Changer d'édition

Er Rafik offre trois points à Differdange contre Käerjéng
Sport 6 min. 28.08.2014 Cet article est archivé
Football

Er Rafik offre trois points à Differdange contre Käerjéng

Gilles Bettmer, ici face à Noé Ewert, et le FCD03 ont finalement pris la mesure de l'UNK mais seulement dans les tous derniers instants.
Football

Er Rafik offre trois points à Differdange contre Käerjéng

Gilles Bettmer, ici face à Noé Ewert, et le FCD03 ont finalement pris la mesure de l'UNK mais seulement dans les tous derniers instants.
Photo: Nicolas Bouvy
Sport 6 min. 28.08.2014 Cet article est archivé
Football

Er Rafik offre trois points à Differdange contre Käerjéng

Rapidement mené au score suite à un but de Jänisch contre son camp, Differdange était dans ses petits souliers. A force de dominer, il a égalisé via Luisi (74e). Er Rafik offre les trois points à ses couleurs lors des deux dernières minutes.

Rapidement mené au score suite à un but de Jänisch contre son camp, Differdange était dans ses petits souliers. A force de dominer, il a égalisé via Luisi (74e). Er Rafik offre les trois points à ses couleurs lors des deux dernières minutes.

Le match: place au derby de la peur lors de cette cinquième journée de compétition. N'exagérons rien. Avec un bilan de six points sur douze pour chaque formation, Differdange est celle qui avait le plus à perdre. En retard sur son tableau de marche, elle ne peut plus musarder en chemin. Son entraîneur, Marc Thomé, choisissait de laisser le quatuor Kettenmeyer-Lesbresne-Meligner-Luisi sur le banc. Caillet était absent. Un banc de luxe au contraire de celui de son collègue Roland Schaack obligé de composer avec le blé en herbe: Arsenovic (21 ans), Da Graca (18), De Andrade (22) et Cunha (19). Le tir du local Terzic (10e) passe à côté. Les visiteurs croient à l'ouverture du score. Bettmer, à droite, trouve Caron seul à la hauteur du point de penalty. Sa reprise heurte le poteau (15e). Dans la foulée, l'envoi de Mota connait le même sort à la différence près que Jänisch, en voulant dégager, se loupe. Weber constate les dégâts : 1-0. La course contre la montre débute (déjà) pour le FCD03 qui ne tarde pas à s'installer dans la partie de terrain adverse. Abreu (29e), Siebenaler (33e) n'inquiètent pas Winckel et le but de Er Rafik est annulé suite à un hors jeu (37e). Acculé, Kaërjéng plie sans rompre. Les débats sont à sens unique.

 La physionomie de la deuxième mi-temps est identique. Luisi a remplacé Vilmain. Bettmer se démène, Er Rafik redescend chercher des ballons. L'envie de bien faire ne gomme pas certaines imprécisions évitables. L'exclusion de Terzic servira la cause differdangeoise (60e). Le coup de tête de Er Rafik est détourné prodigieusement par Winckel (65e). Weber sauve la mise devant Cunha Da Fonseca (70e). Le tournant de la rencontre!

 La chance est passée. Le centre-tir de Betmer augure du but égalisateur. Le capitaine Jaenisch trouve Luisi (1-1). Les occasions se multiplient lors du dernier quart d'heure. L'honneur d'offrir une victoire lente à se dessiner revient à Er Rafik (1-2, 1-3). L'attaquant ouvre son compteur!

La note du match: 11/20. Un derby disproportionné entre deux équipes ne boxant pas dans la même catégorie. Kaërjéng a joué avec ses armes, défendant plus souvent qu'à son tour. Differdange, en supériorité numérique durant la dernière demi-heure, a été récompensé de ses louables efforts. La manière importait peu.

L'homme du match: Julien Weber. Très peu sollicité voire jamais par les attaquants de Käerjéng, le gardien differdangeois a remporté son face à face à Cunha (70e). Sa sortie autoritaire était nécessaire et brillante. Le marquoir indiquait 1-0 à cet instant. A 2-0, Kaërjéng était sur une voie royale. Il n'en sera rien. Que du contraire.

Le fait du match: l'attaquant de Kaërjéng, Léo Terzic, a écopé de deux cartons jaunes ridicules en six minutes à peine. La première pour avoir voulu reprendre des deux... mains un centre d'Ewert et le propulser au fond du but. La seconde après avoir contesté une décision arbitrale et poussé le ballon au loin. Käerjéng terminera à dix (60e). Il ne tiendra plus la distance...

Vincent Lommel

Kaërjéng - Differdange 03 1-3

 Stade Dribbel, superbe pelouse, arbitrage de M Pires Martins assisté par MM. Da Costa et Mantero, 513 spectateurs payants. Mi-temps: 1-0.

 Evolution: 1-0 Jäisch (16e c.s c.), 1-1 Luisi (74e), 1-2 Er Rafik (89e), 1-3 Er Rafik (90e).

 Corners: 1 (0+ 1) pour Käerjéng; 8 (5+3) pour Differdange 03.

Cartons jaunes: Skenderovic (23e, retient par le maillot Abreu), Fiorani (44e, pied en avant sur Bettmer), Terzic (54e, faute de main) à Käerjéng.

Carton jaune-rouge: Terzic (60e, contestation) à Kaërjéng.

KÄERJÉNG: Winckel; Fiorani (cap.), Brix, Do Rosario, Stumpf (83e Da Graca); Skenderovic, Pereira (72e Cunha), Alunni, Mota  (75e De Andrade), Ewert; Terzic.

Joueurs non-utilisés: Ivesic et Arsenovic.

Entraîneur: Roland Schaack.

DIFFERDANGE: Weber; Franzoni, Martin, Siebenaler, Jänisch; May (cap., 68e Lesbresne), Caron, Vilmain (46e Luisi), Bettmer, Abreu (73e Meligner); Er Rafik.

Joueur non-utilisés: Heil et Kettenmeyer.

Entraîneur: Marc Thomé.

Ils ont dit

Sébastien Do Rosario (UNK): "Il restait très peu de temps à jouer et la frustration est grande d'encaisser deux buts dans les deux dernières minutes. C'est le football. On a eu le bonheur d'ouvrir la marque mais, malgré tout, nous savions dès les minutes initiales que nous n'allions pas avoir la possession du ballon. Ce fut le cas. Differdange dominait. L'exclusion un peu stupide de Terzic change tout! A onze, nous défendions assez bien. A dix contre onze, ce fut différent et nettement plus difficile à soutenir la comparaison. N'empêche, les minutes s'égrenaient et le score était toujours de 1-0. On a trop subi."

Marc Thomé (coach du FCD03): "Je mets en exergue la sortie de Weber dans les pieds de Cunha. Si le marquoir indique 2-0, c'est fini. Le scénario fut différent et tant mieux pour mon équipe. Le carton rouge adressée au joueur de Käerjéng a servi notre cause. Dès cet instant, mon équipe a eu un nombre élevé d'occasions franches pour marquer. Le but était dans l'air. Luisi et Er Rafik ont fait le reste lors du dernier quart d'heure. Omar débloque son compteur. Cette victoire fait un bien fou et, je croise les doigts, va libérer mes garçons. Le championnat commence pour Differdange! Nous allons sereinement préparer le derby contre Niederkorn dans quinze jours..."

Le F91 en échec, Hostert prend son premier point

Assommé, le F91 finit fort mais ne prend qu'un point


Sur le même sujet

Football / BGL Ligue
Differdange a commencé fort et a fini en boulet de canon sa rencontre de reprise face au Racing. Les Rouges ont fait la différence avant la 25e minute avant de dérouler dans le dernier quart d'heure face à une équipe du Racing déforcée et réduite à dix avant la pause.
Mathias Jänisch, ici au côté de Florik Shala, a été l'un des artisans de la victoire differdangeoise. L'international a inscrit deux buts.
Auteur d’un début de championnat catastrophique, Hostert n’avait pas le choix face à Käerjéng. Vaincre était le mot d’ordre. Il n’en sera rien. Deux buts coup sur coup du remplaçant Lopes pour faire 3-1 (63e, 67e) permettent à l’UNK de s’imposer. La loi du plus fort. 4-2 score final.
Thomas Fullenwarth se jette en désespoir de cause pour arrêter Pit Hess. Mais Käerjéng est passé sur le corps d'Hostert ce dimanche.
Football / Dimanche à Bascharage
Le derby a tourné court. Entre Käerjéng dans un jour faste et Rodange à côté de ses pompes, la différence était nette. Deux buts à zéro au repos, quatre à rien à l’arrivée, les chiffres sont explicites.
Carlos Lopes Correia et Käerjéng ont signé un récital contre Rodange.
En s'imposant 3-2 lors de l'épreuve des tirs au but, après un score de parité (1-1) à l'issue de la prolongation, le FC Differdange 03 conserve la Coupe de Luxembourg que le club de la Cité du Fer avait déjà conquise la saison dernière face à Dudelange. Troisième du championnat, le F91 est bredouille cette saison.
FC Differdange - F91 Dudelange
Trop rapidement réduit en infériorité numérique, Käerjéng n'a pu opposer une grande résistance à une formation differdangeoise qui s'est imposée logiquement sur le score de 5-0 pour reprendre pied sur le podium de la BGL Ligue avant le derby, mercredi, contre Niederkorn.
Jordan Yéyé, ici à la lutte avec Nabil Benhamza a inscrit son premier but sous les couleurs differdangeoises.
BGL Ligue / Ce jeudi soir à Bascharage
Une première mi-temps poussive et deux superbes occasions manquées par Pereira n'ont pas empêché les Dudelangeois, sereins, de ravir la totalité de l'enjeu. Patients, ils ont assuré l’essentiel en deuxième période pendant que Kaërjéng s'écroulait d’une pièce. 
Nabil Benhamza tente de contrer Alexandre Karapetian, mais les Dudelangeois sont passés à la vitesse supérieure dans la dernière demi-heure