Changer d'édition

Europa League: Differdange s'offre le scalp du FC Utrecht
"Philou" Lebresne jubile. Differdange vient d'écrire la plus belle page de sa courte histoire!

Europa League: Differdange s'offre le scalp du FC Utrecht

(Photo: Ruud Voest)
"Philou" Lebresne jubile. Differdange vient d'écrire la plus belle page de sa courte histoire!
Sport 26.07.2013

Europa League: Differdange s'offre le scalp du FC Utrecht

Les Differdangeois ont signé un véritable exploit ce jeudi soir. Auteur d'un match nul 3-3, les joueurs de Michel Le Flochmoan se sont qualifiés pour le 3e tour de l'Europa League où ils affronteront les Norvégiens de Tromsö.

Les Differdangeois signaient une entrée en matière tonitruante. Après le traditionnel round d'observation, les hommes de Michel Le Flochmoan ouvraient le score après 26 minutes grâce à Er Rafik. Sur un corner de Rodrigues, Bastos a, à son tour, adressé un centre dévié qu'Er Rafik propulsait de la tête dans les filets de Ruiter.

Quelques minutes plus tard, Bastos avait même la balle de 0-2 au bout du pied. Mais à l'approche de la mi-temps, les Néerlandais mettaient la pression sur la défense differdangeoise. Juste avant le repos, Mulenga profitait d'une mauvaise approximation de Weber pour égaliser (45e).

A 1-1  au repos, Differdange pouvait encore croire en ses chances de qualification. Mais les joueurs luxembourgeois connaissaient un quart d'heure de reprise catastrophique. A la 49e minute, Mulenga s'offrait un doublé. Le Zambien récupérait un ballon sur la gauche et enroulait son pied droit pour tromper Werner (49e).

Le match avait changé. Cinq minutes plus tard, Mulenga mettait à profit le service de Van der Gun pour signer le 3-1 (54e). On pensait les Differdangeois KO mais ces derniers relevaient peu à peu la tête.

Après un raid de Bastos, Er Rafik était accroché dans la surface de réparation. Le penalty était transformé par Franzoni (64e). Differdange insistait, la frappe de Bishevac trouvait même le cadre des buts de Ruiter.

Le match prenait une tout autre tournure. Alors que Caron venait de manquer une balle d'égalisation, la frappe de Bastos était victorieuse (3-3, 72e). Differdange ne lâchait plus rien. L'aventure européenne va se poursuivre pour le club du président Bei.


Sur le même sujet

Jean-Philippe Caillet: "Une énorme mentalité"
Jean-Philippe Caillet a toujours été convaincu que la qualification était à la portée des Differdangeois malgré les trois buts encaissés coup sur coup. Il loue la mentalité exemplaire du groupe!