Changer d'édition

Les Anglais favoris sur la pelouse de Wembley
Sport 3 min. 07.07.2021
Euro 2020

Les Anglais favoris sur la pelouse de Wembley

Le défenseur Harry Maguire (à gauche) a été un des éléments moteur de la sélection anglaise dans cet Euro.
Euro 2020

Les Anglais favoris sur la pelouse de Wembley

Le défenseur Harry Maguire (à gauche) a été un des éléments moteur de la sélection anglaise dans cet Euro.
Photo : AFP
Sport 3 min. 07.07.2021
Euro 2020

Les Anglais favoris sur la pelouse de Wembley

Attisés par plus de 50.000 supporters, les "Three Lions" brûlent d'affronter la surprenante équipe du Danemark ce mercredi soir à Londres. Mais, à partir de 21h, la dernière place en finale se jouera face à des Danois aussi inattendus à ce niveau qu'efficaces.

(AFP) - L'Italie, c'est fait. La «Nazionale» a sa place pour l'ultime match d'un Euro 2020 qui aura vu chuter un à un les ténors du foot européen. Et l'Angleterre peut se prendre à rêver de jouer la Squadra azzura dimanche. Pour cela, après un demi-siècle sans titre, la sélection des «Three Lions» mise sur sa défense de fer, ses feux follets offensifs et son public bouillant pour se rapprocher un peu plus du trône et garnir une armoire à trophées qui prend la poussière depuis la Coupe du monde 1966.


TOPSHOT - Italy's midfielder Jorginho (C) celebrates with teammates after scoring in a penalty shootout and winning the UEFA EURO 2020 semi-final football match between Italy and Spain at Wembley Stadium in London on July 6, 2021. (Photo by Carl Recine / POOL / AFP)
Jorginho envoie l'Italie en finale
La Squadra azzura a gagné son billet pour l'ultime rencontre de la compétition, mardi soir. L'Espagne aura su se montrer un adversaire redoutable, mais l'équipe de Mancini a pris le dessus aux tirs au but.

Il faudra dompter le collectif danois, en premier lieu, mais aussi appréhender la charge émotionnelle qui pèsera sur les épaules de Kyle Walker, Harry Maguire, Raheem Sterling et compagnie.

«Quand on est Anglais et qu'on joue un match dans un tournoi majeur, on a toujours une grosse pression. Avant l'Allemagne (2-0 en huitièmes de finale, NDLR) on avait parlé de ça, mais on s'en est bien sortis. Contre l'Ukraine (4-0 en quarts) aussi», a évacué le capitaine Harry Kane, auteur de trois buts durant ces deux matches couperets.

A en croire le sélectionneur anglais, les jambes tremblantes et les noeuds au cerveau seraient plutôt à chercher du côté du Danemark, petit pays nordique de moins de six millions d'habitants qui avait déjà créé la surprise, en 1992, en montant sur le toit de l'Europe au nez et à la barbe des favoris.

«La pression, elle est ce qu'on la laisse être. Pour nous, c'est plus motivant d'avoir un défi. Si on était un pays avec cinq titres, ce serait différent, mais ce n'est pas le cas. Le Danemark, lui, a déjà gagné un Euro, peut-être qu'ils auront plus la pression de le refaire», a glissé le sélectionneur anglais Gareth Southgate.

Ses joueurs se rêvent en successeurs de Gordon Banks, Bobby Charlton et Geoff Hurst, les héros du Mondial-1966 remporté à Wembley. Mais il faudra déjà contourner l'écueil des demi-finales sur lequel leurs aînés ont depuis buté en Coupe du monde (1990 et 2018), à l'Euro (1968 et 1996) ou en Ligue des nations (2019).

Le Danois Kasper Dolberg aura fort à faire ce soir face à des Anglais impatients de remporter un titre "à la maison".
Le Danois Kasper Dolberg aura fort à faire ce soir face à des Anglais impatients de remporter un titre "à la maison".
Photo : AFP

Or, les Danois arrivent avec un appétit féroce et un collectif bien rodé, malgré les coups durs encaissés lors d'un début de compétition cauchemardesque.

Touché par le malaise cardiaque de leur meneur Christian Eriksen en plein match, coulé par deux défaites initiales contre la Finlande et le Belgique, le Petit Poucet scandinave a ensuite semé du rêve par sa résilience et sa qualité de jeu. Et il compte bien enfiler de nouveau ses bottes de sept lieues pour dévorer l'ogre anglais.

«Nous croyons vraiment que ce sera dur pour l'Angleterre de nous battre. Nous venons pour gagner», s'est avancé le coach Kasper Hjulmand. Devant, le technicien aura l'embarras du choix entre Yussuf Poulsen et Kasper Dolberg. Les créatifs Joakim Maehle et Mikkel Damsgaard seront là pour alimenter l'heureux élu en bons ballons, tandis que la cage sera gardée par le gardien Kasper Schmeichel et la défense dirigée par le capitaine Simon Kjaer.


Sur le même sujet

L'Angleterre sera bien en finale de "son" Euro! Privés de trophée depuis un demi-siècle, les Anglais ont écarté de courageux Danois (2-1 après prolongation) en demi-finale sur la pelouse de Wembley.
England's forward Harry Kane celebrates after winning the UEFA EURO 2020 semi-final football match between England and Denmark at Wembley Stadium in London on July 7, 2021. (Photo by Frank Augstein / POOL / AFP)
Reconquête ou rêve brisé ? Inattendues à ce stade de la compétition, les sélections "Azzura" et "Roja" opposeront leur fraîcheur et leur style de jeu décomplexé ce mardi soir sur la pelouse de Wembley.
Italy's forward Lorenzo Insigne runs during the UEFA EURO 2020 round of 16 football match between Italy and Austria at Wembley Stadium in London on June 26, 2021. (Photo by Catherine Ivill / POOL / AFP)
L'Angleterre ne pouvait pas rater ça: Harry Kane et les siens seront bien au rendez-vous du dernier carré de l'Euro, programmé à Londres dans leur stade de Wembley. Les Danois qui ont pris le dessus sur les Tchèques aussi.
TOPSHOT - England's midfielder Jordan Henderson celebrates scoring the team's fourth goal during the UEFA EURO 2020 quarter-final football match between Ukraine and England at the Olympic Stadium in Rome on July 3, 2021. (Photo by Ettore Ferrari / POOL / AFP)
Séduisante, rapide et décomplexée, la "Nazionale" a frappé fort en écœurant la défense de la Belgique (2-1), vendredi à Munich. Le onze de Roberto Mancini rejoindra l'Espagne en demi-finale de l'Euro.
Belgium fans react to their team's defeat after the UEFA EURO 2020 quarter-final football match between Belgium and Italy at the Allianz Arena in Munich on July 2, 2021. (Photo by Matthias Hangst / POOL / AFP)
La Suède a mis du temps à plier mais a finalement rompu en toute fin de rencontre face à l'Ukraine en huitième de finale d'un tournoi européen qui vient de replacer l'Angleterre dans le camp des favoris.
Ukraine's defender Oleksandr Zinchenko celebrates at the end of the UEFA EURO 2020 round of 16 football match between Sweden and Ukraine at Hampden Park in Glasgow on June 29, 2021. (Photo by Paul ELLIS / POOL / AFP)
Si «Mannschaft» et «Three Lions» n'ont pas convaincu depuis le début de la compétition, leurs retrouvailles ce mardi (18h) pourraient permettre à l'un des onze de retrouver un peu de crédibilité aux yeux de ses futurs adversaires.
Germany's forward Thomas Mueller, defender Lukas Klostermann run with an assistant coach run during an individual training as part of an MD-1 training session at the team's base at the Adi Dassler stadium in Herzogenaurach, Germany, on June 22, 2021, on the eve of their UEFA EURO 2020 Group F football match against Hungary. (Photo by Christof STACHE / AFP)