Changer d'édition

FC Metz: David Terrier: «Si seulement Diabaté pouvait faire souffrir Bordeaux»
Sport 3 min. 07.04.2017 Cet article est archivé

FC Metz: David Terrier: «Si seulement Diabaté pouvait faire souffrir Bordeaux»

Cheick Diabaté va retrouver Bordeaux, son ancien club, avec une envie débordante de bien faire.

FC Metz: David Terrier: «Si seulement Diabaté pouvait faire souffrir Bordeaux»

Cheick Diabaté va retrouver Bordeaux, son ancien club, avec une envie débordante de bien faire.
Photo: AFP
Sport 3 min. 07.04.2017 Cet article est archivé

FC Metz: David Terrier: «Si seulement Diabaté pouvait faire souffrir Bordeaux»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Vice-président de l’UNFP, l’ex-Messin David Terrier (43 ans) suit de près les prestations du FC Metz. Le club grenat s’en va à Bordeaux ce samedi (20h), avec un effectif qui récupère des forces vives et une envie d’oublier le faux pas concédé devant Lyon.

Vice-président de l’UNFP, l’ex-Messin David Terrier (43 ans) suit de près les prestations du FC Metz. Le club grenat s’en va à Bordeaux ce samedi (20h), avec un effectif qui récupère des forces vives et une envie d’oublier le faux pas concédé devant Lyon.

Propos recueillis par Hervé Kuc

David, le FC Metz s’est incliné devant Lyon mercredi (0-3). Que retenez-vous de ce résultat?

C’est une parenthèse malheureuse, une partie disputée dans un contexte particulier avec une équipe messine privée de nombreux éléments. Ce n’était pas un match décisif et les Messins possèdent toujours sept points d’avance sur le barragiste (Nancy et Lorient, 28 points). On ne peut pas parler de coup d’arrêt d’autant plus que les autres formations concernées par le maintien ne jouaient pas. Lyon est une équipe qui possède des moyens supérieurs au FC Metz : il y a deux mois, si on nous avait dit que les Grenat distanceraient les Nancéens de sept unités fin mars, tout le monde aurait été très content.

Opa Nguette a évolué au poste d’avant-centre face à l’OL en l’absence de Diabaté et Erding. Qu’en pensez-vous?

Le superbe début de saison de Mevlüt Erding a permis au FC Metz d’engranger pas mal de points, ce qui va l’aider à se maintenir en Ligue et il ne faudra pas l’oublier en fin de parcours. Cheick Diabaté est arrivé au club et c’est une sacrée « bonne pioche » d’avoir réussi à le faire venir chez nous tant il a déjà apporté à l’équipe. On peut féliciter celui qui a réussi cette opération ou la cellule de recrutement du club. Opa Nguette est bourré de qualités, il a évolué dans une position axiale qui est une nouveauté pour lui et il s’en est bien sorti. Les Messins auront besoin de ces trois joueurs pour réussir l’opération maintien. Je pense que du côté de Nancy, on aimerait bien pouvoir compter sur un Diabaté dans son effectif.

Vous faisiez partie de l’entrejeu messin (1992-1997). Vingt ans après votre départ de Metz, comment jugez-vous le milieu de terrain grenat?

Cela n’a plus rien à voir avec mon époque ! A mes débuts, j’avais la charge de bloquer le meneur de jeu adverse. Aujourd’hui, il faut posséder des qualités de percussion, un bon jeu de relance, savoir dribbler ses adversaires et vite se projeter vers l’avant. La fonction de milieu récupérateur a sacrément évolué et franchement, et même si j’estime avoir été correct dans mes relances, je ne sais pas si j’aurais pu m’imposer dans cette équipe messine.

Comment appréhendez-vous le déplacement messin à Bordeaux?

Les Bordelais viennent de se faire éliminer de la Coupe de France par Angers (2-1) et c’est un vrai échec pour eux car cela leur aurait permis de bénéficier d’un coup de projecteur. Là, ils vont vouloir rebondir en championnat et j’ai peur que le FC Metz n’en fasse les frais. Les Messins vont devoir se montrer solides et généreux.

Peut-on connaitre votre pronostic?

1 à 1. Ce serait un bon résultat non ? Je crains cette équipe bordelaise qui va vouloir effacer sa contre-performance récente. Et si Cheick Diabaté avait la bonne idée de se rappeler au souvenir des Bordelais et les faire souffrir, ce serait bon pour Metz.

L’enjeu de la rencontre. Le FC Metz (14e, 35 points) s’en va défier les Girondins de Bordeaux (6e, 46) avec un effectif bonifié par rapport à la réception de l’OL mercredi. Des joueurs frais et motivés, une animation offensive supérieure mais un adversaire bordelais qui voudra se faire pardonner de son élimination de la Coupe de France. Les hommes de Philippe Hinschberger risquent de souffrir comme au match aller ou les protégés de Gourvennec avaient réussi à s’imposer à Saint-Symphorien (3-0, 6e journée).

Le groupe probable: Didillon et Kawashima; Balliu, Falette, Diagne, Bisevac, Assou-Ekotto, Signorino (Udol ?); Mandjeck, Doukouré, Philipps, Cohade, Lejeune, Mollet, Sarr (?), Hein; Diabaté, Nguette.

Le prono  de la rédaction. Les partenaires de Didillon savent que Bordeaux va vouloir offrir à leur public un succès en guise de pardon. Mais, les Messins ont les moyens de résister et de prendre un bon point. Notre pronostic : 0-0


Sur le même sujet

Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.