Changer d'édition

FC Metz: Cheick Doukouré: «A Saint-Etienne, il faudra bien négocier les premiers instants»
Sport 4 min. 10.03.2017 Cet article est archivé

FC Metz: Cheick Doukouré: «A Saint-Etienne, il faudra bien négocier les premiers instants»

Cheick Doukouré s'attend à une chaude réception dans le «Chaudron» stéphanois.

FC Metz: Cheick Doukouré: «A Saint-Etienne, il faudra bien négocier les premiers instants»

Cheick Doukouré s'attend à une chaude réception dans le «Chaudron» stéphanois.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 10.03.2017 Cet article est archivé

FC Metz: Cheick Doukouré: «A Saint-Etienne, il faudra bien négocier les premiers instants»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Cheick Doukouré (24 ans), le milieu de terrain du FC Metz, fait le point avant le déplacement de sa formation à Saint-Etienne (29e journée) ce dimanche (15h).

Cheick Doukouré (24 ans), le milieu de terrain du FC Metz, fait le point avant le déplacement de sa formation à Saint-Etienne (29e journée) ce dimanche (15h). Sa prestation devant Rennes, l’élimination du PSG en Ligue des champions, les deux points récupérés dans «l’affaire des pétards». La parole au capitaine grenat.

Propos recueillis par Hervé Kuc

  • Cheick, le PSG s’est fait étriller par Barcelone (6-1) en Ligue des champions. Qu’en pensez-vous?

Au regard du match aller (4-0), je pensais que le PSG allait être beaucoup plus tenace psychologiquement et plus conquérant. Cela prouve qu’un match n’est jamais joué d’avance. A 3 à 1 en faveur du Barça, je n’imaginais pas que le PSG allait craquer. Cela a été le sujet de discussion entre nous ce matin dans le vestiaire. N’importe qui peut encaisser un score lourd surtout si certains ingrédients ne sont pas présents. Le FC Metz a pris des raclées face à Monaco, Lyon ou le PSG et on sait qu’il faut veiller à tout, autrement on se retrouve fragilisés.

  • Abordons le sujet FC Metz. Avec du recul, comment analysez-vous votre prestation personnelle face à Rennes (1-1)?

J’ai essayé de jouer le plus simplement possible car face à ces équipes-là ce n’est jamais facile de tirer son épingle du jeu: elles possèdent des lignes serrées et défendent en avançant. Avec Fallou Diagne nous avons récupéré quelques ballons et tenté d’afficher une certaine solidité dans l’entrejeu. Attention, je n’ai pas dit que ma prestation avait été exceptionnelle, j’ai juste voulu participer aux efforts collectifs de mes coéquipiers.

  • Saint-Etienne, c’est ce dimanche (15h). Quels souvenirs conservez-vous de vos déplacements dans le «Chaudron»?

Sous les couleurs de Lorient (2011-2014), ma première fois à Geoffroy-Guichard  s’était déroulée dans une ambiance particulière: les supporters avaient poussé leur équipe et les Stéphanois avaient su être agressifs en affichant également une belle intensité dans le jeu. Une défaite au goût amer (1-2) car nous avions su faire face et égaliser. Avec Metz (saison 2014-2015, 0-1, Gradel) la défaite avait été au rendez-vous devant une équipe technique. Là, il va nous falloir bien négocier les premiers instants et ensuite les espaces devraient être ouverts. Caen qui vient de s’y imposer (1-0, 27e journée) est un bon exemple à suivre, cela doit nous donner des idées.

  • Comment appréciez-vous la récente arrivée de Cheick Diabaté (5 buts) à Metz?

Cheick Diabaté est un atout pour nous: il est capable de garder le ballon et de faire descendre le bloc adverse. Avec la rapidité de Sarr et de Nguette et la qualité technique de Jouffre et Cohade, le jeu de Cheick nous apporte beaucoup. C’est un joueur qui tirera toujours le groupe vers le haut au niveau mental car, après une défaite, il est capable, de par son moral et ses qualités humaines, de faire du bien à tous, de redonner de l’espoir. Sur le terrain, Cheick est dur sur les défenseurs adverses mais c’est un bon mec de vestiaire et il possède donc un bon compromis.

  • Votre formation vient de récupérer deux points dans l’affaire des pétards (Metz - Lyon). De quelle manière le groupe a-t-il accueilli cette bonne nouvelle?

Nous n’y pensions plus forcément et nous avons accueilli cette nouvelle avec plaisir bien évidemment mais cela ne doit pas nous endormir. Cela peut nous donner un surplus au niveau mental et nous aider à aborder les prochains matches avec plus de sérénité.

L’enjeu de la rencontre. Le FC Metz (15e, 31 points) s’en va défier Saint-Etienne (7e, 40 pts) sans Fallou Diagne suspendu mais avec une grande partie de ses forces vives. Repris de justesse par Rennes dernièrement (1-1), les hommes de Philippe Hinschberger savent que le «Chaudron» est un endroit où tout peut s’emballer. A l’aller, à Saint-Symphorien (0-0, 12e journée), avec une attaque inédite (Erding-Diallo), les partenaires de Jouffre avaient su être entreprenants (Saint-Etienne avait évolué à dix pendant une heure) sans pourtant trouver la faille. Là, la donne a changé et les Verts veulent rester dans la course à l’Europe.

Le groupe probable. Didillon et Kawashima; Balliu, Falette, Milan, Bisevac, Signorino, Rivierez; Mandjeck, Doukouré, Philipps?, Jouffre, Lejeune, Cohade, Sarr, Nguette; Erding, Diabaté, Vion?

Le «prono» de la rédaction. Les Messins vont avoir beaucoup de mal à contenir une équipe stéphanoise qui voudra éviter son récent faux pas à domicile devant les Caennais (0-1). Notre pronostic: 2 à 0 en faveur des Stéphanois.


Sur le même sujet

«Le FC Metz peut finir la saison dans les dix premiers»
Les Messins débutent leur parcours en Ligue 1 ce dimanche (15h) avec la réception de Monaco. Un sacré client pour un onze grenat pas verni par son début de calendrier. Vincent Hognon n'exclut pas d’utiliser Habib Diallo. Denis Balbir présente l'affiche.
«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»
Les Messins accueillent Lyon ce vendredi (20h45) avec un milieu de terrain à remodeler et la nécessité de s’imposer à Saint-Symphorien. Vincent Hognon et ses hommes aborderont ensuite une série de matchs décisifs pour leur survie en Ligue 1. Denis Balbir présente la partie.
TOPSHOT - Metz' Senegalese forward Ibrahima Niane (R) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bordeaux (FCGB) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 8, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Danijel Milicevic: «Le PSG va vouloir être revanchard face à nous»
Le FC Metz se rend au Parc des Princes ce samedi (17h) pour y affronter une équipe parisienne sonnée après son élimination face au Real de Madrid en Ligue des Champions. La formation messine tentera d’y faire bonne figure et comptera certainement sur Milicevic, et d’autres éléments d’expérience, pour y arriver.
Danijel Milicevic regrette la manière dont le FC Metz a géré ses trois dernières rencontres.