Changer d'édition

Esch se paye la Jeunesse, le Racing et Differdange recollent
Sport 5 min. 21.10.2018 Cet article est archivé

Esch se paye la Jeunesse, le Racing et Differdange recollent

Diego Esch a posé de sérieux soucis à la défense de la Jeunesse.

Esch se paye la Jeunesse, le Racing et Differdange recollent

Diego Esch a posé de sérieux soucis à la défense de la Jeunesse.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 21.10.2018 Cet article est archivé

Esch se paye la Jeunesse, le Racing et Differdange recollent

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le point après la 9e journée de BGL Ligue

La Jeunesse est tombée de haut ce dimanche et a perdu son invincibilité à Pétange (2-3) mais conserve sa place de leader. Esch, le bien nommé, s'est offert un doublé. Le Racing et Differdange ne sont plus qu'à un point des Bianconeri.

«Cette rencontre est très importante pour nous, si nous gagnons sur la pelouse pétangeoise nous aurons fait une bonne opération», annonçait Marc Thomé avant le coup d'envoi d'une rencontre qu'il ne pensait pas aussi médiocre de la part de son équipe. La Jeunesse avait conservé l'ossature de l'équipe qui avait facilement disposé de Hostert (3-0), la semaine passée. Seul Natami était préféré à N'Diaye alors que Menessou n'était pas convoqué.

Cette stabilité ne profitait toutefois pas à un ensemble bianconeri incapable de changer de rythme, de trouver la profondeur et, plus grave, régulièrement battu dans la conquête du ballon. De quoi donner des idées et de l'élan à une formation locale qui dispose enfin d'une plaine de jeu digne de ce nom. Les Bleus de Baltemar Brito, qui avait de nouveau positionné Hamzaoui au poste de latéral droit et relancé Kettenmeyer en milieu de terrain, ne tardaient d'ailleurs pas à prendre l'avantage. Teixeira se jouait d'un Steinbach trop passif sur le flanc droit, et centrait pour Esch, au deuxième poteau, qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 9e).

Ce coup de semonce ne réveillait pas les ardeurs du leader qui se faisait prendre à revers, côté gauche cette fois. Abreu centrait pour Basic, Sommer repoussait le danger dans les pieds d'Esch qui s'offrait un doublé (2-0, 30e). Un avantage mérité sur ce début de match et qui gonflait encore six minutes plus tard avec une nouvelle fois le trident en forme de l'UTP: Abreu, Esch et Basic. C'est le dernier nommé qui profitait de la frappe d'Esch repoussée par Sommer pour conforter l'avantage de ses couleurs.

Sursaut d'orgueil en vain

Pour une surprise, c'en était une. La Jeunesse n'avait quasi rien eu à se mettre sous la dent si ce n'est quelques corners et un coup de tête de son capitaine Todorovic (39e). Obligé de réagir, Thomé lançait tour à tour ses atouts offensifs. Er Rafik d'abord, puis Menaï et N'Diaye. Brito répondait en aménageant sa formation pour contrer le 4-3-3 eschois avec le replacement de Hamzaoui au milieu et les entrées de Zinga et Dzanic. 

La Jeunesse se montrait enfin pressante sur le but de Chopin. Le portier français s'inclinait face à Luisi (3-1, 63e), mais remportait deux face-à-face avec Er Rafik (53e et 68e). Luisi, encore lui, faisait grimper la tension en inscrivant un doublé (3-2, 86e), mais l'Union Titus Pétange conservait son mince avantage jusqu'au coup de sifflet final.

La Jeunesse a ainsi perdu son invincibilité mais a conservé les rênes du classement avec un point d'avance sur  le Racing et Differdange. Le club de la capitale s'est imposé à Strassen  grâce à un but du latéral allemand Birk (90+1). Agouazi avait ouvert le score (34e) et Lourenco avait égalisé (74e). C'est la quatrième défaite de rang pour l'UNA.

Le FCD03 a battu Rosport 3-0 grâce à des réalisations de Couto Pinto (72e et 90+3) et Muratovic (86e). Le Victoria restait sur trois matches sans défaite (7 points sur 9).

Le F91 Dudelange qui avait étrillé le Progrès samedi (4-1) en guise de répétition à la Ligue Europa de jeudi compte 16 points. L'UTP est aussi sur la même ligne avec un point d'avance sur le Fola qui s'est baladé face à Etzella (6-0) qui a terminé à dix (expulsion de Pimentel 53e). Hadji s'est offert un triplé.

Dominik Zwick tente de stopper Samir Hadji.En vain. L'attaquant du Fola s'est offert un triplé.
Dominik Zwick tente de stopper Samir Hadji.En vain. L'attaquant du Fola s'est offert un triplé.
Photo: Ben Majerus

Sept buts ont été inscrits à Mondorf et la troupe de Paulo Gomes est enfin récompensée pour ses dernières prestations. Mais que ce fut difficile face à une formation rumelangeoise qui s'est accrochée jusqu'au but de Scanzano dans le temps additionnel (90+3).

Le match de la peur entre le RM Hamm Benfica et Hostert pourrait bien coûter cher à Dan Santos, l'entraîneur du Cents. Les Aigles se sont inclinés 1-2. Les dés étaient déjà jetés à la pause. Arantes avait ouvert le score mais Dango et Hoffmann ont permis à la troupe de Henri Bossi d'engranger sa deuxième victoire de la saison et quitter la zone rouge.

Union Titus Pétange - Jeunesse 3-2

Stade municipal de Pétange, très belle pelouse, arbitrage de MM. Pires, Becker et Joaquim Da Silva, 728 spectateurs. Mi-temps: 3-0.

Evolution du score: 1-0 Esch (9e), 2-0 Esch (30e), 3-0 Basic (36e), 3-1 Luisi (63e), 3-2 Luisi.

Corners: UTP 4 (0+4); Jeunesse 9 (5+4).

Cartons jaunes: Silaj (26e, faute sur Kyereh) et Basic (30e, antijeu) à l'UTP ; Pedro (50e, contestation) à la Jeunesse.

Carton jaune-rouge: Pedro (88e, contestation).

UNION TITUS PÉTANGE (4-1-4-1): Chopin; Hamzaoui, Da Mata, Carnevalli,  Ribeiro; Silaj (cap.);  Teixeira (72er Dzanic), Kettenmeyer (67e Zinga), Esch (77e Schwitz),  Abreu; Basic.

Joueurs non utilisés: Amodio et Gashi.

 Absents: Gonçalves et  Held  (choix de l'entraîneur), Bojic (suspendu), Schreiner (vacances), Vitali (blessé).

Entraîneur: Baltemar Brito.

JEUNESSE (4-2-3-1): Sommer;  Fiorani, Delgado, Steinbach, Lapierre; Todorovic (cap.), Duriatti (46e Er Rafik); Kyereh (70e N'Diaye), Pedro, Natami (60e Menaï);  Luisi.

Joueurs non utilisés: Fox et D. Soares. 

Absents: Deidda, Klica, Martins, Menessou, Mendes,  Rosas et B. Soares (choix de l'entraîneur), Ivesic (blessé).

Entraîneur: Marc Thomé.

Tout un symbole, Joël Pedro au tapis. La Jeunesse s'est inclinée sur la pelouse de l'Union Titus Pétange d'Adnan Basic.
Tout un symbole, Joël Pedro au tapis. La Jeunesse s'est inclinée sur la pelouse de l'Union Titus Pétange d'Adnan Basic.
Photo: Ben Majerus

Les résultats de la 9e journée

Joué samedi:

Dudelange - Progrès 4-1

Joués dimanche

Union Titus Pétange - Jeunesse 3-2

Strassen - Racing 1-2

Mondorf - Rumelange  4-3

Differdange - Rosport  3-0

Fola - Etzella  6-0

RM Hamm Benfica - Hostert  1-2

Le classement

1. Jeunesse 19 points

2.  Racing 18

3. Differdange 18

4. Dudelange 16

5. Union Titus Pétange 16

6. Fola 15

7. Progrès 13

8. Rosport 11

9. Etzella 11

10. Mondorf 10

11. Hostert 10

12. RM Hamm Benfica 8

13. Strassen 7

14. Rumelange 6

La suite du programme

Après un week-end consacré à la Coupe de Luxembourg, le championnat se mettra à jour (5e journée) le mercredi 31 octobre à 19h30:

Dudelange - Jeunesse

Dimanche 4 novembre

15h30: Rosport - Fola

16h: Jeunesse - RM Hamm Benfica

16h: Hostert - Differdange

16h: Etzella - Mondorf

16h: Rumelange - Dudelange

16h:  Progrès - Strassen

16h: Racing - Union Titus Pétange (stade Camille Polfer)


Sur le même sujet

Dudelange se fait respecter face au Progrès
Plus mûrs, plus sûrs et plus précis, les Dudelangeois ont logiquement pris le dessus sur le Progrès (4-1). Les protégés de Dino Toppmöller ont scellé leur succès lors du premier acte avant de dérouler ensuite de manière intelligente. Turpel s’est offert un doublé.
Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.
F91: Bryan Mélisse réenclenche la marche avant
C'est à marche forcée que le F91 va aborder les prochaines semaines. Bryan Mélisse, un des hommes de base du système Toppmöller, se confie sur l'importance des prochaines échéances dudelangeoises.
Bryan Mélisse, ici devant Artur Abreu, n'a manqué qu'un match de championnat, celui contre le Fola.