Changer d'édition

Fabio Marochi: «La concentration sera la clé de la reprise»
Sport 3 min. 07.03.2018 Cet article est archivé

Fabio Marochi: «La concentration sera la clé de la reprise»

Fabio Marochi, le président du Progrès, est confiant avant le match de reprise dans l'enceinte du Fola.

Fabio Marochi: «La concentration sera la clé de la reprise»

Fabio Marochi, le président du Progrès, est confiant avant le match de reprise dans l'enceinte du Fola.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 07.03.2018 Cet article est archivé

Fabio Marochi: «La concentration sera la clé de la reprise»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL

Deuxième du classement, le Progrès Niederkorn est fidèle au tableau de marche qu'il s'est fixé au début de la saison. Avant le rendez-vous au Fola, troisième, ce mercredi, le président Fabio Marochi fait le point et nous offre ses pronostics pour la 14e journée de BGL Ligue.

Président, êtes-vous aussi impatient que vos joueurs à l'idée de renouer avec la compétition?

Après plus de trois mois sans football, cela commence à manquer, pas seulement à titre personnel, mais tous les fans du football luxembourgeois attendent impatiemment la reprise du championnat.

Comment percevez-vous vos joueurs avant la reprise qui sera enfin effective ce mercredi?

Tous les joueurs qui évoluent en BGL Ligue sont assez professionnels pour savoir qu'ils doivent répondre présent quand on fait appel à eux. Nous avons travaillé d'arrache-pied et nous sommes prêts.

La trêve hivernale, qui a connu une prolongation forcée, a profité à certains clubs pour remettre des joueurs d'aplomb. Vous en avez aussi bénéficié...

Certainement, chez nous cela a joué en faveur d'éléments comme Olivier Thill, opéré d'une pubalgie, ou Adrien Ferino, qui n'était pas à 100% cet hiver.

Reprendre le championnat par un déplacement au Fola, est-ce optimal pour se remettre de suite dans le bain ou cela peut-il déjà être un match charnière pour la suite de la compétition?

Si l'on veut remporter un titre ou être européen, toutes les rencontres peuvent être qualifiées de matches charnières. Mais toutes les équipes sont logées à la même enseigne, quelle que soit la place qu'elles occupent au classement. Que ce soit devant l'US Esch, Dudelange ou le Fola, il faut faire le travail!

Quelle sera l'ambition du Progrès au stade Emile Mayrisch?

Ce sera forcément de repartir avec une victoire. Lorsqu'on occupe la deuxième place du classement, à un point derrière Dudelange, mais aussi à neuf unités devant le Fola, cela signifie que nous avons des ambitions et qu'il nous faut prendre les trois points.

Qu'est-ce qui fera la différence ce mercredi soir?

Les formations qui feront la différence lors des deux ou trois premiers matches de cette reprise seront les équipes qui seront concentrées à 200%. La concentration et les dispositions physiques seront les clés de la victoire... ou de la défaite. Nous disposons de 24 joueurs, et chacun sait que sa place est doublée, voire triplée, cela signifie qu'ils n'ont pas le choix, qu'il faut faire le job lors des entraînements et des matches. Personne n'a de place garantie et c'est bien entendu un des points essentiels si l'on veut jouer les premiers rôles. Si on ne possède pas 24 joueurs qui se valent, on peut oublier le titre ou une place européenne.

Pour vous, quel serait le scénario idéal de cette deuxième partie de saison?

Lors des treize premiers matches, nous avons comptabilisé dix victoires, un match nul et deux défaites. Il nous faudra faire mieux car l'équipe qui nous devance (le F91) possède un point de plus. Nous n'avons donc pas le droit à l'erreur si nous voulons être sacrés champions. Mais restons les pieds sur terre, l'objectif d'avant-saison était d'obtenir la troisième place avec 56 points. Donc, si nous prenons encore 25 unités, nous aurons déjà très très bien travaillé. Mais, il est certain que si nous avons l'occasion de décrocher un titre, il faudra y croire jusqu'au bout.

Par ce type de discours, vous préservez aussi votre groupe de la pression...

Nous avons certainement moins de pression que Dudelange. Nous connaissons nos objectifs, nous sommes là où il fallait être à la trêve hivernale. La pression arrivera sûrement dans les années à venir, mais pas avant 2019 ou 2020. Toutefois, si nous anticipons les résultats escomptés, nous n'allons pas dire non. 

Les pronos du président de Niederkorn pour la 14e journée de BGL Ligue

Mercredi à 19h30

Fola Esch - Progrès 1-2

FC Differdange 03 - Jeunesse 2-2

F91 Dudelange - US Mondorf 3-1

Racing - US Hostert 1-1

US Esch - RM Hamm Benfica 1-0

Mercredi à 20h

UNA Strassen - Victoria Rosport 2-0

Titus Pétange - FC Rodange 0-0



Sur le même sujet

La Jeunesse n'a pas laissé longtemps la troisième place de la BGL Ligue. Les Bianconeri ont bien géré leur déplacement à Rodange alors que Differdange a dû se contenter d'un point au Verlorenkost. Mondorf a accablé Rosport, Strassen en a profité.
David Soares congratulé par ses coéquipiers. La Jeunesse est lancée!
Idir Mokrani fait partie des recrues qui font le bonheur d'une formation du RM Hamm Benfica en pleine bourre actuellement. L'attaquant du Cents, avant le match au Fola, nous livre ses impressions et ses pronostics pour la douzième journée de BGL Ligue disputée ce dimanche.
Eddire Mokrani (FC RM Hamm Benfica - 9) / Fussball BGL Ligue Luxemburg, 10. Spieltag Saison 2017-2018 / 04.11.2017 / FC Progrès Niederkorn - FC RM Hamm Benfica / Stade Jos Haupert / Foto: Yann Hellers
Les atlas européens rangés au placard, place à la BGL Ligue dès ce vendredi. Favori à sa propre succession, Dudelange guette l'arrivée d'un troisième arbitre au côté du Fola et Differdange: le Progrès. Etat des lieux.
Passée l'euphorie de la montée, Achraf Drif et l'US Hostert sont plongés dans un autre bain. Celui de la survie!