grand Chelem lundi, Marin Cilic n'a pas tremblé et a balayé Kei Nishikori en moins de deux heures 6-3, 6-3, 6-3 pour remporter l'US Open 2014.

Après des demi-finales retentissantes avec les éliminations des deux favoris, Roger Federer et Novak Djokovic, l'improbable finale entre deux "bizuts" en Grand Chelem pouvait difficilement rivaliser. Malgré son contexte quasi historique avec un premier sacre possible en Grand Chelem pour un Asiatique, elle a tourné court avec un dernier duel à sens unique, insipide parfois.

La faute à la nervosité de Nishikori qui, à 24 ans, a semblé dépassé par l'événement, avec 30 fautes directes et son incapacité à retrouver le tennis agressif qui lui avait permis de renverser le N.1 mondial Djokovic au tour précédent. La faute surtout à Cilic qui, après avoir démoli en demi-finale Federer, a réservé le même traitement désagréable à son adversaire avec 17 aces et 38 points gagnants.

Le Croate qui avait abordé le tournoi à la 16e place mondiale, n'a pas perdu le moindre set lors de ses trois derniers matches. "J'ai joué le meilleur tennis de ma vie", a reconnu Cilic, dont le titre de gloire était jusque-là d'avoir remporté le Queen's en 2012, un tournoi ATP 250.

La joie apportée par Ivanisevic

Le dernier jeu de cette finale 2014 résume à merveille son déroulement: il a débuté par deux services gagnants de Cilic (30-0), puis Nishikori a expédié un revers dans le couloir (40-0). Rattrapé par la nervosité, Cilic a commis une double faute (40-15) avant de finir par un revers gagnant qui a laissé à deux mètres son adversaire, impuissant.

"Ce titre représente beaucoup de travail depuis un an. Goran m'a apporté quelque chose de spécial, la joie de jouer au tennis", a insisté le géant croate (1,97 m) entraîné depuis septembre par son illustre compatriote Goran Ivanisevic.

"Il a eu une deuxième chance, et il l'a saisie, et je ne vois pas pourquoi ça ne continuerait pas sur sa lancée", a prédit le vainqueur de Wimbledon en 2001, le seul autre titre majeur du tennis croate. "Ce succès doit être une source d'espoir pour les autres: le travail paye", a pour sa part affirmé Cilic.

Cette finale marquait en effet une rupture après dix années de domination sans partage du "Big Four": pour la première fois depuis l'Open d'Australie 2005, Federer, Djokovic, Rafael Nadal ou Andy Murray n'étaient pas en lice dans une finale de Grand Chelem.

Il s'agit seulement du quatrième titre qui échappe au "Big Four" sur les 40 derniers tournois du Grand Chelem disputés, dont deux en 2014, l'Open d'Australie enlevé par Stan Wawrinka et l'US Open par Cilic.

"J'ai fait trop d'erreurs directes, je n'en fais pas autant d'habitude", a regretté de son côté Nishikori qui a reconnu être un peu fatigué après deux matches de plus de quatre heures en 8e et quart de finale.


Sur le même sujet

US Open: Nishikori ramène Murray sur terre
Andy Murray, vainqueur tour à tour à Wimbledon et du titre olympique à Rio, est tombé face au Kei Nishikori 1-6, 6-4, 4-6, 6-1, 7-5, en quarts de finale de l'US Open, mercredi. En demi-finale, le Japonais affrontera le Suisse Stan Wawrinka.
Kei Nishikori a mis fin au formidable été d'Andy Murray. Le Japonais s'est qualifié pour le dernier carré de Flushing Meadows.
Tennis: US Open: Gasquet prend son quart, Murray coule
Deux mois après Wimbledon, le n°2 français Richard Gasquet est de retour en quart de finale d'un Grand Chelem, après son succès probant contre Tomas Berdych en 8e de finale de l'US Open lundi. Par contre, Andy Murray est tombé face à un Kevin Anderson en état de grâce.
Richard Gasquet s'est défait de Tomas Berdych en quatre manches et retrouvera Roger Federer.