Changer d'édition

Europa League: Le Fola tout près de l’exploit
Sport 1 4 min. 08.07.2016 Cet article est archivé

Europa League: Le Fola tout près de l’exploit

Sport 1 4 min. 08.07.2016 Cet article est archivé

Europa League: Le Fola tout près de l’exploit

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).

Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Par Thibaut Goetz

Le match.

Un seul changement dans le onze de départ par rapport au match aller, Ryan Klapp débute côté droit, Martino est lui sur le banc. Du côté d’Aberdeen, le numéro 10 McGinn est absent. Le Fola entre bien dans la partie, Bensi tente un lob astucieux face au portier des Dons légèrement avancé, c’est de peu au-dessus de la barre (2e). Hadji part ensuite à la limite du hors-jeu, se présente face au gardien mais sa frappe manque de puissance pour faire mouche (5e).

Les Ecossais évoluent en contre face à des locaux dominateurs dans la possession du ballon, Thomas Hym intervient une première fois sur une tentative de près de Stockley (20e). Bensi, après un bon travail de Klapp qui réalise une bonne première mi-temps, tente une demi-volée, son geste est parfaitement exécuté mais échoue au-dessus. Au moment idéal le Fola va enfin concrétiser. Lancé par Bensi dans le dos de la défense, Hadji ouvre le score d’une frappe puissante depuis le côté droit de la surface (1-0, 45e). A la mi-temps le Fola n’a donc plus qu’un but à marquer pour se qualifier!

Les locaux démarrent la seconde mi-temps comme il a terminé la première, à l’offensive. Bensi tente une frappe à 30 m des buts, bien enroulée elle oblige Lewis à une belle détente (50e). A l’heure de jeu la tension commence à monter d’un côté comme de l’autre. Les Dons sont peu entreprenants et se limitent à tirer de loin avec peu de réussite. McInness effectue son dernier changement et c’est Rooney un des bourreaux du match aller qui se place en attaque à la place de Stockley (63e).

Gerson Rodrigues fait lui son entrée à la place de Klapp resté au sol après un contact. Le public du stade Josy Barthel donne de la voix à l’entame du dernier quart d’heure, et Françoise d’une frappe à l’entrée de la surface heurte le montant gauche de Lewis (75e)!

Jeff Strasser abat sa dernière carte avec l’entrée de Lopes mais le Fola ne parvient pas à marquer ce deuxième but synonyme de qualification. Le coach eschois réclame au quatrième arbitre sept minutes de temps additionnel mais finalement l’officiel en donne trois. Pas suffisant pour les Eschois qui l’emportent 1-0, la qualification leur échappant de peu…

Après le décès de son papa, Thomas Hym a tenu à être sur la pelouse au côté de ses partenaires.
Après le décès de son papa, Thomas Hym a tenu à être sur la pelouse au côté de ses partenaires.
Photo: Ben Majerus

La note. 13/20

Première mi-temps rythmée et plaisante, le Fola maîtrise son sujet et se procure des occasions. Une deuxième période plus fermée, avec moins d’espaces pour manœuvrer de chaque côté mais un Fola qui n’a jamais renoncé.

Le fait du match

Une entame parfaite. Le Fola est tout de suite entré dans son match, mettant la pression sur les visiteurs. Bensi, Hadji et Klapp se sont signalés dès le début affichant d’emblée la volonté de ne rien céder.

L’homme du match

Stefano Bensi. Passeur décisif sur le but d’Hadji, l’international a encore réalisé une belle performance. Sa vision du jeu et ses déplacements sur le front de l’attaque ont déstabilisé la défense des Dons. Sa frappe superbe aurait même pu offrir la qualification aux siens.

Jeff Strasser: "Je suis fier de mon équipe qui a dominé le vice-champion d'Ecosse pendant 90 minutes. Aberdeen n'a eu qu'une seule occasion. Ils ont dû s'adapter car c'est le Fola qui a fait le jeu. Mes joueurs sont très tristes, et quand on repense au premier match, sans ces 7 minutes d'arrêts de jeu, on serait au deuxième tour. J'ai dit à mes joueurs qu'ils devaient être fiers. C'est bon pour la confiance avant de reprendre la BGL".

Fola - Aberdeen 1-0

Stade Josy-Barthel, pelouse en bon état, arbitrage de M.Nilsen (NOR) assisté de MM.Gronevik et Ytterland. 1.789 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.

Le but: Hadji (1-0, 45e).

Corners : (3+3) pour le Fola, (2+1) pour Aberdeen.

Cartons jaunes : aucun pour le Fola, Flood (63e, faute sur Klapp), Rooney (83e simulation) à Aberdeen.

CS FOLA: Hym; Laterza, Bernard, Klein (cap.), Kirch; Klapp (72e Rodrigues), Muharemovic (87e Lopes), Dallevedove, Françoise (78e Camerling); Bensi; Hadji.

Joueurs non utilisés: Martino, Sacras, Bechtold, Cabral.

Entraîneur: Jeff Strasser

ABERDEEN: Lewis; Logan, Taylor, Considine, Shinnie; Jack (cap.), O’Connor (46e Reynolds); Pawlett (46e Flood), McLean, Hayes; Stockley (63e Rooney).

Joueurs non utilisés: Shankland, Alexander, Smith, Whright.

Entraîneur: Derek McInness.


Sur le même sujet