Euro de tennis de table

Les quarts de finale s'éloignent pour les Luxembourgeoises

Danielle Konsbruck a sorti une très belle prestation pour permettre aux Luxembourgeoises d'espérer. Mais seulement d'espérer.
Danielle Konsbruck a sorti une très belle prestation pour permettre aux Luxembourgeoises d'espérer. Mais seulement d'espérer.
Photo: Fernand Konnen

Battues 1-3 en soirée par les Pays-Bas, les pongistes luxembourgeoises devront forcer l'exploit contre les Roumaines ce jeudi pour s'ouvrir les portes des quarts de finale. Mission compliquée.

Par Christophe Nadin

On cherche des raisons d'y croire encore, mais il faut soulever le tapis de La Coque et gratter encore et encore pour se persuader que les filles de la FLTT peuvent accéder aux quarts de finale du Championnat d'Europe par équipes.

La défaite infligée par les Pays-Bas a jeté un froid sur les hauteurs du Kirchberg quelques heures après l'exploit du matin face à la République tchèque (3-2) qui ouvrait le champ des possibilités.

Il faudra donc battre ce jeudi des Roumaines déjà qualifiées pour espérer figurer au casting des seize meilleures nations du Vieux Continent. Ou alors compter sur un improbable alignement des planètes et se lancer dans des comptes d'apothicaire qui ne donnent qu'une chance minime au Club Luxembourg.

Mais comment en est-on arrivé là? De Nutte n'est pas parvenue à rééditer son exploit du matin face à Eerland à qui elle rendait une petite trentaine de places au classement européen. La Luxembourgeoise a pourtant tenu en respect son adversaire pendant deux manches avant de sauver trois balles de match dans la quatrième mais la droitière néerlandaise et son jeu très complet grimpaient la première marche qui allait conduire les Bataves au succès.

L'opération «rachat» ne passait pas par Ni, battue au bout du suspense par Li. Elles sont rares les filles qui jouent la défense à terrasser l'Ettelbruckoise mais Li en fait partie. Et ce n'est pas la première fois. Ni a pourtant mené 7-4 dans la belle avant de perdre pied.

La belle surprise de la soirée venait de la raquette de Konsbruck qui offrait un récital face à Vermaas pour relancer son équipe. Et De Nutte allait s'engouffrer dans la brèche pour faire douter Li en menant deux manches à rien. L'expérience de la Néerlandaise allait lui permettre de se sortir du guêpier luxembourgeois au bout d'un âpre duel.

Le Luxembourg aura un nuit pour digérer ce revers et se remettre sur les bons rails.

Luxembourg - Pays-Bas 1-3

De Nutte (57) - Eerland (30) 1-3 (-6, 9, -6, -10)

Ni (28) - Li (23) 2-3 (8, -1, -6, 9, -8)

Konsbruck (132) - Vermaas (103) 3-2 (8, -6, -10, 11, 5)

De Nutte - Li 2-3 (8, 9, -6, -3, -3)