Changer d'édition

Choc des géants et choc des extrêmes
Sport 3 min. 27.06.2016 Cet article est archivé
Euro 2016

Choc des géants et choc des extrêmes

Chiellini, Bonucci et Barzagli attendent les Espagnols de pied ferme
Euro 2016

Choc des géants et choc des extrêmes

Chiellini, Bonucci et Barzagli attendent les Espagnols de pied ferme
Photo: AFP
Sport 3 min. 27.06.2016 Cet article est archivé
Euro 2016

Choc des géants et choc des extrêmes

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le remake très attendu de la finale de 2012, Italie-Espagne (18h), et le choc des extrêmes entre l'Angleterre et la petite Islande (21h) referment lundi les 8e de finale de l'Euro-2016, à trois jours du début des quarts.

(AFP) - Le remake très attendu de la finale de 2012, Italie-Espagne (18h), et le choc des extrêmes entre l'Angleterre et la petite Islande (21h) referment lundi les 8e de finale de l'Euro-2016, à trois jours du début des quarts.

Italie-Espagne, la revanche

C'est un sommet que l'on aurait pu voir en finale de cet Euro 2016, tant l'Espagne, double tenante du titre, et l'Italie ont impressionné lors de leur deux premiers matches de groupes: la Roja par son jeu de passe si bien rodé et enfin retrouvé, et les Azzurri par leur réalisme classique.

Seulement, les deux prétendants au trophée ont raté les ultimes minutes de leur dernière sortie. Sans conséquence pour les hommes d'Antonio Conte, battus par l'Eire (1-0) dans le "money time", qui étaient déjà assurés de finir en tête de leur groupe E. En revanche, le revers concédé par l'Espagne contre la Croatie (2-1) a eu pour conséquence de la faire basculer dans la moitié de tableau la plus relevée de la compétition.

Et d'offrir à l'Italie la possibilité d'une revanche, quatre ans après le sévère 4-0 que lui a infligé l'Espagne en finale de l'Euro-2012.

"J'aimerais bien que cela se passe comme lors de cette finale mais il est clair que ce ne sera pas le cas", a prédit le milieu de terrain espagnol Jordi Alba.

Ce choc sera aussi l'affrontement de la "MSN" ibérique en attaque (Morata-Silva-Nolito), face au roc de la "BBC" turinoise en défense (Barzagli-Bonucci-Chiellini).

Sur les bancs aussi, l'enjeu sera de taille, puisque l'un des deux sélectionneurs s'arrêtera après le match à Saint-Denis. Conte prendra les rênes de Chelsea après l'Euro et laissera le poste de sélectionneur de la Nazionale à Giampietro Ventura. L'Espagnol Vicente Del Bosque, lui, a laissé entendre que la campagne de France serait son ultime compétition.

Angleterre-Islande, si loin, si proche

D'un côté, une équipe qui participe pour la 9e fois à un Championnat d'Europe, avec pour meilleures performances une 3e place en 1968 et une demi-finale à domicile en 1996. De l'autre, une petite nation de 330.000 habitants, qui découvre les joutes du haut niveau européen. L'Angleterre et l'Islande, qui s'affrontent pour un ticket en quart de finale de l'Euro, n'ont de commun que leur insularité.

Au regard des palmarès, le match paraît totalement déséquilibré, mais les prestations des Islandais, certes dans l'un des groupes les plus faibles de cet Euro, rééquilibrent un peu les débats.

L'Islande a terminé deuxième de son groupe, avec une victoire contre l'Autriche (2-1) et deux matches nuls contre la Hongrie (1-1) et le Portugal (1-1) de Cristiano Ronaldo.

Quatre buts marqués, c'est un de plus que les Anglais, invaincus lors de leurs matches de groupes contre la Russie (1-1), le pays de Galles (2-1) et la Slovaquie (0-0), mais tellement inefficaces pour trouver les filets adverses.

La pléthore de buteurs dont dispose le sélectionneur Roy Hodgson, avec Jamie Vardy, Harry Kane, Daniel Sturridge et l'inusable Wayne Rooney, a eu du mal à concrétiser les occasions jusqu'à présent.

"Quelqu'un va bientôt payer (la domination anglaise), un jour les buts viendront", a prédit Hodgson après le nul contre la Slovaquie. Il espère que cela commence dès lundi, alors que son avenir à la tête des Trois Lions est lié au résultat des Anglais à l'Euro.


Sur le même sujet

Reconquête ou rêve brisé ? Inattendues à ce stade de la compétition, les sélections "Azzura" et "Roja" opposeront leur fraîcheur et leur style de jeu décomplexé ce mardi soir sur la pelouse de Wembley.
Italy's forward Lorenzo Insigne runs during the UEFA EURO 2020 round of 16 football match between Italy and Austria at Wembley Stadium in London on June 26, 2021. (Photo by Catherine Ivill / POOL / AFP)
L'Angleterre ne pouvait pas rater ça: Harry Kane et les siens seront bien au rendez-vous du dernier carré de l'Euro, programmé à Londres dans leur stade de Wembley. Les Danois qui ont pris le dessus sur les Tchèques aussi.
TOPSHOT - England's midfielder Jordan Henderson celebrates scoring the team's fourth goal during the UEFA EURO 2020 quarter-final football match between Ukraine and England at the Olympic Stadium in Rome on July 3, 2021. (Photo by Ettore Ferrari / POOL / AFP)
La Suède a mis du temps à plier mais a finalement rompu en toute fin de rencontre face à l'Ukraine en huitième de finale d'un tournoi européen qui vient de replacer l'Angleterre dans le camp des favoris.
Ukraine's defender Oleksandr Zinchenko celebrates at the end of the UEFA EURO 2020 round of 16 football match between Sweden and Ukraine at Hampden Park in Glasgow on June 29, 2021. (Photo by Paul ELLIS / POOL / AFP)
Si «Mannschaft» et «Three Lions» n'ont pas convaincu depuis le début de la compétition, leurs retrouvailles ce mardi (18h) pourraient permettre à l'un des onze de retrouver un peu de crédibilité aux yeux de ses futurs adversaires.
Germany's forward Thomas Mueller, defender Lukas Klostermann run with an assistant coach run during an individual training as part of an MD-1 training session at the team's base at the Adi Dassler stadium in Herzogenaurach, Germany, on June 22, 2021, on the eve of their UEFA EURO 2020 Group F football match against Hungary. (Photo by Christof STACHE / AFP)
Tenu en échec par la Serbie, lundi soir à Lisbonne (1-1), le Portugal n'a toujours pas gagné dans le Groupe B et il est même devancé par le Luxembourg qui a été tout proche d'accrocher un point à l'Ukraine (1-2). La France et l'Angleterre ont enregistré un deuxième succès.
Bernardo Silva, ici à la lutte avec Nemanja Maksimovic, et les Portugais n'ont pas profité des deux matches joués à domicile.
Trois mois après s'être affrontées en 8e de finale de l'Euro, l'Italie et l'Espagne se retrouvent ce jeudi à Turin pour un choc crucial sur la route du Mondial2018.
Andres Iniesta est de retour avec la Roja. Les Espagnols sont bien décidés à prendre leur revanche sur l'Italie, victorieuse en 8es de finale de l'Euro 2016.