Changer d'édition

Euro 2020: la Squadra déroule, la Roja petit bras, Karapetian impuissant
Sport 5 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

Euro 2020: la Squadra déroule, la Roja petit bras, Karapetian impuissant

Alvaro Morata (n°7) a signé un doublé pour la Roja à Malte

Euro 2020: la Squadra déroule, la Roja petit bras, Karapetian impuissant

Alvaro Morata (n°7) a signé un doublé pour la Roja à Malte
Photo: AFP
Sport 5 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

Euro 2020: la Squadra déroule, la Roja petit bras, Karapetian impuissant

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Du grand spectacle et des buts à Bâle et à Oslo

Dans le groupe J, l'Italie n'a fait qu'une bouchée du pauvre Liechtenstein (6-0), tandis qu'Alvaro Morata a signé un doublé pour l'Espagne, victorieuse (2-0) à Malte dans le groupe F. Enfin, Aleksandre Karapetian a joué une demi-heure avec l'Arménie, battue à domicile (0-2) par la Finlande.

Ce mardi marquait la deuxième journée des qualifications pour l'Euro 2020 dans les groupes D, F et J, soit huit matches.

Groupe D: spectacle total à Bâle

Le Danemark faisait son entrée dans ces éliminatoires avec, d'emblée, un déplacement extrêmement délicat au Parc Saint-Jacques de Bâle contre la Suisse. L'équipe de Äge Hareide a signé un retour absolument époustouflant après la... 84e minute. La Nati a mené la majorité des débats à sa guise, prenant une avance de trois buts à un quart d'heure de la fin, grâce au milieu de terrain de l'Atalanta Bergame Remo Freuler (1-0, 19e), au Gunner d'Arsenal Granit Xhaka (2-0, 66e) et à l'attaquant de Schalke 04 Breel Embolo (3-0, 76e). C'est alors que la machine danoise s'est mise en route: Mathias Jörgensen  (3-1, 84e) et Christian Gytkjaer (3-2, 88e) ont amorcé la pompe, tandis qu'Henrik Dalsgaard a égalisé dans le temps additionnel (3-3, 90 + 3).

Le Suisse Steven Zuber (à dr., en rouge) tente d'éviter le Danois Yussuf Poulsen
Le Suisse Steven Zuber (à dr., en rouge) tente d'éviter le Danois Yussuf Poulsen
Photo: AFP

En recevant la Géorgie dans son Aviva Stadium de Dublin, l'Irlande avait l'opportunité de confirmer son mince succès (0-1) de samedi à Gibraltar. Et l'équipe de Mick McCarthy n'a pas laissé passer l'aubaine. Le médian d'Aston Villa, Conor Hourihane a signé la seule réalisation du match pour les Verts (1-0, 36e). Un petit but à nouveau, pour trois points ô combien importants à l'arrivée.

Les résultats

Suisse - Danemark 3-3

Irlande - Géorgie 1-0

Groupe F: la Suède et la Norvège dos à dos, la Roumanie tranquille

Il aura fallu passer le cap de la demi-heure de jeu pour voir l'Espagne faire plier... une très coriace équipe de Malte. Alvaro Morata (0-1, 31e) a lancé la Roja sur les rails du succès. L'attaquant de l'Atletico Madrid a même signé le doublé à un gros quart d'heure de la fin (0-2, 73e).

Le derby fratricide scandinave opposant la Norvège à la Suède a accouché d'un partage de... frères hyper-spectaculaire. La Norvège du... Suédois Lars Lagerbäck a d'abord pris les devants, via Björn Johnsen, en première mi-temps (1-0, 41e), et l'attaquant de Bournemouth Joshua King, après le repos (2-0, 59e). C'est alors que les visiteurs ont sorti une dernière demi-heure de feu: Viktor Claesson (2-1, 70e) a réduit la marque et le joueur de Mayence Robin Quaison a bien cru offrir la victoire à la Suède grâce à un doublé en toute fin de match (2-2, 88e; 2-3, 90 +1)! C'était sans compter sur Ola Kamara qui arrachait in extremis le point du match nul pour la Norvège à la... 97e minute (3-3).

Un duel aérien à trois à Oslo, entre le Norvégien Björn Johnsen (en rouge et bleu) et les Suédois Filip Helander (n°3) et Andreas Granqvist
Un duel aérien à trois à Oslo, entre le Norvégien Björn Johnsen (en rouge et bleu) et les Suédois Filip Helander (n°3) et Andreas Granqvist
Photo: AFP

Battue samedi en Suède, la Roumanie a logiquement pris la mesure des Féroé, déjà battues (1-2) à Malte samedi. A Cluj, les joueurs de Cosmin Contra ont fait la différence en l'espace de sept minutes autour de la demi-heure, avec des buts signés Ciprian Deac (1-0, 26e) et deux de Claudiu Keseru (2-0, 29e et 3-0, 33e). La réduction du score de Viljormur Davidsen sur penalty relève de l'anecdote (3-1, 40e s.p.), surtout que George Puscas (4-1, 63e) a redonné une avance de trois buts aux Tricolorii en seconde période.

Les résultats

Roumanie - Îles Féroé 4-1

Norvège - Suède 3-3

Malte - Espagne 0-2

Groupe J: la Bosnie laisse filer deux points, une demi-heure pour Karapetian

A Parme le milieu de terrain de Sassuolo Stefano Sensi a débloqué la situation de la tête pour la Squadra Azzurra contre le Liechtenstein à la 17e minute. Ensuite, le Parisien Marco Verratti (2-0, 32e), l'attaquant vétéran de la Sampdoria de Gênes Fabio Quagliarella (3-0, 34e et 4-0, 45 + 3, les... deux fois sur penalty), le jeune prodige de la Juventus Turin Moise Kean (5-0, 70e) et l'avant-centre de Cagliari Leonardo Pavoletti (6-0, 76e) ont généreusement alimenté le tableau-marquoir du stade Ennio Tardini dans un débat forcément à sens unique.

A 36 ans et 54 jours, Fabio Quagliarella est devenu le buteur le plus âgé de l'histoire de la Squadra Azzurra
A 36 ans et 54 jours, Fabio Quagliarella est devenu le buteur le plus âgé de l'histoire de la Squadra Azzurra
Photo: AFP

A domicile, la Bosnie a laissé filer deux unités précieuses. Après avoir dominé l'Arménie à Sarajevo, les hommes de Robert Prosinecki se sont fait rejoindre au score par la Grèce à Zenica. Grâce à deux buts rapides d'Edin Visca (1-0, 10e) et de Miralem Pjanic (2-0, 15e), les Bosniens se sont crus sur le velours. C'était sans compter sur le retour des Hellènes en seconde période, avec d'abord la réduction du score de Konstantinos Fortounis sur penalty peu après l'heure de jeu (2-1, 64e s.p.), puis l'égalisation de Dimitrios Kovolos en fin de match (2-2, 85e).

Enfin, à Yerevan, où l'Arménie accueillait la Finlande, deux nations battues lors de leur entrée en matière dans le groupe J, le sélectionneur local, Armen Gyulbudaghyants décide de laisser Aleksandre Karapatian (5 sélections, 2 buts) sur le banc pour entamer les hostilités. Le buteur du Progrès était pourtant titulaire samedi lors du déplacement en Bosnie (défaite 1-2).

Alors que l'Arménie est menée 0-1 (but de Fredrik Jensen, 14e), Gyulbudaghyants se résout à injecter du sang frais à son équipe en seconde période, et Karapetian relaie Norberto Briasco-Balekyian à la 59e minute. L'équipe locale jette toutes ses forces dans la bataille, mais c'est l'attaquant de l'Admira Wacker, Pyry Soiri qui double la marque en faveur des Finlandais (0-2, 78e).

Aleksandre Karapetian (en rouge, n°20) est bien seul au milieu d'une forêt de joueurs finlandais pour tenter de gêner le gardien Lucas Hradecky
Aleksandre Karapetian (en rouge, n°20) est bien seul au milieu d'une forêt de joueurs finlandais pour tenter de gêner le gardien Lucas Hradecky
Photo: AFP

Les résultats

Arménie - Finlande 0-2

Italie - Liechtenstein 6-0

Bosnie - Grèce 2-2



Sur le même sujet

Le PSG, Manchester City et le Bayern poursuivent leur sans-faute et se rapprochent des huitièmes de finale alors que le Real Madrid et Tottenham ont signé leur premier succès lors de la 3e journée de la Ligue des champions.
Real Madrid's German midfielder Toni Kroos (R) celebrates with Real Madrid's Brazilian defender Marcelo (L) after he scored a goal during the UEFA Champions League group A football match between Galatasaray and Real Madrid on October 22, 2019 at the Ali Sami Yen Spor Kompleksi in Istanbul. (Photo by OZAN KOSE / AFP)
Dans la Ligue A, le Portugal a dominé l'Italie par le plus petit écart (1-0) à l'Estadio da Luz à Lisbonne. En Ligue B, la Suède s'est fait renverser (2-3) à domicile par la Turquie après avoir pourtant mené 2-0. La Serbie et la Roumanie se sont quittées dos à dos (2-2) dans la Ligue C.
Italian goalkeeper Gianluigi Donnarumma (L) vies with Portuguese forward Andre Silva during the UEFA Nations League football match between Portugal and Italy at the Luz stadium in Lisbon on September 10, 2018. (Photo by Francisco LEONG / AFP)
Barrages retour de la Ligue des champions
Naples, qui a répété son succès du match aller (2-0) contre Nice, le FC Séville, l'Olympiakos, le Celtic Glasgow et Maribor ont composté leur ticket pour les poules de la Ligue des champions, dont le tirage au sort sera effectué jeudi (18h) à Monaco. Suite et fin des matches de barrage ce mercredi, avec cinq nouvelles rencontres au menu.
Napoli's Spanish striker Jose Maria Callejon celebrates after scoring a goal during the UEFA Champions League play-off football match between Nice and Napoli at the Allianz Riviera stadium in Nice, southeastern France, on August 22, 2017. / AFP PHOTO / VALERY HACHE
Olivier Cincanelli (Belvaux) avait gardé quelques joueurs au frais, Yannick Leroy (Kayl/tétange) a lui eu chaud sur le banc en fin de match. Gilles Rodenbour (Schifflange) est sur un nuage. Tout le contraire de Patrick Leogrande (Mersch).
Olivier Ciancanelli
8es de finale retour de l'Europa League
Disputés ce jeudi soir, les 8es de finale retour de l'Europa League ont scellé les qualifications, entre autres, de Manchester United, Lyon, Schalke 04, Anderlecht, Besiktas et l'Ajax Amsterdam pour les quarts de finale. L'AS Rome, Mönchengladbach et l'Olympiakos restent eux sur le carreau.
Lyon's forward from France Maxwel Cornet (L) vies with Roma midfielder from Belgium Radja Nainggolan during the Europa League Round of 16 return football match Roma vs Lyon at the Olympic Stadium in Rome on March 16, 2017.  / AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE