Changer d'édition

FC Metz: Philippe Hinschberger: «Face à l’OM, à nous de choisir la bonne direction»
Sport 4 min. 01.02.2017 Cet article est archivé

FC Metz: Philippe Hinschberger: «Face à l’OM, à nous de choisir la bonne direction»

Philippe Hinschberger  estime que si ses joueurs se présentent dans les mêmes dispositions que face à Angers, ils peuvent rester à la maison

FC Metz: Philippe Hinschberger: «Face à l’OM, à nous de choisir la bonne direction»

Philippe Hinschberger estime que si ses joueurs se présentent dans les mêmes dispositions que face à Angers, ils peuvent rester à la maison
Photo: AFP
Sport 4 min. 01.02.2017 Cet article est archivé

FC Metz: Philippe Hinschberger: «Face à l’OM, à nous de choisir la bonne direction»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Très déçu de la prestation d’ensemble de sa formation à Angers, Philippe Hinschberger et le FC Metz vont essayer de se reprendre face à Marseille ce mercredi à Saint-Symphorien (20h45). Privée de Cohade et Diagne, l’équipe messine va devoir trouver des ressources morales pour offrir un succès à ses supporters.

Très déçu de la prestation d’ensemble de sa formation à Angers, Philippe Hinschberger et le FC Metz vont essayer de se reprendre face à Marseille ce mercredi à Saint-Symphorien (20h45). Privée de Cohade et Diagne, l’équipe messine va devoir trouver des ressources morales pour offrir un succès à ses supporters.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Philippe, que retenez-vous de votre sortie à Angers?

Mis à part Opa Nguette, les autres avaient tous les pieds dans le béton et nous ne sommes jamais entrés dans ce match. Nous avons été mauvais comme tout. Le match s’est arrêté à la 38e minute, et nous avons encaissé deux buts, alors qu’il ne s’était rien passé dans cette partie. Ces trente-huit premières minutes ont été d’une telle pauvreté de notre part. Peut-être avons-nous manqué quelque chose dans notre préparation? Le staff doit aussi certainement se remettre en question, c’est peut-être aussi de notre faute. Nous sommes retombés dans nos grands travers depuis le début de saison. Quand tu vois Cohade revenir chercher le ballon dans les pieds de tes défenseurs et Diabaté qui n’arrive pas attraper un ballon de la tête, ce n’est jamais bon signe. Nous étions à trente mètres les uns des autres!

Votre constat est triste et terrible… 

Sur nos deux confrontations, Angers a été meilleur que nous et il faut avoir la lucidité de le reconnaitre. A l’aller, nous avions gagné (2-0) sur deux coups de pied arrêtés et je ne sais pas si nous avions eu un tir cadré. Les Angevins possèdent des joueurs meilleurs que les nôtres techniquement et ils sont plus «puncheurs». Ils avaient des absents et font jouer un défenseur en attaque! C’est inquiétant. Mercredi prochain, devant Dijon, si nous n’arrivons pas à être aussi bons que les Dijonnais, il faudra vraiment s’inquiéter.

Cohade et Diagne ont été expulsés à Angers (1-2). Trouvez-vous les sanctions logiques?

J’estime que l’expulsion de Renaud Cohade n’est pas méritée. Il saute, et on s’aperçoit bien qu’il n’avait pas vu qu’il y avait un joueur adverse derrière lui: il ne fait pas exprès de toucher son adversaire avec le coude, l’arbitre s’est trompé. Fallou Diagne a commis un geste qui n’est pas défendable. Renaud est un joueur qui est installé dans l’équipe depuis un petit moment. Diagne a raté son match à Angers, car j’ai trouvé qu’il n’était pas du tout en forme.

Avec qui allez-vous défier les Marseillais ce vendredi?

Milan Bisevac revient «sélectionnable» après six matches de suspension. Cheick Doukouré va débuter à la récupération. Aujourd’hui, Jouffre est-il en mesure de débuter une partie et de prendre le relais de Cohade? Mollet a repris l’entrainement ce mercredi, et on attendra jeudi pour prendre une décision et voir si sa cheville est apte. On ne peut pas affronter Marseille avec des garçons qui se trouvent uniquement à 50% de leurs capacités.

Que pensez-vous de l’équipe de Marseille (6e, 33 points)?

C’est une équipe en forme, qui possède un gros potentiel offensif avec Payet, Thauvin, Cabella et Sarr. Il y a du lourd dans cette formation aidée par Vainqueur et Lopez. Si nous nous présentons dans les mêmes dispositions que face à Angers, je crois que nous pouvons rester à la maison. A nous de choisir la bonne direction. Je sais que si on fait notre match, si on a des idées et du punch, nos supporters seront derrière nous. A Marseille, Gomis est celui qui m’a le plus impressionné: il est de toutes les actions, il garde le ballon, il est à la finition. Moi, je lui dis bravo.

Le FC Metz (19e, 21) va bénéficier d’un temps de récupération supérieur à celui de l’OM. Est-ce un avantage?

Nous l’avons payé en notre défaveur à Nice, mais ce n’est pas forcément un handicap. Marseille n’est pas démuni au niveau de son effectif même si certainement cela ne les a pas arrangés de disputer des prolongations devant Lyon (2-1) mardi en Coupe de France. Nous avons six points à prendre face à l’OM puis Dijon, et il faut que nous en prenions le maximum.

Pourquoi avez-vous décidé de prêter Habib Diallo à Brest (Ligue 2)?

C’est une envie du club. On trouve que dans le processus de développement de Diallo, avec le retour d’Erding, l’arrivée de Diabaté, et le fait que l’on joue souvent avec un attaquant et demi, il était préférable qu’il puisse avoir un temps de jeu supérieur dans un autre club. Habib, aujourd’hui, n’a pas prouvé qu’il était au niveau de la Ligue 1. En début de saison, je lui ai fait confiance en tant que numéro deux derrière Erding. Je ne vois pas l’intérêt de le prendre en CFA 2. Il va à Brest non pas en terrain conquis, il va avoir de la concurrence. De plus, Cheick Diabaté vient d’arriver et ce n’est pas pour cirer le banc!


Sur le même sujet

Ligue 1: Frédéric Meyrieu: «Le FC Metz va devoir marquer vite face à l’OM»
Les Messins accueillent l’OM ce vendredi (20h45) et enregistrent les retours de Bisevac, Sarr et Jouffre dans un groupe qui va devoir se sublimer pour écarter des Marseillais en grande forme. Philippe Hinschberger attend que ses hommes prennent enfin la bonne trajectoire. Frédéric Meyrieu, l’ancien messin et olympien, également.
Angers' players warm-up before the French L1 football match between Angers (SCO) and Metz (FC), on January 28, 2016, in Jean Bouin Stadium, in Angers, northwestern France.  / AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER