Changer d'édition

Etzella distance un concurrent direct pour le maintien
Sport 5 min. 01.09.2018 Cet article est archivé

Etzella distance un concurrent direct pour le maintien

Jader Soares et Sven Kalisa savourent un court instant après l'ouverture du score.

Etzella distance un concurrent direct pour le maintien

Jader Soares et Sven Kalisa savourent un court instant après l'ouverture du score.
Photo: Yann Hellers
Sport 5 min. 01.09.2018 Cet article est archivé

Etzella distance un concurrent direct pour le maintien

Dans une rencontre qui s’annonçait équilibrée, Etzella n’a fait qu’une bouchée de son concurrent, le FC Victoria Rosport. Dominant de la première à la dernière minute, le club nordiste s’est adjugé trois points très importants dans l’optique du maintien.

Par Andy Foyen

Le match. Le FC Victoria Rosport et Etzella ne se sont pas quittés depuis le début de la saison. Neuvièmes ex aequo avec quatre points sur douze possibles, ces deux équipes ont toutes les deux commencé la saison avec un prometteur quatre points sur six avant de connaître deux revers d’affilée. Ces deux équipes sont engagées dans la lutte pour le maintien. S’ils ne sont pas sur les chaises à bascule pour le moment, cela risque pourtant de changer rapidement, puisque Dudelange et le Fola occupent en ce moment les positions douze et treize.

Ce match était l’occasion rêvée pour distancer un concurrent direct. Le match démarrait tambour battant. Après seulement trois minutes de jeu, Rosport aurait pu ouvrir le score. Lascak recevait un caviar de Fisch mais butait, de la tête, sur un excellent Barrela, suppléant de Grub. C’était pourtant Etzella la meilleure des deux équipes dans ce début de match. Souvent prise de vitesse, la défense du Victoria souffrait, à l’image d’un tir de Holtz contré de justesse (douzième minute) et de la reprise un peu trop croisée de Pimentel sur le corner consécutif. La première occasion cinq étoiles survenait à la 26e, lorsque Holtz faisait sauter pour Kadrija, dont la volée est venue secouer la transversale de Bürger. Le Victoria a eu chaud!

Les minutes s’égrènent et le Victoria Rosport est de plus en plus acculé en défense. Ce n’est pas par hasard que suite à un corner, Kalisa, d’une frappe déviée, débloquait le compteur des visiteurs (0-1 à la 34e). Ettelbruck n’est pas décidé à lever le pied de l’accélérateur. Arnold, seulement deux minutes après l’ouverture du score, avait l’occasion de doubler la mise, mais c’était sans compter sur un réflexe inouï de Bürger. Ce n’était que partie remise, puisque Pimentel, lancé sur le flanc gauche, offrait une passe parfaite à Kadrija qui prenait Bürger à contre-pied (0-2 à la 42e). Le Victoria tentait de se montrer dangereux par de longs ballons, mais sans aucun succès. Etzella donnait l’impression d’être la seule équipe sur le terrain. C’est sur ce score que Monsieur Bourgnon renvoyait les 22 acteurs au vestiaire.

Bidon accable le Victoria

Le début de la deuxième mi-temps n’allait accabler le Victoria que davantage. On ne rejoue que depuis deux minutes lorsque Bidon, étonnamment seul dans le grand rectangle, reprenait un centre de Holtz avant de fusiller Bürger (0-3). Et on passait juste à côté du 0-4 la minute suivante. Jarecki était un poil trop court pour reprendre victorieusement un nouveau centre de Holtz.

Subissant une véritable fessée à domicile, le Victoria se devait de réagir. Sur un corner de Bartsch, Kasel plaçait juste au-dessus. Biedermann, sur un excellent service de Fisch, se heurtait ensuite au portier nordiste. Dans l’intervalle, Ettelbruck se procurait deux belles occasions de but. Le centre-tir de Kalisa mettait d’abord Bürger à contribution. Holtz, sur coup franc, donnait également des frissons à la défense locale, mais personne ne parvenait à reprendre son ballon. Etzella se contentait alors de gérer cette fin de rencontre. Une frappe de Kasel en fin de rencontre frôle le montant gauche de Barrela, mais rien d’autre ne se passait.

Au final, Etzella s’impose en patron sur un score on ne peut plus logique de 0-3. «C’est toujours bien de débuter par une victoire à l’extérieur», commentait Barrela le portier visiteur, qui remplaçait Grub, blessé aux ischios. «Si on fait un arrêt comme j’ai fait à la troisième minute, ça met en confiance. Et l’important, c’était la victoire à la fin.»

La note du match : 16/20

Le match était très agréable à regarder. Il y avait un risque que l’enjeu prenne le pas sur le jeu, mais heureusement pour les spectateurs, ce n’était pas le cas. Sans round d’observation et avec un rythme élevé qui ne s’affaiblissait qu’en de rares occasions, cette note de 16 sur 20 n’est pas du tout exagérée.

Le fait du match. – Barrela sauve les meubles en tout début de rencontre

Ce n’est pas une mince affaire de remplacer un pilier comme Sebastian Grub, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que Barrela s’en est bien tiré. Mis à contribution en tout début de rencontre, il a su démontrer l’étendue de ses qualités par son excellent arrêt sur la tête à bout portant de Lascak. Sans cet arrêt, l’Etzella aurait sans doute eu plus de mal à installer son jeu, d’autant plus que le score aurait été en sa défaveur.

L’homme du match. - Diogo Pimentel

Trois joueurs sortaient largement du lot lors de cette victoire écrasante. Sven Kalisa et Diogo Pimentel qui ont de loin remporté la bataille du milieu de terrain contre leurs opposants, et Kevin Holtz qui, par ses accélérations et ses centres de qualité, a apporté le danger dans le camp adverse d’innombrables fois. C’est sur Pimentel que notre choix s’est finalement tourné. Infranchissable lors de ses actions défensives et d’une redoutable précision en reconversion, il a été, selon nous, le principal artisan de cette domination sans partage. «On est venu ici, où il fallait aller chercher les trois points. 3-0 ici? On n’imagine pas! Mais dans le foot, rien n’est impossible», concluait le médian de 21 ans.

Mefail Kadrija (Etzella) y met tout son coeur devant Fabian Fisch (Rosport)
Mefail Kadrija (Etzella) y met tout son coeur devant Fabian Fisch (Rosport)
Photo: Yann Hellers

Rosport - Etzella 0-3

Stade du camping, pelouse en très bon état, arbitrage de Bourgnon assisté de C. Ries et Dias, 405 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Kalisa (34e), 0-2 Kadrija (42e), 0-3 Bidon (47e).

Corners: Rosport 2 (1+1); Etzella 8 (6+2)

Carton jaune: Bartsch (81e, jeu fautif) à Rosport.

  • ROSPORT (4-4-2): Bürger; Werdel, Feltes (cap.), Heinz, Fisch; Hartmann, Bechtold (55e Marques), Bartsch, Weirich (55e Kasel); Biedermann, Lascak (45e Valente).

Joueurs non utilisés: Brandenburger et Bouché

Entraîneur: Pedro Resende

  • ETZELLA (4-4-2): Barrela; Soares, Keita, Zwick (90e Schlesser), Arnold; Holtz (cap.), Kalisa (82e Magalhaes), Pimentel, Jarecki (69e Bouchibti); Kadrija, Bidon.

Joueurs non utilisés: Abega et Pina Cruz

Entraîneur: Claude Ottelé



Sur le même sujet

Differdange écarte le Racing et rejoint la Jeunesse en tête
Avec un match en plus que la Jeunesse, Differdange a rejoint les Bianconeri en tête du classement de la BGL Ligue à la faveur de son succès 1-0 sur le Racing vendredi soir. Hostert a obtenu son premier succès de la saison aux dépens de Rumelange (4-2).
Un but d'Edvin Muratovic, ici entre Pit Simon et Laurent Agouazi, a suffi à Differdange pour engranger un quatrième succès.
Buteurs: Hadji ouvre son compteur, Bensi marque encore
Samir Hadji a lancé sa saison de buteur ce dimanche et Stefano Bensi a doublé son capital à l'occasion du seul match dominical. Kadrija, samedi et Mokrani, vendredi, ont intégré le club des "trois". Biedermann reste en tête.
Le chemin du but, c'est par là! Samir Hadji l'a retrouvé.
Rosport réalise le hold-up et sauve sa place en BGL Ligue
Dans un match où les occasions les plus franches auront été à l’actif de Käerjéng, le Victoria Rosport s’en est sorti à l’expérience et grâce au sang-froid de Lascak et Heinz sur penalty (2-0). Mais aussi avec le match parfait de Bürger dans les buts.
Rosport jubelt, freut sich, Jubel, Freude nach 2:0 - Daniel Bartsch (Victoria Rosport #8 oben), Gabriel Gaspar (Victoria Rosport #11), Daniel Kurz (Victoria Rosport #19), Timo Heinz (Victoria Rosport #6), Florian Weirich (Victoria Rosport #10)
/ Fussball Luxemburg, Barrage, Relegation BGL Ligue / Ehrenpromotion, Saison 2017-2018 / 25.05.2018 /
FC Victoria Rosport - UN Kaerjeng 97 / 
Stade Achille Hammerel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Joe Monteiro da Veiga (Racing Futsal): «Notre confiance est au top»
Le Racing FC Union Luxembourg Futsal n’a pas fait dans la demi-mesure lundi en finale de la Coupe du Luxembourg face au FC Nordstad, avec une large victoire sur le score de 12-3. Auteur d'un triplé, le Racingman Joe Monteiro da Veiga a été l’élément déclencheur de ce triomphe grâce à ses deux buts inscrits après cinq minutes de jeu.
Joe Monteiro da Veiga (Racing): «L’équipe joue pour moi, et inversement»
Football: Dudelange l'emporte dans les arrêts de jeu
Dudelange, réduit à dix, est allé chercher la victoire dans le temps additionnel. Karapetian a profité du laxisme défensif pour offrir une victoire inespérée à ses couleurs. Battu mais joueur, le Victoria Rosport perd son brevet d'invincibilité qui durait depuis dix-huit matches au stade du camping. Tout a une fin.
Niklas Bürger est à terre. Grâce à Alex Karapetian, le F91 prend la totalité de l'enjeu à Rosport.