Changer d'édition

Roby Langers: «Que va faire Hinschberger pour contrarier Nice?»
Sport 3 min. 19.10.2016 Cet article est archivé
FC Metz

Roby Langers: «Que va faire Hinschberger pour contrarier Nice?»

Ancien Messin et Niçois, Roby Langers imagine bien un match nul 1-1 dimanche entre Grenats et Aiglons, avec un but de... Chris Philipps pour Metz
FC Metz

Roby Langers: «Que va faire Hinschberger pour contrarier Nice?»

Ancien Messin et Niçois, Roby Langers imagine bien un match nul 1-1 dimanche entre Grenats et Aiglons, avec un but de... Chris Philipps pour Metz
Photo: Lex Kleren
Sport 3 min. 19.10.2016 Cet article est archivé
FC Metz

Roby Langers: «Que va faire Hinschberger pour contrarier Nice?»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Toujours passionné par le parcours du FC Metz et de l’OGC Nice, Roby Langers se régale à chaque fois que ses deux anciens clubs se rencontrent. Ce dimanche (17h), les Messins seront très motivés pour faire chuter le leader de la Ligue 1 à Saint-Symphorien. En ont-ils les moyens?

Toujours passionné par le parcours du FC Metz et de l’OGC Nice, Roby Langers se régale à chaque fois que ses deux anciens clubs se rencontrent. Ce dimanche (17h), les Messins seront très motivés pour faire chuter le leader de la Ligue 1 à Saint-Symphorien. En ont-ils les moyens?

Propos recueillis par Hervé Kuc

Roby, que pensez-vous du parcours du FC Metz après neuf journées en Ligue 1?

Il était excellent jusqu’au passage de Monaco (0-7), une partie qui a fait beaucoup de mal. Compter treize points après neuf rencontres c’est très bien pour un promu. Jusqu’à présent, avec les suspendus et les blessés, les Messins ne pouvaient espérer plus. Je serai à Saint-Symphorien ce dimanche pour assister à l’opposition face à Nice.

L’OGC Nice justement, se retrouve en tête du championnat (23 points). Est-ce une surprise?

Oui, c’est une grosse surprise. La saison dernière, les Niçois (4e) avaient effectué un beau parcours mais Hatem Ben Arfa (17 buts) y était pour beaucoup. Là, les hommes de Lucien Favre, un entraîneur qui connait parfaitement le football, profitent de l’effet Balotelli pour occuper la première place. C’est excellent pour le football et cela prouve qu’il n’y a pas que l’argent qui compte dans ce sport.

Le club grenat possède deux joueurs luxembourgeois dans son effectif (Philipps et Thill). Que pensez-vous de leur parcours?

J’avais chaudement recommandé à Chris Philipps de ne pas quitter le FC Metz en début de saison. Chris n’a pas d’agent, mais je le conseille en compagnie de son père. A l’époque de la signature de son contrat, nous lui avions négocié un contrat professionnel plus que correct avec le club messin. Il lui reste un an et demi à honorer et s’il continue à travailler et à jouer comme il le fait, je ne me fais aucun souci pour lui : il a toutes les qualités pour s’y imposer.

Et Vincent Thill?

C’est un véritable diamant à l’état brut. Il va falloir maintenant le ciseler et le laisser grandir. Son physique le dessert pour le moment, il est mince et petit, mais il possède un talent fou. Dans l’Histoire du football luxembourgeois, il représente le plus grand talent jamais observé au pays. Il intègre le groupe professionnel petit à petit et c’est bien ainsi.

Connaissez-vous personnellement Philippe Hinschberger?

Nous avons évolué ensemble en 1983 sous le maillot messin. Nous avons dû certainement nous croiser une ou deux fois lors de matches de football, mais nous n’avons pas encore eu l’occasion de discuter ensemble cette saison. Il connait très bien la maison mosellane et je suis persuadé que tout va bien se passer pour lui ici, en tout cas je l’espère.

Comment imaginez-vous les débats entre le FC Metz et l’OGC Nice ce dimanche (17h)?

Ce sera une partie délicate pour les Messins, et je pense que Nice est capable de venir l’emporter à Saint-Symphorien. Mais Hinschberger va récupérer des joueurs et va pouvoir aligner une équipe différente des dernières journées. Que va-t-il mettre en place pour contrarier les Niçois? Le leader actuel du championnat n’est pas là par hasard! Metz va vouloir à nouveau goûter les joies du succès chez lui, et le public aura un rôle très important à jouer.

Peut-on connaitre votre pronostic?

Un partage des points ne serait pas une mauvaise opération pour le FC Metz, non? Cela permettrait également à Nice de continuer sur sa lancée et avec un rythme d’un succès à domicile puis d’un nul à l’extérieur, le titre ne serait pas très loin. Allez, je mise sur un 1-1 avec un but grenat inscrit par Chris Philipps!


Sur le même sujet

Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Au lendemain du partage des points concédés par les Messins devant les Caennais (2-2), Jean-Marc Rodolphe, l’ex-gardien mosellan fervent supporter du club, fait le point sur la situation du FC Metz. Le PSG arrive à Saint-Symphorien ce mardi (18h30).
Jean-Marc Rodolphe ne ferait pas tourner l'effectif contre le PSG. Selon l'ancien gardien, disputer une affiche si prestigieuse est un Graal pour un footballeur.
Le FC Metz s’en va à Nice ce dimanche (15h) pour y affronter le leader de la Ligue 1. Après deux revers successifs à Lens et à Paris, les hommes de Philippe Hinschberger veulent titiller une formation qui avait dicté sa loi à Saint-Symphorien (4-2). Robert Barraja (58 ans), l’ancien latéral gauche grenat (1983-1985), préface les débats.
Robert Barraja coule des jours heureux à Tahiti tout en gardant un oeil attentif sur la Ligue 1.
Football / Après FC Metz - Nice (0-0)
Témoin privilégié et attentif des prestations messines à Saint-Symphorien, Denis Balbir croit en les valeurs de la maison messine pour réussir à se maintenir. Néanmoins, il pointe du doigt l’absence d’un buteur capable d’inscrire entre huit et dix buts par saison et se demande pourquoi le FC Metz n’a pas enrôlé Julien Feret (Caen), un temps sur les tablettes mosellanes.
Chris Philipps, ici au côté de Niklas Hult, s'est découvert des talents de patineur samedi soir. L'international luxembourgeois a bien plu à Denis Balbir.
Football/ Que devenez-vous Bruno Rodriguez?
De Bastia, où il réside, Bruno Rodriguez (42 ans) suit avec ferveur les résultats du FC Metz. Cœur grenat à jamais, l'ex-coéquipier de Pires, Boffin et Meyrieu aimerait venir s'installer sur la région messine et goûter au football luxembourgeois. Pour l'heure, il commente l'actualité du FC Metz.
Consultant? Non, Bruno Rodriguez se voit davantage en Directeur Technique. Avis aux amateurs...